/img/picture-not-found.svg
2 médias

Union générale des travailleurs sénégalais en France (Puteaux puis Clichy), Union des travailleurs sénégalais en France-action revendicative (Paris puis Champigny-sur-Marne), Association sénégalaise pour le développement (Paris), Association sénégalaise d'assistance à l'enfance et d'aide à l'éducation et à la culture (Cergy)

ABS 21-1 , 1981-1992  

Statuts, résolutions, communiqués, tracts, correspondance, projets d'activité, coupures de presse, publications (notamment La Voix des travailleurs sénégalais).

Contexte :
Mouvements en lien avec l'Afrique et les Africains en France > Sénégal

Union générale des étudiants de Tunisie (UGET)

1963-1979  

L'Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) est fondée à Paris lors du congrès de l'AEMNAF des 10-13 juillet 1953. Influencée par le parti au pouvoir après l'indépendance et, notamment, après la création de l'Université de Tunis, en 1959, et le développement du mouvement étudiant national, elle est victime d'ingérence par le biais des représentants du pouvoir au sein de la Commission administrative qui dissout la section de Paris (XIe congrès, 1963). L'UGET ne retrouve une véritable indépendance qu'en 1969, suite à l'agitation estudiantine.

Suite à la mobilisation de février 1972 et de son congrès extraordinaire tenu à l'Université de Tunis du 3 au 5 février 1972, le syndicat étudiant voit se créer des Comités d'action et de lutte (CAL) en Tunisie mais également à Paris (le 8 février), Grenoble et Bruxelles.

En 1972-1973 la base de l'UGET crée des Comités universitaires provisoires (CUP). La section provisoire de Paris est très active et relaie régulièrement les actions de l'UGET tunisienne.

Par ailleurs, dès 1975, le Comité de section provisoire (CSP) appelle à reconstituer la section de Paris au moment où le parti au pouvoir tente d'organiser un nouveau Congrès extraordinaire qui n'aura lieu qu'en 1978.

Contexte :
Les organisations étudiantes
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_1550_jpg_/0_0.jpg
1 média

Union générale des étudiants de Tunisie, section provisoire, de Bruxelles. Fête de solidarité internationale / Union générale des étudiants de Tunisie-Section provisoire de Bruxelles (UGET-Section provisoire de Bruxelles).

1550  

Union générale des étudiants de Tunisie, section provisoire, de Bruxelles. Fête de solidarité internationale. Pour : une UGET autonome représentative et démocratique. La liberté et la démocratie en Tunisie. L'unité des forces progressistes à travers le monde. Vendredi 18 février à 20h, Grande salle, Cité ULB.

Union générale tunisienne du travailleur (UGTT).

119AS/45 , 1976-1988  
Dossiers de presse (1976-1986).Congrès et colloques (1984-1988).Traduction manuscrite de Echaâb clandestin et numéro d' Echaâb du 26 janvier 1978. Collectifs de solidarité et de soutien à l'UGTT (1977-1986).16e congrès de l'UGTT (1984-1985).
Contexte :
Activités de la FTCR. > Activités liées aux mobilisations tunisiennes. > Organisations syndicales.

Union nationale des fédérations d'organismes d'Habitation à loyer modéré, communication sur le logement des plus démunis : correspondance, note, proposition (1984). Grève des mineurs marocains du Nord-Pas-de-Calais, suivi : note sur la situation, tract et appel CGT, coupure de presse (1980). Expulsion de l'étudiant Yassine Abdelhac, suivi et participation de l'AMF à la campagne d'opposition : pétition, tract, note, coupure de presse (1987). Activités des mouvements de l'immigration (associations de ou pour les immigrés, organismes culturels, syndicats, collectifs), suivi des activités : tract, programme, correspondance (classement chronologique, 1979-1991, s. d.). Mémoire fertile et États généraux de l'immigration, participation aux travaux du « groupe porteur » du projet : correspondance, circulaire, rapport, compte rendu, bilan, notes manuscrites, articles à publier, proposition, bulletin, programme, synthèse (1987-1988) ; suivi des activités ultérieures : correspondance, rapport, bilan d'activités, correspondance, compte rendu de débat interne, revue de presse (1988-1990).

A42 , 1979-1991  

Union nationale des étudiants marocains (UNEM) (1972-1976).

ZNI 29 , 1972-1976  

Fédération et sections : vie interne, correspondance, textes, tracts et communiqués, publications.

Vie interne. Statuts de l'UNEM, Statuts de l'Amicale des étudiants marocains créée à Lyon lors d'une crise de l'UNEM, présentation de l'UNEM, cartes de membres de la section de Lyon, notes manuscrites, plate-forme d'orientation générale de la fédération d'Europe de l'Ouest (textes en français en en arabe), documents sur la fédération de France. Plate-forme d'orientation, en français et arabe, de la fédération de l'UFSP adressée à la Fédération de France de l'UNEM (20 mai 1975). Plate-forme, en français et arabe, des étudiants progressistes du courant 23 mars adressée au conseil fédéral de l'UNEM (11 juillet 1975). Documents des sections de l'UNEM Lyon, Toulouse et Paris. Comités de lutte de l'UNEM Paris. Procès de l'UNEM (septembre 1976), déclaration d'Aziz Menebhi, président de l'UNEM devant le tribunal. Section d'Alger de l'UNEM : contribution en arabe pour le congrès de l'UNEM&

Textes, tracts et communiqués. Communiqués de la section de Grenoble du Parti du progrès et du socialisme. Tract de la section UNEM Clermont-Ferrand. Texte en arabe des étudiants progressistes du 23 mars. Texte en arabe de la section de Grenoble de l'UNEM. Texte en arabe de la section de l'UNEM de Lyon. Communiqué, en arabe et en français, de la section de Lyon de l'UNEM (11 décembre 1976). Rapport du SNES marocain. Tract de soutien à Abdellatif Zeroual et Abraham Serfaty. Tract du Front des étudiants progressistes. Université Vincennes-Paris VIII, tract de l'UNEF « Étudiants étrangers »&

Publications de l'UNEM.Bulletin de l'UNEM Besançon, n°3 (mars 1976).Bulletin de l'UNEM Clermont-Ferrand (avril 1976). Publications de l'UNEM Lyon et Paris.Al Chaq (La Brêche), journal de l'UNEM de Nice, n°1 (sd). Revue de la section de l'UNEM de Besançon (mars 1976). Revue de la section de Lyon&

Autres publications.Souffles, « revue culturelle arabe du Maghreb » [revue interdite au Maroc puis publiée en France] (Paris), en langue arabe, directeur François Della Suda, nouvelle série : n°1 (août 1972), n°2 (octobre 1972), n°3 (15 décembre 1972), n°4 (mars 1973), n°5 (juillet 1973).Al Nidal, bulletin des étudiants progressistes marocains : n°2 (mars 1974). « Journée culturelle des travailleurs français et immigrés », brochure en langues française, espagnole, portugaise et arabe, 4 p. (31 janvier 1976). Presse clandestine marocaine (en arabe) : La Voie unique, n°6 (mars 1973), n°7 (juin 1973), n°8 (août 1973), n°9 (mai 1974), n°10 (juin 1974).7

Contexte :
Maroc, mouvements étudiants, droits de l'homme et solidarités internationales