En France : Comités et campagnes contre la répression en tunisie

1967-1980  

Le Comité tunisien (CTIDVR) et ses correspondants locaux semblent avoir pris la suite du Comité international (CISDHT) dans ce combat pour les droits humains.

« Constitué au lendemain du procès qui, en septembre 1968, à Tunis, a vu, la condamnation, pour délit d'opinion, de plus d'une centaine de personnes à des peines allant jusqu'à seize ans et demi de prison, le Comité international pour la sauvegarde des Droits de l'Homme en Tunisie a pour but fondamental d'obtenir, par l'amnistie, la réhabilitation pleine et entière de tous les condamnés politiques (de septembre 1968 et février 1969). En attendant que ce but essentiel soit atteint, il s'efforce d'obtenir pour les prisonniers une amélioration des conditions inhumaines de leur détention ».

Contexte :
Les organisations de défense des libertés publiques et des droits de l'homme

Unser Wort = Notre Parole : Halbmonatsschrift der deutschen Sektion der Internationalen Linken Opposition. PragueParisAnversNew York1933-[?]

1933-[?]  

BDIC : Mfm P 9 { I-1933 : n° 1-n° 16 ; II-1934 : n° 1(17)-n° 36(52) ; III-1935 : n° 1(53)-n° 12(64) ; IV-1935 : n° 1 (65), n° 3(67), n° 5(69), n° 8(72), n° 10(74), n° 12(76)-n° 15(79), n° spécial (Ende August) ; V-1937 : n° 1(81), n° 3(83)-n° 4(84) ; VI-1938 : n° 1(85)-n° 6/7(90/91) ; VII-1939 : n° 1(92), n° 4(95)-.n° 6/7(97/98) ; VIII-1940 : n° 1(99)-n° 3(101) ; IX-1941 : n° 1(102) }

Contexte :
1931-1940 > 1933

Parisien d'où viens-tu ?

1953-1954  

Emission hebdomadaire d'entretiens présentée par Georges Beaume et Robin Livio. Ils se proposent d'expliquer la diversité culturelle et artistique de Paris et l'intégration des étrangers dans la capitale. Pour cela, ils interrogent des artistes et des écrivains étrangers installés à Paris lors d'entretiens, entrecoupés de lectures d'extraits de leurs Suvres par Robert Marcy. Parmi les invités, on peut trouver Henri Troyat, Salvador de Madariaga, Eugène Ionesco, Georges Enesco, Raymond Rouleau, Berthe Bovy, André Lanskoy, etc.

Portugal socialista / Acção socialista portuguesa. Lisbonne1967-1976

1967-1976  

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin FOL- JO- 18942 { n° 39-75,1975 ; n° 86-116, 1976 }

Centre culturel Calouste Gulbenkian : FLT-XXXV 21 { n° 24 à n° 26, n° 29, n° 30 (1971) }

Génériques : Fonds des périodiques { mai 1967 ; n °3 et 4, août-sept 1967 ; n° 7 à n° 11, déc 1967-avril 1968 ; n° 13, juil 1968 ; n° 15-n° 16, oct-nov 1968 ; n° 17-n° 19, janv-mai 1969 ; n° 1, août 1973 }

Contexte :
1961-1970 > 1967

Activités (années 1990-2000).

[1990]-[2009]  

FAT (Fédération des associations turques) : association créée en 1990, basée à Nancy et dont M. Erpuyan était le secrétaire. Ce carton comprend les statuts de l'association, ses publications et sa correspondance. Le FAT a tout d'abord adhéré au CFAIT lors de sa création, en 1991, avant de le quitter en 1994, de même qu'ELELE. Mais A Ta Turquie reste membre du CFAIT.

[Ces archives permettent de compléter l'histoire du CFAIT (Conseil français des associations d'immigrés de Turquie) dont les archives se trouvent chez les associations fondatrices du CFAIT. Ces associations étaient l'ASTTU, l'ACORT, ELELE, le FAT, A Ta Turquie, MCIT, AIT, AIT-Strasbourg, ATT-Saint-Avold, ACTIT, ATTM. 1990-1994].

Contexte :
Premier étage > Mezzanine > Comptabilité, maquettes et dossiers d'élaboration d'Olusum/Genèse, stock de la revue, correspondance, un peu de vrac (1990-2003)

Société historique et littéraire polonaise - Bibliothèque polonaise de Paris (Paris, France) (fonds d'archives)

XIXe-XXe siècles  

La Bibliothèque possède des ouvrages, manuscrits, cartes, fonds d'archives privés, œuvres d'art et photographies de l'émigration polonaise en France aux XIXe et XXe siècles. Quatre ensembles muséographiques ont été constitués: le musée Adam Mickiewicz ouvert en 1930, le salon Frédéric Chopin, le musée Boleslas Biegas et la collection Camille Gronkowski à partir de 1955.

Soucieux de préserver le patrimoine culturel polonais à l'étranger, des émigrés polonais, ont légué, dès le début du XIXe siècle, des collections artistiques à la Bibliothèque: 163 estampes de Wladyslaw Zamoyski (1803-1868), 800 dessins et gravures du général Karol Kniaziewicz (1762-1842), 40 000 gravures de Maciej Wodzinski (17831848). Au XXe siècle, la richesse des dons ne tarit pas: collection personnelle du bibliophile et collectionneur Wladyslaw Dabrowski (1884-1970), tableaux, dessins et estampes du publiciste et homme politique Kazimierz Woznicki (1878-1949), du poète et peintre Jan Winczakiewicz (né en 1921), et de bien d'autres encore dont les conservateurs de la Bibliothèque.

À sa création, la Bibliothèque a également reçu de nombreux dons de manuscrits, papiers personnels, archives d'organismes issus de l'émigration, dons qui se poursuivent au XXe siècle.