/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4752_jpg_/0_0.jpg
1 média

Made in Mali. Un regard sur les cultures maliennes / Zutique productions. 2006

4752 , 2006  

Zutique productions présente : ""Made in Mali. Un regard sur les cultures maliennes"". Dijon. Concerts, créations, projections, conférences, carnets de route, rencontres littéraires et musicales [...]

Logos : Ville de Dijon, Conseil régional de Bourgogne, Ministère de la culture et de la communication, Conseil général de Côte d'Or, France 3, France Bleu, France culture, Mondomix, Vibrations, polystyrène, Radio Dijon Campus.

Contexte :
Événements culturels et sportifs > 2000-2009 > 2006-2010

Générations un siècle d'histoire culturelle des Maghrébins en France / Génériques ; Trait d'union. 2011

5600 , 2011  

Générations un siècle d'histoire culturelle des Maghrébins en France. Collégiale du Saint Sépulcre [...]. Caen [...].

Logos : Génériques, Trait d'Union, Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (ACSE), Ministère de la Culture et de la Communication, Minsitère de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du codèveloppement, Ville de Caen, Ville d'Hérouville Saint-Clair, Fondation Total, Conseil régional de Basse-Normandie, La cinémathèque française, Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD), Electric and musical industries France (EMI France), Institut national de l'audiovisuel (INA)

Contexte :
Musées et expositions > 2010-

Images et représentations du Maghrébin dans le cinéma en France (colloque) (collection audiovisuelle)

2010  

Dans le cadre du 3e festival du Maghreb des Films, des journées d'étude internationales étaient organisées par Génériques et l'association le Maghreb des films. Elles se sont tenues à la Mairie du 2e arrondissement de Paris les 15 et 16 novembre 2010 et étaient consacrées à l'image du Maghrébin dans les fictions projetées en France sur grand écran et à la télévision des années 1930 à nos jours.

Ce colloque était coordonné par Naïma Yahi, docteur en histoire et chargée de recherche à Génériques, entourée du comité scientifique suivant : Driss El Yazami, délégué général de Génériques, Yvan Gastaut, maître de conférences à Nice Sophia Antipolis, Bernard Gentil, chargé de programmation du Maghreb des films, Julien Gaertner, post doctorant à l'Université de Montréal, Mouloud Mimoun, journaliste et réalisateur, président du Maghreb des films, Gérard Vaugeois, producteur et exploitant du cinéma Les trois Luxembourg. Il s'organisait autour de trois sessions ayant chacune une thématique spécifique et s'achevait sur une table ronde en présence d'acteurs et de réalisateurs pionniers du cinéma maghrébin portant sur leur expérience et leur filmographie. Dans le cadre de ce colloque, ont également été réalisés des entretiens individuels d'historiens ou d'acteurs maghrébins du cinéma menés par Naïma Yahi. Sont ici mises en ligne les vidéos des interventions du colloque, des tables rondes et des entretiens.

Pour résumer les intentions de ce colloque, il est possible de citer la profession de foi rédigée par Naïma Yahi : Génériques et le Maghreb des films consacrent un temps d'analyse et de réflexion à cette question en mettant en présence pour la première fois des chercheurs, mais aussi des professionnels du cinéma.

Plusieurs études d'envergure ont voulu mesurer l'impact de l'image des minorités au cinéma, miroir moderne de nos représentations. En la matière, les travaux d'Alec G. Hargreaves, de Carrie Tarr, de Julien Gaertner ou d'Yvan Gastaut ont posé les bases d'une analyse en profondeur de la place réservée à la figure du Maghrébin dans le cinéma français. Tantôt délinquant, tantôt héros des cités, et, plus proche de nous, représentant des forces de l'ordre, le personnage du Maghrébin est encore l'enjeu aujourd'hui de nombreuses interprétations.

Si la recherche a mis en exergue l'apparition du personnage maghrébin dans la fiction au XXe siècle, elle doit aussi mesurer l'influence des réalisateurs et des professionnels du cinéma d'origine maghrébine dans le cinéma militant et la création cinématographique française d'aujourd'hui. De nouveaux axes d'analyses ouvrent un champ des possibles pour appréhender la force des représentations véhiculées à la fois « sur » et « par » les Maghrébins, à l'heure où leur présence à l'écran se normalise pour laisser place à la question du message des fictions.

Lors de ces deux journées d'études, nous pourrons appréhender la genèse de l'apparition de la figure du Maghrébin sur le grand écran dans un contexte colonial (années 30), puis de sédentarisation de l'immigration maghrébine en France jusqu'aux années 70. Les intervenants reviendront sur les circonstances qui président à l'arrivée d'une génération de réalisateurs et d'acteurs d'origine maghrébine au tournant des années 1980 communément dénommé cinéma Beur pour laisser place dès les années 1990 à une territorialisation du genre à travers ce qu'on nomme le cinéma des banlieues.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5055_jpg_/0_0.jpg
1 média

Migrants contre le VIH/ Sida / Fédération des associations de solidarité avec les travailleurs immigrés (FASTI) ; Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD) ; Ministère du travail et des affaires sociales/ division sida ; Sidaction ; Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR). Paris, 1998, (ParisSans date

5055  

Le sida recule. En un an, le nombre de malades du sida a baissé de -36%. Mais le nombre de malades immigrés a augmenté de +10%. Le sida avance. Des papiers pour tous, des soins pour tous. FASTI, ministère du travail et des affaires sociales/ division Sida, sidaction, CCFD, fédération des tunisiens pour une citoyenneté des deux rives. Migrants contre le VIH/Sida [...]

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Santé
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5534_jpg_/0_0.jpg
1 média

A bas les mesures racistes de Stoléru. Non aux expulsions ! Non à la fermeture des foyers / 6 comités de résidents. 1978

5534 , 1978  

A bas les mesures racistes de Stoleru. Non aux expulsions ! Non à la fermeture des foyers ! [texte en arabe]. Vive le comité de coordination. A bas la répression. Tous à la manifestation samedi 23/11/78 (...) départ au foyer Sonacotra (...) Nanterre-deux-tours. A l'appel des 6 comités de résidents (Nanterre 2 tours, Nanterre-Maison, Colombes-Colbert, Colombes 4 routes, AFRP Genevilliers, AFRP Clichy). Soutenu par : LCR, UCFml...

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_004/FRGNQ_V_001_004_006_001_video_/FRGNQ_V_001_004_006_001_poster.jpg
1 média

Entretien de Brahim Messaouden

Génériques : FRGNQ_V_001_004_006, Archives nationales : 20160153/6 , 1965-2013, lundi 29 juillet 2013  

Principaux sujets évoqués

La marche pour l'égalité et contre le racisme de 1983 et l'accueil à Paris et en banlieue de cette marcheL'Association culturelle des Maghrébins de SarcellesConvergence 84Mémoire FertileLe Comité de liaison pour l'alphabétisation et la promotion (CLAP)La Fonda

Apports ou intérêt historique de l'entretien

Le parcours militant d'un jeune homme français se revendiquant anarchiste, issu de l'immigration maghrébine, et sa participation aux différents mouvements de lutte pour l'immigration des années 1980 et du début des années 1990.

Montreynaud, Florence (fonds d'archives)

1978-2001  

Le fonds réunit des archives associatives (Association des femmes journalistes, Elles sont pour) et iconographiques (collection de photos de l'Agence femmes informations).

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4272_jpg_/0_0.jpg
1 média

Moussem 98 / Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF). Lille1998

4272 , 1998  

Moussem 98 de l'immigration maghrébine en Europe dans le Nord-Pas de Calais.

Une culture vous invite.

Souks, débats, danses, théâtre, musique, Gnawas, O. Yagoubi, Cheb Mami.

Vendredi 18, samedi 19 septembre, Gayant expo, Douai.

Contexte :
Affiches produites par l'ATMF > Activités culturelles > 1995 - 1999

A Ta Turquie1989-2006 (fonds ouvert)

1985-[2009]  

Le fonds comprend les archives d'administration et de fonctionnement de l'association (procès-verbal d'assemblée générale, rapport d'activité, adhésion, comptabilité, subvention...) ainsi que tous les documents relatifs à ses activités (bulletin, revue, étude, rapport, traduction, revue de presse, exposition, ...), de la correspondance et, enfin, de la documentation.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_004/FRGNQ_V_001_004_001_001_video_/FRGNQ_V_001_004_001_001_poster.jpg
1 média

Entretien de Daniel Duchemin

Génériques : FRGNQ_V_001_004_001, Archives nationales : 20160153/1 , 1949-2013, mardi 30 avril 2013  

Principaux sujets évoqués :

Les méthodes d'alphabétisation des immigrés et la question de la conscientisation dans les années 1970Les cités de transit de région parisienne et les foyers SonacotraLe Relais MénilmontantLa marche pour l'égalité et contre le racisme de 1983Convergence 84L'association Génériques

Temps forts de l'entretien

Le rôle du relais Ménilmontant dans nombre de mobilisations: la Marche de 1983, Radio Soleil, Convergence 84

Apports ou intérêt historique de l'entretien

Engagement associatif et connaissances des mobilisations autour de l'immigration de la fin des années 1970 et des années 1980. Le témoin relate aussi le passage des luttes des années 1980 aux luttes des années 1990, parfois en réaction à la récupération de ces mouvements.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2028_jpg_/0_0.jpg
1 média

Abrogation des lois Pasqua-Debré. Non au projet Chevènement-Guigou / Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), Fédération anarchiste (FA). novembre 1997

2028 , novembre 1997  

Abrogation des lois Pasqua-Debré. Non au projet Chevènement-Guigou. Meeting débat unitaire. Mardi 18 novembre, 20h, salle de l'Indépendance, 48, rue Duhesmes, 75018 Paris.

Le ""livre vert"" du programme socialiste distribué avant les élections prévoyait l'abrogation des lois Pasqua-Debré. En fait, aujourd'hui, non seulement ces lois ne sont pas abrogées, mais les projets de lois Chevènement-Guigou qui vont être mis en discussion par les députés ne constituent pas un changement radical.

- Entrée des immigrés : la politique de visas mise en place par Pasqua en 1986 est maintenue.

- Regroupement familial : les étrangers doivent remplir les mêmes conditions de ressources, de solvabilité, de logement que du temps de Pasqua.

- Double peine : elle n'est pas remise en cause. La double peine permet d'expulser de France des personnes qui y ont tout leur passé etc...

Ni dans la lettre, ni dans l'esprit les lois Pasqua-Debré ne sont abrogées. La logique de défiance à l'égard des étrangers est maintenue.

Pour une vraie loi de régularisation.

Le 24 juin, le ministre de l'interieur du nouveau gouvernement de gauche a rendu publique une circulaire devant permettre la régularisation de centaines de sans-papiers. Cette annonce a suscité de grands espoirs. Quel est le constat après trois mois d'application de la circulaire?

- Les sans-papiers sont livrés aux caprices de l'administration et de l'arbitraire, ils sont confrontés à de grandes différences de traitement d'une préfecture à l'autre : documents demandés dans certaines et pas dans d'autres, dépôts groupés acceptés pour certains collectifs et pas pour d'autres...

- Les sans papiers doivent fournir une multitude de documents officiels et administratifs (bulletins de paie, quittances de loyers, déclarations d'impôts, cartes d'assuré social...) que des personnes en situation irrégulière n'ont pas toujours.

- Les expulsions continuent : un nombre croissant d'étrangers sont interpellés et placés en rétention alors que leur dossier est en cours d'étude. Certains ont même été arrêtés à la préfecture alors qu'ils ont été convoqués pour leur régularisation. Les expulsions doivent cesser et les explusés doivent pouvoir revenir.

- Les titres de séjour accordés aux ""régularisés"", récépissés de trois ou six mois, carte temporaire d'un an, maintiennent les étrangers dans la précarité : comment peut-on prétendre intégrer quelqu'un en ne lui remettant qu'un titre provisoire de séjour dont le renouvellement n'est pas garanti?

- L'inquiétude grandit pour ceux qui ne seront pas régularisés : que doivent-ils devenir?

ATMF - Fédération anarchiste - Gauche Révolutionnaire - JRE - LCR - LDH - MRAP - Ras l'Front - Sud éducation - Les Verts.

Contexte :
Affiches produites par l'ATMF > Activités citoyennes > Droits civiques