/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4993_jpg_/0_0.jpg
1 média

Campagne nationale contre les pratiques policières mortelles / Mouvement de l'immigration et des banlieues (MIB) ; Collectif Lamine Dieng ; Bouge qui Bouge ; DIVERCITE ; Comité justice pour Hakim Adjimi. 2008

4993 , 2008  

Police. Campagne nationale contre les pratiques policières mortelles. Personne ne bouge. A l'initiative de : Forum social des quartiers populaires (FSQP), AC le feu, Olivier Besancenot/ NPA, mouvement de l'immigration et des banlieues (MIB), collectif Lamine Dieng, Bouge qui bouge, Divercité, Droit de cité, MRAP et comité justice pour Hakim Adjimi [...]

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Violences policières et répression > 2000-2009

Association de Culture Berbère du Val d'Oise (ACBVO) (Val d'Oise, Ile-de-France, France) (fonds d'archives)

1991-2008  

Une partie du fonds se trouve conservée chez son président et comprend les documents fondateurs et de fonctionnement de l'ACBVO.

Une autre partie du fonds, conservée dans les locaux de l'ACBVO et présentée ci-après, comprend essentiellement les publications de l'association et la documentation collectée.

Enfin, l'association conserve aussi ses archives électroniques dans son ordinateur.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_93_jpg_/0_0.jpg
1 média

Espaces littéraires / A ta Turquie. Nancy, Meurthe-et-Moselle, France2001

93 , 2001  

Deuxième semestre 2001. Espaces littéraires du forum IRTS de Lorraine et de la médiathèque de Nancy avec le soutien du Centre National du livre. Librairie l'autre rive 18h30, mardi 23 octobre 2001. Hélène Lenoir : "" Le magot de Momm"". MJC St Epvre-Lillebonne [...] ""Tango, Tangos "". Forum IRTS de Lorraine [...]. Rencontres de Nedim Gürsel [...]. Goethe Institut Inter Nationes [...]. Lecture-rencontre avec Brigit Vanderbeke...

Contexte :
Conférences / événements littéraires > 2000-2009

Das Neue Tagebuch. ParisAmsterdam1933-1939

1933-1939  

BDIC : 4 P 3269 { 1933-I, n° 1 - n° 27 ; 1934-II, n° 1 - n° 52 ; 1935-III, n° 1 - n° 52 (manque n° 4) ; 1936-IV, n° 1 - n° 52 (manque n° 9) ; 1937-V, n° 1 - n° 52 (manque n° 4) ; 1938-VI, n° 1 - n° 52 ; 1939-VII, n° 1 - n° 52 (manque n° 37) ; 1940-VIII, n° 1 - n° 19 }

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin 4- JO- 464 { août 1933 (n° 8)-1940 (n° 19) ; mq 1933 (n° 25), 1939 (n° 37) }

Contexte :
1931-1940 > 1933
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4758_jpg_/0_0.jpg
1 média

Les veillées du Ramadan / Institut des cultures d'Islam. 2009

4758 , 2009  

L'Institut des cultures d'Islam en phase de préfiguration présente : les veillées du Ramadan, concerts, expositions, rencontres, cinéma.

Logos : Ville de Paris, Saison de la Turquie en France, Théâtre du Châtelet, Cultures France, Nova, Mairie du 18e, Institut du monde arabe, A nous le magazine urbain, Association française d'astronomie (AFA), Le courrier de l'Atlas, La ronde bleue, Salamnews, le cegi, Mondomix, Saphir news

Contexte :
Événements culturels et sportifs > 2000-2009 > 2006-2010

Comité de coordination des foyers Sonacotra en lutte (CCFSL) (collection numérisée de périodiques)

1976-1978  

La Sonacotral, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRavailleurs ALgériens, a été créée en 1956, pour répondre à deux problèmes. Le premier était celui de la construction et de la gestion de foyers pour les travailleurs migrants. Le second était celui de la résorption des bidonvilles. Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, l'organisme deviendra la Sonacotra, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRAvailleurs.

A partir de 1975, une « grève des loyers » débuta au foyer Romain-Rolland de Saint-Denis. Elle se propagera en 1976 à l'ensemble de la région parisienne puis aux autres régions françaises. Protestant contre la hausse généralisée des loyers qu'ils jugent alors indécentes en comparaison avec la qualité de vie qu'offrent ces foyers, les résidents grévistes dénoncent également l'état de délabrement précoce des structures ainsi que les méthodes de répression utilisées contre leur mouvement, comme les recours auprès des ambassades de leurs pays d'origine et les expulsions du territoire français.

Pour les rédacteurs du Bulletin d'information des foyers Sonacotra en lutte, l'objectif était double. D'une part, il fallait pouvoir informer les grévistes ainsi que les personnes soutenant leur action des différents évènements mis en place dans le cadre de ce conflit social. D'autre part, il fallait pouvoir faire face aux « informations mensongères et calomnieuses »[1] de la Sonacotra et de ses alliés.

Témoignage sur les conditions de vie dans les foyers de travailleurs immigrés en France, ce périodique offre un point de vue sur un conflit qui a opposé pendant cinq années les occupants et les gérants de ces structures. On note sur chaque publication, en haut à gauche, l'inscription du nombre de mois de grève écoulé. Le conflit s'est achevé en 1980. Durant les années 1990, les foyers de la Sonacotra feront l'objet d'un plan de réhabilitation et le champ de ses compétences s'élargit : il s'agit alors plus de réinsertion par le logement. En 2007, la société change de nom et devient Adoma.

[1] Bulletin d'information des foyers Sonocotra en lutte n°1, p.1, [1977], Paris.

Maroc. Droits de l'Homme. Immigration marocaine en France (1974-1978).

ZNI 35 , 1974-1978  

Déclarations, publications et brochures du Comité de lutte contre la répression au Maroc. Appel pour la création d'un comité à Lyon. Déclarations. Solidarité, bulletin du Comité de soutien aux détenus politiques et contre la répression au Maroc, n° 3 (mars 1974). Bulletin du Comité (Paris) de lutte contre la répression au Maroc (n°2 juin 1978). Bulletin du comité de Marseille (n°1, mars 1976). Maroc des luttes (n° 1, mai 1978). Maroc: répression, prison, immigration, supplément au n° 37 du Cedetim

Centre d'Études et de d'initiative de solidarité internationale.

, 62 p. Le Maroc des procès, procès de Casablanca (janvier-février 1977), supplément au n°39 du Cedetim, 96 p. «Maroc: luttes des prisons, grèves de la faim», 18 p. dactyl. «Lutte des femmes et répression politique au Maroc», 18 p. dactyl. Dossier d'information sur la «domination impérialiste au Maroc et le développement du capitalisme dans les campagnes». Texte commun de l'Association des Marocains de France et du Comité contre l'expulsion du président de l'AMF du territoire français (avril 1974). «Visitez le Maroc», plaquette sarcastique sur la situation du Maroc «Dans les entrailles de ma patrie: à propos de la détention politique au Maroc», bande dessinée (deux versions: arabe et français).

Publications, tracts, affiches&de différents comités sur la question du Maroc. Affiche du Comité «Abdellatif Zeroual

Professeur de philosophie et militant marocain membre d'Ilal Amam, enlevé à Casablanca par la police en novembre 1974, mort des suites de la torture.

». Communiqués des 139 détenus politiques de Kenitra, Casablanca, Chaouen, Settat. Déclaration de l'organisation «23 mars» sur le développement que connaît la question nationale du Sahara marocain (octobre 1975). Carte pétition éditée par l'Union nationale des étudiants marocains, à envoyer au cabinet royal à Rabat. «Maroc, 22 ans de répression», supplément de 54 pages au n°24 du mensuel marocainAlikhtiar Athaouri (mars 1978). «1956-1977: Maroc de procès», calendrier 1978, en français et en arabe. «Graffiti sur le mur des silences: le Maroc: qui? vive», Barbare n°24, Gap, 1976. «La répression au Maroc», brochure de l'Union nationale des Étudiants marocains (UNEM) de Clermont-Ferrand. «Sauvons la vie du camarade El-Mazouny

Militant marocain enlevé à Tunis en novembre 1972.

», tract 4 p.

Amnesty international. Documentation générale. Protocole de la visite chez l'ambassadeur du Maroc. 1978

Documents sur les travailleurs marocains. Amicale des travailleurs et commerçants marocains de la circonscription consulaire de Paris, liens avec le consulat général (octroi de terrains à bâtir par le Maroc, création d'amicales). Avis du consulat de Lyon aux travailleurs marocains (mouvement de fonds, régime des véhicules lors du retour et pour les vacances). Cas de l'usine Chausson à Gennevilliers

Établissement employant 2000 Marocains sur 5000 ouvriers.

(«liaison sociale», cellule mise en place par le service du personnel de l'usine parmi les Marocains).

Contexte :
Maroc, mouvements étudiants, droits de l'homme et solidarités internationales