Toutes les ressources 64 067 résultats (16ms)

Rapport du préfet sur l'activité des sectes [Sont mentionnés les piétistes et les anabaptistes.] (1854) ; enquête auprès des commissaires de police et des juges de paix sur les «pasteurs» étrangers des sectes dissidentes [Hansmeister, «juif converti de Strasbourg émissaire de la Société biblique de Londres, qui le rétribue largement ; a des relations suivies avec le professeur Cuvier et le pasteur Haerter, Gustave Hensché, suisse d'origine, quai Saint-Nicolas à Strasbourg, à la tête d'une société des Frères moraves».] (1858) ; établissement à Strasbourg d'un service privé selon le rite anglican [«A la demande de Mgr l'archevêque de Londres pour les seuls anglais de passage en notre ville» ; pasteurs Moran, Joseph.] (1856-1861).

V 502 , 1854-1861  
Contexte :
Série V. > Culte protestant. > Sectes dissidentes.

La fabrique de l'histoire , France culture (dvd) : émission du 21 février 2005 avec le témoignage de Maria Luisa Broseta Marti, exilée républicaine espagnole, qui évoque également l'exil de sa mère, Dolorès Marti Domenech ; émission du 22 février 2005 sur les déportés espagnols (témoignages de déportés, intervention de Geneviève Dreyfus Armand, de la BDIC, et de Llibert Tarrago).

24 , 2005  
Contexte :
Fonds documentaires > Llibert Tarrago > Triangle Bleu

Asociación Socio Cultural Asturiana en París (ASCAP) (fonds d'archives)

1995-2007  

Le fonds d'archives de l'ASCAP s'avère, d'une part, assez complet puisque la plupart des documents ont été conservés dans ses locaux depuis sa création, en 1996. Seuls trois cartons restent encore conservés à la FACEEF, le temps que l'ASCAP ne les rapatrie chez elle. Il représente au maximum 3 m.l. sur une période chronologique de près de 30 ans (1996-2007).

L'ensemble du fonds est, d'autre part, conservé dans bon état matériel et ordonné. Les archives ont, en effet, été classées jusqu'en 2005 ; le fonds restant ouvert aux accroissements, la période 2005 à 2007 constitue les archives courantes.

Les archives de l'association encore conservées à la Faceef

[Il s'agit là essentiellement de la production de Luisa RUIZ, adhérente active de l'ASCAP, travaillant à la FACEEF.]

concernent surtout la création et la vie de l'association tandis que les archives conservées à l'ASCAP concernent plutôt la gestion, le fonctionnement de l'association.

Les archives de l'ASCAP sont, enfin, particulièrement représentatives des fonds d'archives associatifs dans le sens où elles comprennent et cumulent un grand nombre de supports et objets en plus des archives papier : tracts, affichettes, calendriers, autocollants, photographies (pour lesquelles un travail d'identification serait à effectuer), archives électroniques, t-shirts, verres à pied...

Le corps de l'instrument de recherche se présente, ci-après, en deux parties : d'une part sous forme de récolement qui consiste à présenter sommairement le fonds selon sa localisation matérielle et, d'autre part, sous forme de répertoire dans lequel un classement intellectuel est intervenu.

Faute de séances de travail suffisantes, les articles n'ont pu être cotés et leur description reste succincte voire lacunaire (notamment lorsqu'il s'agit d'indiquer les dates extrêmes des documents).

Lucienne Scaglia-Chiaffi, deuxième partie.

1AV 265 , 2008 - 2008  
Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le bidonville de Champigny-sur-Marne > Entreprise employant des ouvriers portugais > Lucienne Scaglia-Chiaffi, témoignage sur le recrutement de main d'oeuvre étrangère dans l'entreprise de construction de son mari à Fontenay-sous-Bois pendant les années 1960 : épreuves de tournage (2008).