Toutes les ressources 64 316 résultats (20ms)

Les enfants de déportés espagnols républicains

 

Cette dernière grille d'entretien concerne les personnes suivantes : Maggie Perlado, Nathalie Serra et Llibert Tarrago. Ces trois personnes ont plusieurs points communs, raison pour laquelle Linda Amiri a fait le choix de ne faire qu'une seule et même grille.

Outre la transmission de la mémoire, le questionnaire aborde également les questions de filiation et d'éducation.

Première partie : Etre enfant de déporté espagnol républicain.

1) Pouvez-vous me rappeler votre date et votre lieu de naissance ?

2) Votre prénom a-t-il pour vos parents une signification particulière ?

3) Combien de frères et sœur avez-vous ?

4) A votre naissance, vous-même, ou vos frères et sœurs, avez–vous eu des problèmes de santé ? Si oui, ceux-ci avaient-ils un lien avec la santé propre de votre père ?

5) Quel était le métier de votre père ? Votre mère ?

6) Avaient-ils des responsabilités politiques ou syndicales ?

7) Dans quelle ville avez-vous grandi ?

8) Dans quelles conditions matérielles avez-vous grandi ?

9) Le quartier où vous avez grandi était-il un quartier à forte population espagnole ?

10) Vos parents recevaient-ils beaucoup de monde ?

11) Parlait-on politique à la maison ?

12) Avez-vous participé, dans votre enfance, à des réunions des Jeunesses communistes ?

13) Au cours de votre enfance, avez-vous participé à des associations issues de la communauté espagnole ? Quel était votre cercle d'amis ?

14) La religion était-elle présente dans la vie familiale ?

15) Dans la maison familiale, comment se passaient les week-ends et les jours de fêtes ?

16) Quels souvenirs avez-vous de vos vacances en famille ?

17) A quel âge et dans quelles circonstances êtes-vous allé pour la 1ère fois en Espagne ?

18) Quels étaient vos rapports avec la famille de vos parents (oncle, etc.) ?

19) Quels liens entretenaient vos parents avec l'Espagne ? Evoquaient-ils un possible retour en Espagne ?

20) Il y avait-il au sein de votre famille un souhait d'intégration ? Si oui, de quel façon s'exprimait-il (réussite à l'école ?) ?

21) Quand avez-vous eu l'envie de vous installer en Espagne ? Ou avez-vous déjà eu l'envie de vous installer en Espagne (pour Maggie Perlado) ?

Deuxième partie : la transmission.

1) Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez pris conscience de l'histoire de votre père ? Par qui l'avez-vous apprise ?

2) A ce moment-là, avez-vous compris ce qu'a été la déportation ?

3) Quelle image aviez-vous de votre père ?

4) Etait-ce un “ secret ” de famille ou vous avez pu souvent en discuter avec votre père ou votre mère ? Vous a-t-il raconté son combat durant la guerre civile espagnole ?

5) Quel a été le rôle de votre mère dans la transmission de l'histoire de votre père ? Assumait-elle cette histoire ?

6) Vous est-il déjà arrivé, au cours de votre scolarisation d'évoquer avec les élèves de votre classe ou vos enseignants l'histoire de votre père ? Avec vos amis ?

7) Cette histoire familiale a-t-elle été, à un moment de votre vie, un poids à porter ? Comment la vivez-vous aujourd'hui ?

8) Avez-vous rencontré, dans votre enfance, ou votre adolescence des amis ayant une histoire familiale similaire ?

9) Vous êtes-vous rendu à une réunion d'anciens déportés de Mauthausen ? Si oui, à quel âge ? A quelle (s) occasion (s) ? Etait-ce de votre propre initiative ?

10) Avez-vous été à Mauthausen ? Quand ? Pour quelles raisons ?

11) Etes-vous adhérent d'une association d'enfants de déportés ? Depuis quand ?

12) Considérez-vous que l'histoire des Espagnols républicains soit bien connue en France et Espagne ?

13) Avez-vous eu le besoin d'exprimer et de dire l'histoire de votre père ? De quelle façon ? Pour quelle(s) raison (s) ?

14) Le choix de vos études et de votre profession a-t-il été influencé par l'histoire paternelle ?

15) Le combat de votre père contre le fascisme vous a-t-il politiquement influencé au point de rejoindre un parti politique ou une ONG ?

16) Quels liens avez-vous aujourd'hui avec l'Espagne ?

17) Avez-vous des enfants ? Si oui, leur avez-vous parlé de l'histoire de leur grand-père ?

18) Aujourd'hui, vous impliquez-vous dans la transmission de l'histoire de votre père au sein de votre famille et en dehors ? Pourquoi ?

Contexte :
Archives orales