Archives audiovisuelles 246 résultats (21ms)

Naïma Yahi, 19 avril 1958 : "l'entrée" d'Ammar Rouaï et de Mustapha Zitouni dans la guerre d'Algérie

9 novembre 2007  

Naïma Yahi dans son exposé traite du départ de deux joueurs algériens évoluant dans le championnat français pour Tunis le 13 avril 1958 afin de constituer l'équipe du FLN : Ammar Rouaï et Mustapha Zitouni. A travers ces deux trajectoires, elle expose le contexte de ce départ, les motivations de cet engagement, puis l'impact de cet engagement sur l'opinion publique française et la carrière de ces joueurs.

/img/picture-video.svg
1 média

L'évolution du cinéma traitant de la Guerre d'Algérie : la nouvelle génération

2010  

La reconnaissance de la guerre d'Algérie par le gouvernement français en 1999 aide la parole à se libérer. Une nouvelle génération n'ayant pas vécu les évènements s'empare de cette histoire et dresse une image complexe des acteurs de ce conflit plus proche de la réalité.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_018_001_video_/FRGNQ_V_001_002_018_001_poster.jpg
1 média

Julien Gaertner situe l'image et les représentations des maghrébins dans le cinéma en France dans un contexte historique

2010  

Julien Gaertner est interrogé par Naïma Yahi sur l'image et les représentations des maghrébins dans le cinéma en France au XXème et XXIème siècle. Il situe cette image dans le contexte historique de l'image stéréotypée de l'arabe construite dès le Moyen-Age avec le sarrasin, puis au XIXème siècle à travers les peintres orientalistes et la littérature de voyage. Le cinéma perpétue cette tradition avec tout d'abord le cinéma colonial qui fixe cette image. Cette image perdure jusque dans les années 1970, date d'une première émergence de l'immigré maghrébin.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_002_006_video_/FRGNQ_V_001_001_002_006_poster.jpg
3 médias

L'équipe nationale algérienne

10 novembre 2007  

Dans ces trois extraits, Cherif Oudjani est interrogé sur l'équipe nationale algérienne.

Il est interrogé d'abord sur "les espoirs déçus du football maghrébins" sur le plan international. Il évoque l'importance de la constitution d'un collectif dans la construction des victoires dans ce sport.

Dans un second extrait, il raconte son vécu en sélection algérienne et tout d'abord le choix de cette sélection par rapport à la sélection nationale française à laquelle sa double nationalité lui donnait également droit. Il raconte ensuite quelques souvenirs avec ses coéquipiers lors de déplacements internationaux.

Dans le troisième extrait, il évoque sa victoire en coupe d'Afrique des nations en 1990 et la réaction de sa famille. Enfin, il donne son avis sur l'équipe nationale actuelle.

Contexte :
Interviews de professionnels du football (footballeurs, entraîneurs, journalistes) > Interview de Cherif Oudjani par Laurent Bocquillon
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_004_006_video_/FRGNQ_V_001_001_004_006_poster.jpg
1 média

Regards sur le football algérien des années 2000

2007  

Ammar Rouaï nous livre sa vision du football maghrébin des années 2000 et notamment les raisons qui, selon lui, expliquent les échecs du football algérien depuis les années 1980.

Contexte :
Interviews de professionnels du football (footballeurs, entraîneurs, journalistes) > Interview de Ammar Rouaï par Naîma Yahi
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_015_video_/FRGNQ_V_001_002_015_poster.jpg
1 média

Conclusion de Driss El Yazami

2010  

Driss El Yazami, délégué général de Génériques, livre en conclusion de ce colloque sa réflexion sur la difficulté du cinéma français à parler des couches populaires et des immigrés. Lorsqu'il traite de ce sujet, l'immigré apparaît soit comme un problème soit comme un individu qui a réussi. Il semble difficile de sortir des stéréotypes et de traiter des histoires individuelles même si les films plus récents montre que cela commence à changer. Il conclut enfin sur le retard du cinéma par rapport aux autres domaines artistiques comme la littérature.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_003_006_video_/FRGNQ_V_001_002_003_006_poster.jpg
1 média

Conclusion : absence de l'autre colonisé dans les films français postcoloniaux

2010  

Selon P. Blanchard, la France ne veut pas regarder son passé colonial. Mais le début des années 2000 marque une rupture avec l'avènement d'une autre manière d'appréhender cette histoire. La question de comment représenter cette histoire ne se pose plus, elle est appréhendée différemment par des personnes qui ne l'ont pas vécu et qui ne s'intéresse qu'à celle qu'ils souhaitent narrer.

Contexte :
Interventions des historiens > 1ère session Images et Représentations > Pascal Blanchard, « L'image des Maghrébins dans les films français postcoloniaux traitant du temps colonial ou de la guerre d'Algérie (de Godard à Bouchareb) ».