Archives audiovisuelles 246 résultats (9ms)

/img/picture-video.svg
1 média

La figure cinématographique du film policier français des années 1982-1985

2010  

Yvan Gastaut dresse la figure cinématographique du film policier français des années 1982-1985 qui met en scène le déliquant arabe poursuivi par le policier français comme dans La Balance en 1982. Il montre que ces films sont à lier à l'émergence du sentiment d'insécurité et à la perception d'étrangeté des "quartiers de la délinquance" par l'opinion publique française.

Contexte :
Interventions des historiens > 3ème session Enjeux et perspectives > Yvan Gastaut, « Flic ou voyou : la figure du Maghrébin et le fait-divers dans le cinéma Français ».
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_0014_004_video_/FRGNQ_V_001_001_0014_004_poster.jpg
1 média

Les années 1960-1970 : l'invisibilité maghrébine dans un contexte général de xénophobie.

2007  

Stéphane Mourlane évoque le décrochage entre afflux migratoire et recrutement des maghrébins durant cette période et en cherche les facteurs.

Contexte :
Interventions des historiens > Stéphane Mourlane, L'OM, un club aux couleurs de l'immigration maghrébine à Marseille ?
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_020_004_video_/FRGNQ_V_001_002_020_004_poster.jpg
1 média

Edouard Mills-Affif et le cinéma d'Abtellatif Kechiche

2010  

Edouard Mills-Affif explique pourquoi il s'intéresse autant au cinéma d'Abtellatif Kechiche : parce qu'il a filmé en numérique mais surtout parce qu'il se démarque des réalisateurs du cinéma de banlieue avec des films complexes, qui décélèrent le rythme et au style épuré. Il dépasse le simple témoignage grâce à la recherche de forme et d'idées.

Contexte :
Entretiens individuels > Entretien avec Edouard Mills-Affif
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_019_001_video_/FRGNQ_V_001_002_019_001_poster.jpg
1 média

Les femmes maghrébines de la première génération dans les courts-métrages, les documentaires et les téléfilms

2010  

La chercheuse Leslie Kealfoher présente l'objet de ses recherches : les femmes maghrébines de la première génération dans les courts-métrages, les documentaires et les téléfilms. Elle essaie de comprendre les expériences de ce film en consacrant un chapitre de sa thèse à un genre différent. Ce qui l'intéresse notamment, ce sont les voix de ces femmes et le regard porté sur elles, leurs difficultés et comment elles arrivent à surmonter ces obstacles.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_004_004_video_/FRGNQ_V_001_001_004_004_poster.jpg
1 média

L'équipe du FLN

2007  

Le 13 avril 1958, Ammar Rouaï quitte la France pour Tunis afin de rejoindre l'équipe du FLN au côté de neuf joueurs algériens évoluant dans le championnat de France. Il relate ici ses motovations et les conditions de son départ pour Tunis.

Il raconte l'accueil très froid reçu à Tunis et le revirement de situation qui fait suite à la médiatisation du départ de ces joueurs. Il évoque enfin ses souvenirs de tournées de l'équipe du FLN dans les pays de l'Est, tournées qui s'achèvent en 1962, après l'indépendance de l'Algérie.

Contexte :
Interviews de professionnels du football (footballeurs, entraîneurs, journalistes) > Interview de Ammar Rouaï par Naîma Yahi
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_004_002_video_/FRGNQ_V_001_001_004_002_poster.jpg
1 média

Les débuts dans le football professionnel

2007  

Ammar Rouaï a très tôt l'ambition de faire une carrière de footballeur professionnel, il raconte dans cet extrait ses motivations, en quoi son staut d'indigène l'a poussé à fuire l'Algérie colonisée. Il explique par la suite les conditions de son départ d'Algérie et de son arrivée en France où il intègre le club de Besançon.

Contexte :
Interviews de professionnels du football (footballeurs, entraîneurs, journalistes) > Interview de Ammar Rouaï par Naîma Yahi
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_006_004_video_/FRGNQ_V_001_002_006_004_poster.jpg
1 média

Analyse de Vénus Noire

2010  

Edouard Mills-Affif termine par Vénus Noire, où opère un changement de style. Abdellatif Kechiche plonge ici dans le regard du colonisateur et se penche sur le rôle de la science. Le film est radical et provoque le spectateur afin que celui-ci ne s'habitue jamais au regard obscène. Edouard Mills-Affif finit en rappelant le style naturaliste et romanesque de Abdellatif Kechiche, sa vision dialectique et le regard qu'il porte sur l'autre. Pour conclure que son cinéma est celui du questionnement et non de l'affirmation.

Contexte :
Interventions des historiens > 3ème session Enjeux et perspectives > Edouard Mills-Affif : "Les visions du champ social dans le cinéma d'Abdellatif Kechiche"
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_0016_002_video_/FRGNQ_V_001_001_0016_002_poster.jpg
1 média

L'arrivée d'Ahmed Oudjani à Lens

2007  

Ahmed Oudjani rejoint le club lensois en 1958. Marion Fontaine décrit le contexte de cette arrivée et en quoi ce recrutement peut apparaître comme une exception dans la politique traditionnel du "club des Gueules noires".

Contexte :
Interventions des historiens > Marion Fontaine, Les Oudjani et le "club des Gueules noires" : parcours et représentations (année 60-80)
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_025_001_video_/FRGNQ_V_001_002_025_001_poster.jpg
1 média

Un cinéma en phase avec la réalité de la société française

2010  

Selon Yvan Gastaut, dans les années 80-90 et jusqu'à aujourd'hui, le cinéma est de plus en plus en phase avec la réalité de la société française et met en scène l'hybridation, le métissage. C'est le cinéma qui témoigne d'une société qui évolue favorablement, qui la tire et permet le dépassement des comportements racistes. L'enjeu est maintenant que ce cinéma ne soit plus stigmatisé en tant que soi.