Association franco-chinoise Pierre Ducerf (fonds d'archives)

1993-2004  

Les archives du fonctionnement de l'association

Pour la recherche sur les migrations chinoises en France, ces archives comportent notamment les archives de l'enquête « Les modalités d'entrée des ressortissants chinois en France» commanditée en 2001 par la Direction de la Population et des Migrations ainsi que le lancement et la réalisation du programme communautaire européen Chinois d'Europe et Intégration (2002-2005).

Des ouvrages en français et en chinois

Des ouvrages en français et en chinois constituent une bibliothèque de consultation. Elle comprend des manuels et des matériaux de cours d'apprentissage du FLE et du chinois; des ouvrages de littérature française et une série de BD pour les jeunes ; des ouvrages sur la culture et l'histoire chinoises en langue française ; des ouvrages en chinois de littérature et sur d'autres thèmes très variés; quelques vidéos de films français, quelques dizaines de vidéo-disc de karaoké.

Azaña, Manuel

 
Espagne -- 1931-1939 (République) ; Espagne -- 1936-1939 (Guerre civile) ; Politique

A Ta Turquie1989-2006 (fonds ouvert)

1985-[2009]  

Le fonds comprend les archives d'administration et de fonctionnement de l'association (procès-verbal d'assemblée générale, rapport d'activité, adhésion, comptabilité, subvention...) ainsi que tous les documents relatifs à ses activités (bulletin, revue, étude, rapport, traduction, revue de presse, exposition, ...), de la correspondance et, enfin, de la documentation.

Travail allemand (TA) (1941-1943)

1941-1943  

Le Travail allemand (TA) est une organisation mise en place en 1941 par la Main d'œuvre immigrée (MOI) et le Parti communiste français (PCF) ayant pour objectif de s'infiltrer dans l'administration et les forces de l'ordre allemandes afin de renseigner la Résistance. Ce mouvement est dirigé par Arthur London, qui arrêté en 1942, sera remplacé par Otto Niebergall. Le TA regroupe principalement des Autrichiens, des Juifs germanophones originaires des pays d'Europe de l'Est et des militants allemands présents sur le territoire français. A ses débuts, son champ d'action se déploie en zone nord, puis se développe ensuite en 1942 en zone sud. A partir de juillet 1943, les missions du TA sont reprises et développées par d'autres organisations comme le Comité national pour l'Allemagne libre (CALPO).