/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_031/FRGNQ_PH_002_031_203_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Taleb Rabah

1960-1990  

Taleb Rabah est né à Tzit en Kabylie en 1930. Fils de paysan, il émigre en France au début des années 1950 et travaille comme ouvrier dans une usine sidérurgique de Moselle. Il rejoint le FLN et s'installe à Paris au début de la guerre d'Algérie. A 22 ans, il participe à un radio crochet pour la radio AKA, dont Fraid Ali, directeur artistique, et dirige une émission sur les chanteurs amateurs. Il est alors repéré et enregistre son premier disque chez Barclay. Pendant cette période, suivant la veine nationaliste arabe, il tourne dans les galas de Bahia Farah. Il rentre au pays après l'indépendance et intègre la Radiodiffusion-télévision algérienne (RTA). Il s'affirme dans le genre qui lui et propre: chanteur "classique" de la chanson kabyle. Il inaugure la chanson kabyle solo avec guitare en se libérant du carcan orchestral. Il accorde au texte un intérêt majeur et est reconnu autant comme poète que comme chanteur par ces textes où l'ironie sociale l'emporte sur la morale.

Avava rabi akyarham (Paix à ton âme, père), lfouk zith d'ilmasbah (La chandelle n'a plus d'huile), mathachfam (Vous souvenez vous) et tnadigh ahazahriw (Je cherche ma chance) figurent parmi les chansons les plus connues de son répertoire. Il a inspiré des chanteurs comme Idir ou Aït Menguellet.

Rencontres internationales

F76 , 1947-1951  

[…] rencontres internationales de la jeunesse franco-allemande, correspondance, notes des participants (1947) ; circulaire du bureau de la Culture populaire (21 février) ; organisation des rencontres de jeunesse franco-allemande de l'été 1949 ; UNESCO, rencontres internationales en France (1950-1951).

Contexte :
Commissariat général à l'Éducation générale et aux Sports

État des lieux, prise en gestion.

Sans date  

[Travaux, état des lieux (mobiliers et matériaux), plans 1/50e (Office municipal HLM de Saint-Priest). ].

Contexte :
Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux) > Service patrimoine (35 ml) > Établissements, dossiers particuliers : création, travaux, fonctionnement, transformations… > Foyer résidence de la Cordière à Saint-Priest
/medias/customer_28/periodiques/FRGNQ_P0094_1980_014/FRGNQ_P0094_1980_014_001_jpg_/0_0.jpg
37 médias

n°14 (3ème trimestre 1980) : Abdellatif Derkaoui, Peinture (lettre de prison)

juillet-septembre 1980  

Ce numéro présente une lettre d'Abdellatif Derkaoui. Cette lettre est destinée à accompagnée ses oeuvres dans le cadre de l'exposition "peinture de prison" qui s'est tenue dans différentes ville de France cette même année. Dans cette lettre, il exprime la nécessité des expressions artistiques comme la peinture pour dénoncer et résister à la torture. Ce numéro contient aussi le compte-rendu de son procès.

Contexte :
Actuels : écriture, théâtre, peinture. FrangyLes Hauts de JersaigneLyonEd. Jean de Breyne.1966-0
/medias/customer_28/periodiques/FRGNQ_P0120_1984_001/FRGNQ_P0120_1984_001_001_jpg_/0_0.jpg
52 médias

n° 1 (1984)

1984  

Ce premier numéro offre aux lecteurs une présentation des activités et des motivations de l'ANGI depuis sa création en 1981.

Publié un an après la Marche pour l'égalité et contre le racisme de 1983, dite Marche des Beurs, le numéro propose un bilan sur cette initiative, notamment à travers l'article du père Chrisitna Delorme, à l'aube de la manifestation nationale Convergence 84 pour l'égalité. Les Cahiers font également le point sur les mouvements de revendications du début des années 1980 : Rock Against Police en région parisienne en 1980-1981 et Zaâma d'banlieue en région lyonnaise en 1981. Le journal évoque également le foisonnement du tissu associatif et les Assises nationales des associations de jeunes issus de l'immigration tenues du 9 au 11 juin 1984 à Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.

Contexte :
Cahiers de la nouvelle génération / Association de la nouvelle génération immigrée (ANGI). 1984
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5139_jpg_/0_0.jpg
1 média

Derrière la faim d'un pauvre, il y a le luxe d'un riche / Alternative libertaire. Paris, FranceAlternative libertaire (AL) (Paris, France)[-Entre 1991 et 2001]

5139 , [-Entre 1991 et 2001]  

Derrière la faim d'un pauvre, il y a le luxe d'un riche. Calligraphie de Toulthi Al Zoudi, 1956. Alternative Libertaire. Un journal différent pour des lecteurs dissidents. Un numéro gratuit au 02/736.27.76. Abonnez vous 2 rue de l' Inquisition 1040 Bruxelles.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > 1990-1999
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_026/FRGNQ_PH_002_026_147_jpg_/0_0.jpg
35 médias

Noura

1960-1990  

De son vrai nom Fatma Zohra, Noura est née en 1942 à Cherchell en Algérie. A la séparation de ses parents, elle doit abandonner ses études et trouver un travail. Elle devient animatrice d'une émission enfantine à Radio Alger. Par la suite, elle interprète des pièces de théâtre et des opérettes dans lesquelles elle chante sous la direction du chef d'orchestre Mustapha Skandrani. Encadrée par le maître Mohamed Jamoussi et Mahboub Bati, elle s'impose très vite comme l'une des plus grandes chanteuses algériennes de l'époque.

En 1959, elle part pour Paris pour une série d'enregistrements. La même année, elle épouse l'auteur compositeur interprète Kamel Hamadi rencontré à Radio Alger. Noura commence alors à collaborer avec différents musiciens dont El Habib Hachelaf qui adapte pour elle Ya rabi Sidi (Oh, mon dieu), dont Kamel Hamadi compose la musique.

Celle qui se veut la chanteuse de tous les Algériens interprète les thèmes traditionnels : le mariage avec Mebrouk el aêrs (Félicitations pour le mariage), l'amour avec Houa Houa (lui lui), mais aussi l'exil avec Gal el Menfi (le banni) et des préoccupations plus actuelles. Ahmed Wahby lui compose du moderne oranais (Asri) et son mari des chansons kabyles qu'ils chanteront ensemble. Noura et Kamel Hamadi incarnent le duo de la chanson algérienne des années soixante.

Après 1962, Noura retourne vivre en Algérie, mais vient fréquemment à Paris où elle côtoie beaucoup d'artistes français dont Juliette Gréco.

En 1965, elle sort un album entièrement en français où elle interprète Une vie de Michel Berger, et Paris dans mon sac de Kamel Hamadi.

En 1971, elle reçoit, en compagnie de Slimane Azem, un disque d'or qui couronne la vente de plus d'un million de disques chez Pathé Marconi, première distinction, à ce titre, d'artistes maghrébins en France.

« Revue de presses » et ébauche d'articles sur les activités de la Casa.

3 , 1981-2005  

Affiches (7) annonçant les événements (2000-2007, s.d.), disponibles à Génériques et visibles sur son site.

Photographies portant sur les activités comme les sorties de l'association (notamment à Etretat), les équipes de foot, le groupe folklorique, les carnavals, concerts, expositions et fêtes (fin des années 1970 à nos jours).

Réseau associatif. - Adhésions acceptées : correspondance, statuts (1992-1994). Enquête auprès des associations : questionnaires, liste (1993). GDLI (Groupe départemental de lutte contre l'illettrisme) 92 et 93, participation du CLAP IDF : compte rendu de réunion, correspondance, note (1993-1995). Formation pour la vie associative en 93 et 95 par DRJS, participation du CLAP IDF : compte rendu de réunion, correspondance, note (1993-1995).

1137 , 1992-1995  

Agence nationale de l'accueil des étrangers et des migrations (ANAEM) : « Vivre en France-Formation Civique »

2005-2006  

L'ANAEM indique sur son site en décembre 2007 : « Lorsqu'un étranger souhaite séjourner durablement en France pour la première fois, il doit obligatoirement signer un « Contrat d'Accueil et d'Intégration » (CAI). Première étape : une ½ journée sur une plate-forme de l'ANAEM. Premier rendez-vous : une réunion collective avec notamment la projection du film « Vivre ensemble, en France », d'une durée de 16 minutes.

L'objectif du film est double. Tout d'abord, présenter aux nouveaux arrivants les valeurs fondamentales de la République française et les droits et les devoirs de chaque citoyen (égalité homme-femme, laïcité, dignité de la personne humaine, droits de l'homme). Ensuite, expliquer le fonctionnement du CAI et l'obligation faite à chaque immigré de le respecter afin d'obtenir le renouvellement de sa carte de séjour ou la délivrance de sa première carte de résident ».

« Saison 1999-2000, propositions de partenariats », dépliant de l'ACBVO proposant à ses partenaires associatifs et aux services municipaux l'organisation ou la co-organisation de multiples rencontres dans le cadre de son programme annuel d'activités sociales et culturelles (le 15 mai 1999).

1999  
Contexte :
Publications de l'Association de Culture Berbère du Val d'Oise > Programmes d'activités

"Lieux et mémoire de l'immigration en France" : préparation du livre pour la collection des éditions Autrement et de la contribution de AS pour cette publication, "Un lieu pour mémoire et mémoire d'un lieu : le bidonville de Nanterre" (1993), correspondance et articles des autres auteurs. CEMM (Centre d'études sur les mouvements migratoires maghrébins, Oujda, Maroc) : publications (1993-1994).

168 , 1993-1994  
Contexte :
Cartons jaunes et oranges

Comité d'action et de lutte UGET (CAL-UGET) (1972-1975)

1972-1975  

[Le CAL-UGET est élu en tant qu'instance provisoire, démocratique et représentative des étudiants tunisiens à Paris lors de l'AG du 8 février 1972, à la Maison de Tunisie. Il travaille étroitement avec les CAL de base dans les universités. Sa brochure regroupe tous les textes et déclarations parvenus pour populariser la lutte des masses en Tunisie.]

Contexte :
Les organisations étudiantes > Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) > UGET en Tunisie
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_014/FRGNQ_PH_002_014_096_jpg_/0_0.jpg
3 médias

Hilmi Mohamed

1960-1990  

Mohamed Hilmi, de son vrai nom Brahimi Mohamed Ameziane est né en 1931 à Azzefoun. A 17 ans, il pénètre le monde artistique en intégrant la troupe de l'Opéra d'Alger. Il officie par la suite à la radio au sein des ELAK (Emissions en langues arabe et kabyle). Acteur, il est aussi célèbre en tant que réalisateur, à son actif plus de 800 pièces radiophoniques en kabyle et en arabe dont de nombreuses adaptations de Molière, Dumas ou Shakespeare. Il écrit également quatre opérettes, trente moyens et courts métrages, une dizaine de comédies musicales. Il a aussi était l'auteur-réalisateur de six longs métrages dont le film « El ouelf saïb ». Compositeur, il se distingue notamment un style humoristique souvent présent dans son oeuvre.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5658_jpg_/0_0.jpg
1 média

Accents multiples : un nouveau journal pour une france plurielle / Accents multiples Paris : Accents multiples, s.d.. 22 rue d'Annam 75020 Paris. Imprimerie Édit 71

FRGNQ_A_5658  

Ne laissez pas le racisme colorer votre jugement !

Accents multiples Pour une société civile anti-raciste, pour l'unité du peuple multinational de France

Un nouveau journal pour une France plurielle

Écrivez-nous : Accents multiples B.P.183 75665 Paris

Imprimerie Édit 71 22 rue d'Annam 75020 Paris 636.89.09

/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_018/FRGNQ_PH_002_018_104_jpg_/0_0.jpg
1 média

Khaled

1960-1990  

Khaled ou Cheb Khaled, de son vrai nom Khaled Hadj Brahim est né à Oran le 29 février 1960. Il est l'un des chanteurs a avoir popularisé la musique raï en France dans les années 1990. Le titre Didi sorti en 1992 est en effet le premier grand succès du raï en France.

Petauton, Geneviève (collection numérisée d'archives)

FRGNQ_AR_013 , 1976-1980  

Le fonds d'archives de Geneviève Petauton contient des tracts et des autocollants ayant pour thème principal les luttes antiracistes. On y trouve principalement des appels à la grève, à la manifestation, à des rassemblements pour la période des années 1976 à 1980. Le corpus le plus important concerne la lutte des foyers Sonacotra.

Relations Parents-enfants-écoles, conception d'action dans ce domaine notamment pour la ZEP Patay-Masséna : documentation notamment du CLAP Aquitaine, note, rapport (1988-1992). DELF (diplôme élémentaire de langue française), DALF (diplôme approfondi de langue française) et CFG (Certificat de formation générale), préparation d'une journée d'information par le CLAP : documentation sur les diplômes et les intervenants, exemples d'épreuves, correspondance (2000). Formation à la lecture et l'écriture, réflexions : documentation, bibliographie (1994-1999). Organisation de la relation et du moment pédagogiques dans l'acte de formation, réflexion et synthèse : documentation, support de formation produits par le CLAP (1994-2001). Référentiel de formation linguistique, formation à son utilisation : support de formation (2000).

1188 , 1994-2001  
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5652_1_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Halte aux tentatives de sabotage de notre lutte / Comité de coordination des foyers Sonacotra en grève. Paris : Comité de coordination des foyers Sonacotra en grève, 17 avril 1977. La Nouvelle

FRGNQ_A_5652 , dimanche 17 avril 1977  

Foyers Sonacotra en grève

Halte aux tentatives de sabotage de notre lutte !

Le 31 mars dernier, trois centrales syndicales, la CGT, la CFDT et FO se proclamant de la façon la plus opportuniste, "seuls défenseurs des intérêts des résidents Sonacotra" engagent, en-dehors du Comité de coordination et des milliers de résidents des foyers en grève, des négociations avec la direction de la Sonacotra. [...]

Vive le comité de coordination des foyers Sonacotra en grève !

A bas les manoeuvres opportunistes !

[...]

Comité de coordination des foyers Sonacotra en grève

56, rue de la Fontaine-au-roi-Paris-11

17 AVRIL 1977

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5349_jpg_/0_0.jpg
1 média

Concert de solidarité. Contre les expulsions ! Un logement décent pour tous ! / Permanences anti-expulsion (PAE). ParisPermanences anti-expulsion (PAE), Sans date.Sans date

5349  

Racisme, insécurité, peur, chauvinisme à droite et à gauche sont des arguments électoraux.

Attention à la banalisation du racisme!

S'indigner, s'abstenir, ça ne suffit pas.

Engagement anti raciste pour l'unité des différentes communautés historiques et nationales.

[...]

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Contre le racisme > Non datées