/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_009/FRGNQ_V_001_009_006_video_/FRGNQ_V_001_009_006_poster.jpg
1 média

Présentation de la compagnie Ca e La par Graça Dos Santos

FRGNQ_V_001_009_006 , 2017  

Graça Dos Santos présente le travail effectué par la compagnie Ca e La - « ca e la », comme une idée d'aller-retour, sans avoir d'endroit où pouvoir se fixer. La compagnie, fondée dans les années 1980, a évolué progressivement vers le théâtre corporel en utilisant le mime et le masque, pour abolir les problèmes de compréhension de langues. Elle se fait connaître notamment avec des pièces comme Le cul entre deux chaises et Sud express.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_006_video_/FRGNQ_V_001_010_006_poster.jpg
1 média

Présentation de Thierry Benoît

FRGNQ_V_001_010_006 , 2017  

Thierry Benoît vient questionner le fonctionnement du Fonds d'action sociale (FAS) remplacé depuis 2014 par le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) - et son rapport avec le secteur associatif.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_009/FRGNQ_V_001_009_002_video_/FRGNQ_V_001_009_002_poster.jpg
1 média

Présentation du Théâtre El Halaqa par Smaïne Idri

FRGNQ_V_001_009_002 , 2017  

Smaïne Idri présente le travail effectué par le Théâtre El Halaqa. La compagnie présente des scénettes inspirées des conditions de vie des travailleurs immigrés dans différents lieux publics. Après chaque scène, le public est invité à débattre sur les thématiques abordées pendant le spectacle.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_005/FRGNQ_001_005_002_video_/FRGNQ_001_005_002_poster.jpg
1 média

Présentation du fonds Saïd Bouziri par Tatiana Sagatni

FRGNQ_V_001_005_002 , 2017  

Tatiana Sagatni présente les modalités de traitement, la description, le classement et la variété typologique de documents qui composent le fonds d'archives de Saïd Bouziri. Le fonds retrace le parcours d'un homme engagé dans la lutte menée depuis les années 1960 contre toutes les formes de discriminations, les inégalités et les injustices. Il témoigne ainsi de ses engagements militants multiples : premiers engagements fondateurs au sein des Comités de soutien à la révolution palestinienne, des Comités Palestine et du Mouvement des travailleurs arabes ; Militance associative, syndicale et des droits de l'Homme, action au sein d'organismes publics : Fonds d'action sociale (FAS), Conseil national pour l'intégration des populations immigrées (CNIPI), FONDA, Ligue des droits de l'Homme (LDH), Conseil national de la vie associative (CNVA), Conseil des associations immigrées en France/en Europe (CAIF/CAIE), Troisième collectif des sans-papiers ; droits de l'Homme dans son pays d'origine, la Tunisie, et dans les associations de l'immigration tunisienne ; engagements locaux dans le quartier Barbès, Goutte d'Or, Château Rouge, Clignancourt, LDH 18e, association de quartier ; droit de vote des étrangers : du Collectif pour les droits civiques (années 1980) à la Votation citoyenne (années 2000).

Le fonds est constitué majoritairement d'un ensemble de documents issus - ou produits - dans le cadre des mouvements, collectifs et divers organismes auxquels Saïd Bouziri a participé (comités, commissions, groupes de travail). Il comprend également une part non négligeable de dossiers thématiques. Enfin, si quelques documents iconographiques sont recensés, le fonds ne comprend pas de supports audiovisuels. Une part importante du fonds - environ 3500 vues - en date des années 1970 a été numérisée et est disponible dans Odysséo.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_005/FRGNQ_001_005_008_video_/FRGNQ_001_005_008_poster.jpg
1 média

Discussion entre Mogniss Abdallah, Hamza Bouziri et Emmanuel Terray

FRGNQ_V_001_005_008 , 2017  

Mogniss Abdallah a abordé l'importance de conserver davantage la mémoire orale des militants. Emmanuel Terray a évoqué l'engagement de Saïd Bouziri auprès des sans-papiers. Hamza Bouziri est revenu sur les luttes en faveur des droits des ouvriers dans lesquelles Hamza et Saïd se sont impliqués, notamment à l'usine Citroën de Nanterre, ainsi que sur les grèves de la faim auxquels ils ont tous deux participé.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_005/FRGNQ_001_005_006_video_/FRGNQ_001_005_006_poster.jpg
1 média

Intervention de Andrea Radouan Mounecif

FRGNQ_V_001_005_006 , 2017  

Andrea Radouan Mounecif aborde l'importance du traitement et de la conservation d'archives en lien avec l'immigration et les mouvements militants pour les droits de l'Homme. Il élargit sont propos avec l'idée selon laquelle l'ouverture des archives privées de militants pour les droits humains peut contribuer à donner un nouvel élan pour les recherches et le débat historique concernant l'Afrique noire.

Contexte :
Les archives de l'immigration, sources essentielles pour une histoire de la démocratie
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_003_video_/FRGNQ_V_001_010_003_poster.jpg
1 média

Retour sur 30 ans d'actions de Génériques

FRGNQ_V_001_010_003 , 2017  

Driss El Yazami revient sur l'histoire de l'association Génériques, créée en 1987 par un groupe de militants, dont une partie ont participé à la création des journaux Sans Frontière et Baraka de 1979 à 1987. Dès le départ, l'association a pour vocation à promouvoir la préservation, la sauvegarde et la valorisation de l'histoire de l'immigration en France, tout un se situant à la croisée de différents réseaux, qu'ils soient universitaires, institutionnels, associatifs et culturels. Driss El Yazami revient sur cinq actions emblématiques menées par l'association :

L'exposition « France des étrangers, France des libertés - Presse et communautés dans l'Histoire nationale », retraçant deux siècles d'histoire des journaux créés par les diverses communautés immigrées (1989).L'exposition « Au miroir de l'Autre » retraçant une histoire comparative des migrations entre la France et l'Allemagne (années 1990).La création de la revue Migrance, revue consacrée à l'histoire de l'immigration en France et dans le monde (1993).La création du guide des sources Les étrangers en France - Guide des sources d'archives publiques et privées XIXe-XXe siècles, 1999 (tomes I, II et III) et 2005 (tome IV).La participation au projet de création de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration dans les années 1990 aboutissant à la création officielle de la Cité le 8 juillet 2004.
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_009/FRGNQ_V_001_009_004_video_/FRGNQ_V_001_009_004_poster.jpg
1 média

Échanges entre Jeanne Le Gallic et les participants

FRGNQ_V_001_009_004 , 2017  

Jeanne Le Gallic pose les questions suivantes aux participants :

Peut-on considérer que le théâtre immigré est un théâtre de propagande, à comprendre au sens de « qui crée l'agitation politique » ?Comment sont effectués les choix de langue - arabe dialectal notamment ?Comment s'opèrent les choix artistiques ?

Les archives de l'immigration, un défi pour demain. Parcours de Saïd Bouziri (1947-2009) (colloque) (collection audiovisuelle)

FRGNQ_V_001_005 , 2017  

Le colloque « Les archives de l'immigration, un défi pour demain. Parcours de Saïd Bouziri (1947-2009) » a été organisé par l'association Génériques le 19 janvier 2017 au Pavillon Carré de Baudoin à Paris. Les multiples engagements de Saïd Bouziri (fondateur du Mouvement des travailleurs arabes (MTA), du journal Sans Frontière, inspirateur de collectifs des sans-papiers, administrateur du Fond d'action sociale (FAS), du Conseil national pour l'intégration des populations immigrées (CNIPI), militant et responsable de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), de syndicats, etc.) ont pour fondement le respect de la dignité humaine et l'accès aux droits civiques. Pour Saïd Bouziri, l'étranger, l'immigré et toute personne - au-delà de toute appartenance et de toute frontière - devaient être reconnus comme citoyens. Son itinéraire de combat était étroitement lié à la figure de l'étranger, de l'immigré confiné dans le transitoire. La préservation des traces, des mémoires et de l'histoire de l'immigration permet ainsi aux chercheurs et aux historiens d'enrichir un récit national au plus proche du réel. Ces archives contribuent aussi à éclairer sur la manière d'appréhender les migrations futures. Trois tables rondes réunissant des chercheurs, des témoins et acteurs des luttes passées et actuelles permettent d'éclairer la pertinence des angles d'engagement portés par Saïd Bouziri :

Les archives privées de l'immigration, sources essentielles pour une histoire de la démocratie ?À travers les archives de militants et de structures associatives de l'immigration, ce sont des pans entiers de l'histoire des oppositions démocratiques, bien souvent contraintes dans les pays d'origine, qui se révèlent. Comment faciliter l'exploitation et la diffusion, aussi bien dans les pays d'accueil que d'origine, de ces sources primordiales pour une écriture de l'Histoire ?

Comment archiver aujourd'hui ? La conservation de l'histoire et des mémoires de l'immigration ainsi que des luttes et mobilisations était importante pour Saïd Bouziri comme en atteste la création de l'association Génériques en 1987. Alors que le flot d'informations s'est développé exponentiellement depuis la fin du XXe siècle avec le développement des TIC et d'Internet, comment penser aujourd'hui la conservation et la transmission des luttes et mobilisations actuelles ?

À travers les archives, comment faire sens pour les défis actuels ? Investi dans la défense des droits des immigrés et dans la défense plus large des droits de l'Homme, Saïd Bouziri aura tenté de créer des ponts entre ces combats. Comment les archives peuvent, à l'heure actuelle, être mobilisées pour être motrices de mobilisations et permettre de revivifier le lien social ?

L'ensemble des présentations sont mises en ligne dans cet inventaire.