Procès-verbal de réunion du Comité d'entreprise (CE) (1992), du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) (1991-1992), états financiers au 31/12/1991, documentation (attributions économiques du CE, congés individuels de formation, la fin du CDD, le seuil d'effectif en droit social (n° spécial 1988), le travail à durée déterminée et le travail temporaire, doc sur « réussir la participation »), dossier personnel, divers syndicats, CE et autres.

3/1 , 1988-1992  
Contexte :
Cursus professionnel & syndical > Caisserie emballage industrie du Midi (CEIM) > Comité d'entreprise (CE)
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_026/FRGNQ_PH_002_026_147_jpg_/0_0.jpg
35 médias

Noura

1960-1990  

De son vrai nom Fatma Zohra, Noura est née en 1942 à Cherchell en Algérie. A la séparation de ses parents, elle doit abandonner ses études et trouver un travail. Elle devient animatrice d'une émission enfantine à Radio Alger. Par la suite, elle interprète des pièces de théâtre et des opérettes dans lesquelles elle chante sous la direction du chef d'orchestre Mustapha Skandrani. Encadrée par le maître Mohamed Jamoussi et Mahboub Bati, elle s'impose très vite comme l'une des plus grandes chanteuses algériennes de l'époque.

En 1959, elle part pour Paris pour une série d'enregistrements. La même année, elle épouse l'auteur compositeur interprète Kamel Hamadi rencontré à Radio Alger. Noura commence alors à collaborer avec différents musiciens dont El Habib Hachelaf qui adapte pour elle Ya rabi Sidi (Oh, mon dieu), dont Kamel Hamadi compose la musique.

Celle qui se veut la chanteuse de tous les Algériens interprète les thèmes traditionnels : le mariage avec Mebrouk el aêrs (Félicitations pour le mariage), l'amour avec Houa Houa (lui lui), mais aussi l'exil avec Gal el Menfi (le banni) et des préoccupations plus actuelles. Ahmed Wahby lui compose du moderne oranais (Asri) et son mari des chansons kabyles qu'ils chanteront ensemble. Noura et Kamel Hamadi incarnent le duo de la chanson algérienne des années soixante.

Après 1962, Noura retourne vivre en Algérie, mais vient fréquemment à Paris où elle côtoie beaucoup d'artistes français dont Juliette Gréco.

En 1965, elle sort un album entièrement en français où elle interprète Une vie de Michel Berger, et Paris dans mon sac de Kamel Hamadi.

En 1971, elle reçoit, en compagnie de Slimane Azem, un disque d'or qui couronne la vente de plus d'un million de disques chez Pathé Marconi, première distinction, à ce titre, d'artistes maghrébins en France.

ALMERAS (Jacques), NOBLECOURT (Pierre), CHASTRUSSE (Jean). Pratique de la communication, méthodes et exercices, Paris : Larousse, 1978.

3 , 1978  

[La BNF à Tolbiac conserve, en rez-de-jardin, un exemplaire de cet ouvrage sous la cote EL 4-R-1429.].

Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Brochures
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5429_jpg_/0_0.jpg
1 média

Un racisme à peine voilé / Inconnu. [S.l.],2004

5429 , 2004  

Réalisation: Jérôme Host

Musique originale: Nicolas Host

Photographie: Mehdi Yagoubi

Avec Saida Kada- Nacira Guenif Soulamas- Christine Delphy- Said Bouamama- Pierre Tevanian- Zahra Ali-Fatima Aousdi- Georgette Hamonou- Nadia Louachi- Georges Federmann- Noor Ali- Fatima Ali- Aodren Le Duff- Bashaer Shaaban- Stephanie Miny- Jérôme Champion- Sandrine Vicente- Willy Beauvallet- Marjolaine Peuzin- Radia Louchichi

Tournage: Yeter Akyaz- Jérôme Champion- Jérôme Host- Christel Husson- Stephanie Miny- Nicolas Thomas

Attaché de presse: Nicolas Thomas, attaché(e)s de production: Annabelle Arnaud- Gwenael Bertholet

Production: La flèche production Distribution et diffusion: CO-ERRANCE/LA FLECHE PRODUCTION

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Contre le racisme > 2000-2009