Fonds d'autres associations

 

La Maison des femmes recueille aussi des archives d'associations ayant cessé leurs activités, comme celles de l'Agence Femme Information, agence de presse créée dans les années 1980. Ces archives sont regroupées dans le couloir extérieur au local archives et sont conservées avec d'autres fonds non classés.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5103_jpg_/0_0.jpg
1 média

Incendie, centre de rétention de Vincennes. / Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP). Paris, FranceMouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) (Paris, France)2010

5103 , 2010  

Incendie, centre de rétention de Vincennes. Procès 25, 26, 27 janvier 2010 [...]. Venons nombreux soutenir les inculpés de l'incendie. Liberté de circulation et d'installation pour tous.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Label="""">Sans papiers > Label="""">2000-2009
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_009/FRGNQ_V_001_009_002_video_/FRGNQ_V_001_009_002_poster.jpg
1 média

Présentation du Théâtre El Halaqa par Smaïne Idri

FRGNQ_V_001_009_002 , 2017  

Smaïne Idri présente le travail effectué par le Théâtre El Halaqa. La compagnie présente des scénettes inspirées des conditions de vie des travailleurs immigrés dans différents lieux publics. Après chaque scène, le public est invité à débattre sur les thématiques abordées pendant le spectacle.

Çaout el mouhajir / Association pour la promotion des travailleurs immigrants (APTI) Nîmes : s.n., 1974

 

Le journal présente les différentes revendications des collectifs d'immigrés. On y trouve des articles sur les luttes en cours, notamment à la Pennaroya (Lyon). La candidature de Djellali Kémal à l'élection présidentielle y est présentée. Il y a des témoignages d'immigrés et un extrait de "Cicatrices du soleil" de l'écrivain Tahar Ben Jelloun.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_023_video_/FRGNQ_V_001_010_023_poster.jpg
1 média

Echanges avec le public

FRGNQ_V_001_010_023 , 2017  

Le public réagit aux interventions de la table ronde en abordant les thématiques suivantes :

Rapprochement entre monde de la recherche et pouvoirs publics ;Dispersion et concurrence du paysage associatif ;Diminution des subventions de l'État concernant les actions d'accueil des migrants.
Contexte :
(Re)penser la dynamique. Quelle relation entre monde associatif et pouvoirs publics pour demain ?

CAL-UGET Bruxelles.

SOL 22 , [1972-1973]  

Publications et tracts du CAL-UGET Bruxelles, du Comité d'action pour la démocratie en Tunisie, de la Cellule destourienne de Bruxelles, du Mouvement unifié belge des étudiants francophones (journal du MUBEF, n° 2 « Spécial Tunisie ») (s.d., [1972-1973]).

Contexte :
Les organisations étudiantes > Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) > L'UGET en Belgique et en Irak

Fédération des associations de soutien aux travailleurs immigrés (FASTI)

 

Fédération nationale et sections, vie interne, administration, fonctionnement, partenariats et activités : rapports d'activité, comptes rendus de réunions, motions, notes de synthèse, résolutions de congrès, communiqués de presse, pétitions, tracts, comptabilité, correspondance active et passive, documentation produite ou reçue.

Contexte :
Activités professionnelles et engagements associatifs

Centre d'information, de documentation et de recherche sur l'immigration (CIDRI), création, déclaration en préfecture et demande de subvention : Journal Officiel, demande de subvention, correspondance, comptes rendus de l'Assemblée générale constitutive, présentation du projet, statut, accusé de réception, attestation.

B60 , 1999  
Contexte :
Relations avec les sections et le monde associatif > Relations avec d'autres organisations > Autres organismes

Mémoire Fertile et EGI, participation aux travaux des instances dirigeantes (bureau, conseil d'administration) comme au réunions ouvertes [Mohammed Chaouih, de l'AMF, est membre du bureau] : compte rendu, notes manuscrites prises lors de réunion, communiqué, liste de membres, programmes, matériel pour université d'été, correspondance, ébauche de communication, compte.

A44 , 1988-1991  
Contexte :
Relations avec les sections et le monde associatif > Plates-Formes, coordinations et collectifs en immigration > France

Programme national du FAS de formation des acteurs de la formation et de l'insertion socio-professionnelle. Référence A 2.3. "La formation linguistique des publics immigrés" : demande de paiement du bon de commande, facture, relevé journalier des présences des stagiaires, bilan par la formatrice du module A 2.3., questionnaire d'identification, bilan individuel des stagiaires, liste des participants, compte rendu, déroulement, fiches d'inscription, programme (sessions organisées en 2000).

44 , 2000  
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_039/FRGNQ_PH_002_039_220_jpg_/0_0.jpg
1 média

El Hasnaoui

1960-1990  

Véritable légende de la chanson immigrée, de son vrai nom Mohammed Khelouatné, El Hasnaoui naît à Tizi-Ouzou en Kabylie le 23 juillet 1910. Orphelin très jeune, il est vite attiré par la chanson. Il émigre en France en 1936 pour travailler dans une usine. En 1942 il est envoyé en Allemagne dans cadre du STO. Libéré 14 mois plus tard, il passe sur les ondes de la radio pro-allemande Paris Mondial dans une émission animée par des amis compositeurs algériens. Après la Libération, il enregistre son premier disque en 1949 avec une chanson phare Boulayoune thiberkanine ( L'homme aux yeux noirs). C'est à cette époque qu'il obtient le titre de « Cheikh » (maître) alors qu'il fréquente le Quartier latin, fief des artistes arabes et kabyles parisiens de l'après guerre. Solidaire du combat pour la libération de l'Algérie, il ralentit ses activités pendant le conflit. En 1962, sa chanson Yettbeddel ezzman ( Les temps changent) est un véritable hymne dédié à l'indépendance de l'Algérie. En 1970 il se retire et met un terme à carrière. Peu prolifique, il a à son actif 70 chansons connues.

Ses chansons, en kabyle, en arabe algérien ou en français et arabe ont marqué par la voix timbrée et caverneuse de l'interprète et les accompagnements modernistes. Chanteur de l'exil, sa chanson Maison blanche de 1948, fondatrice sur le refus de l'ordre colonial, est le chef-d'oeuvre de la chanson d'exil. Il chante aussi la situation des femmes dans la société kabyle et dénonce l'inégalité et la ségrégation dont elles sont victimes. Il décède en France le 6 juillet 2002.

Feuille d'information et bulletin internes du CLP : Courrier de la préformation (1983-1984), Courrier du CLP (1985-1989), Radio CLP (1989-1990), Associativement votre (1990-…, deux chemises).

H 1-28 , 1983-1990  

Bulletins d'information du CLP, deux cartons : Courrier de la préformation, n°10-15 (1983-1984), bulletin de liaison et d'information du CLP comportant des articles sur l'actualité législative, des expériences d'action de formation et des réflexions pédagogiques.

/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_004/FRGNQ_PH_002_004_012_jpg_/0_0.jpg
14 médias

Ahmed Hamza

1960-1990  

Artiste tunisien, auteur-compositeur, chanteur et luthiste

Né en 1930 et originaire d'une famille musicienne de Sfax Ahmed Hamza débute très jeune la musique en accompagnant au luth les artistes qui se produisent dans le cabaret de son père. Il participe à plusieurs orchestres et troupes en tant que chanteur et luthiste en Tunisie puis en Algérie : orchestre de Ouanès Kraïem, de Mohamed Aloulou puis il intègre la troupe « Ahbab Elfen » (Les amis de l'art), et celle de la troupe d'Abdelhamid Ababsa avec laquelle il tourne trois ans. A 18 ans, repéré par Mohamed Hefni, il enregistre trois chansons : Zitoun fi Laghssan, Kam samma el fen et Fine el yemine elli heleftou. En 1955, il compose la musique du film anglais Le Condor. Il participe à plusieurs tournées d'artistes maghrébins en France, puis crée son propre groupe de chant chorale sous la direction de Abdelhamid Benaljia. De 1961 à 1965, il dirige l'orchestre de la radio Sfax ce qui lui permet de se faire connaître en Tunisie. Il intègre par la suite l'Orchestre national de la Radiodiffusion Télévision Tunisienne et participe à des tournées en France et au Maroc. En 1967, il tient le rôle principal dans le film « Elfajr » premier long métrage sur la guerre d'indépendance tunisienne. Ambassadeur de son pays lors du festival panafricain d'Alger en 1969, il est engagé en 1968 par le Théâtre national algérien pour participer à sa grande tournée algérienne. Il se produit à Paris en 1974 aux côtés de Abdelhalim Hafez. Il décède à Tunis en 2011.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2384_jpg_/0_0.jpg
1 média

Trabajador español, votad por la CGT / Confédération général du travail (CGT).

2384  

Trabajador español tienes derecho a votar. En las elecciones a delegados del personal y a las de comités de empresa si llevas 6 meses de presencia en la empresa. Votad por la CGT. Travailleurs immigrés. Quelle que soit votre nationalité : après 6 mois de présence à l'entreprise vous avez droit de voter aux élections des délégués du personnel et du comité d'entreprise.

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 1970-1979 > Non datées [ca 1970-1979]
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_88_jpg_/0_0.jpg
1 média

L'intimidation, la provocation, la répression policière des travailleurs immigrés en lutte, ça suffit / Comité de soutien des travailleurs immigrés (CSTI).

88  

L'intimidation, la provocation, la répression policière des travailleurs immigrés en lutte, ça suffit. Halte à la répression. Travailleurs immigrés et français, nous préparons la riposte.

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 1970-1979 > Non datées [ca 1970-1979]
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2322_jpg_/0_0.jpg
1 média

Faites comme nous, occupez les maisons vides / Comité de lutte des mal-logés de la rue Jacquier. 1970

2322 , 1970  

Ils ont gagné ! Après 3 mois d'occupation par des mal-logés d'un immeuble vide, 17 rue Jacquier, Paris 14e, 30 personnes ont obtenu des logements en cité de transit. 12 autres continuent l'occupation contre les spéculateurs, grâce au soutien populaire, le tribunal des référés leur reconnait le droit d'occuper. Mais les mal-logés veulent mieux que des cités de transit loin des lieux de travail, ils veulent le droit pour les travailleurs d'habiter Paris. Faites comme nous, occupez les maisons vides. Les mal-logés de la rue Jacquier. On peut faire plier les spéculateurs et les riches. Ouvriers, mal-logés, soyons solidaires. Ayons confiance les uns en les autres. Comité de lutte des mal-logés 17, rue Jacquier, Paris (14e).

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 1970-1979 > 1970-1975
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2705_jpg_/0_0.jpg
1 média

Les tirailleurs africains : une mémoire tiraillée par le présent / Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF). septembre 2003

2706 , septembre 2003  

Exil de la culture, culture de l'exil. Édition 2003. Mémoires vivantes, mémoires en mouvement. Les Tirailleurs africains : une mémoire tiraillée par le présent, du 17 au 21 septembre, à la Laiterie des Lisères (Strasbourg). Tirailleurs, un devoir de mémoire, exposition Hervé de Willencourt. Histoires de soldats ou le masque boiteux, pièce de théâtre de Koffi Kwahulé. C'est nous les Africains, film réalisé par Jean-Marie Fawer. La Place des tirailleurs dans la mémoire, commémoration ou reconnaissance ?, débat. Ziara, animation musicale.

Contexte :
Affiches produites par l'ATMF > Activités citoyennes > Mémoire
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_546_jpg_/0_0.jpg
1 média

Liberté pour Mgr Capucci / Comité de soutien à Mgr Capucci.

546  

Liberté pour Mgr Capucci, archevêque de la communauté arabe chrétienne de Jérusalem, résistant palestinien, emprisonné dans sa ville par les forces d'occupation sionistes. Il a lutté contre l'injustice et la terreur infligée à son peuple. Il a participé au combat de libération de la Palestine.Il a peut-être accompli des actes que d'autres évêques n'auraient pas eu le courage d'accomplir (Patriarche Maximos V Hakim). Soutenons la lutte de libération du peuple palestinien.

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 1970-1979

CLAP (Comité de Liaison pour l'Alphabétisation et la Promotion).

Boîtes 92, 87, 115, 160, 164, 196, 213, 140, 232 , 1985-1997  
boîte 92 : CLAP (1993-1994). boîte 87 : CLAP : courrier, brochures, revues (1984-1988). boîte 115 : CLAP, publications. Courrier (1994-1995). boîte 160 : CLAP (1990). boîte 164 : CLAP (1989-1990). boîte 196 : Documentation : CLAP (1991). boîte 213 : CLAP : courrier et publications (1992). boîte 140 : CLAP : courriers, brochures, revues, etc (1988-1989). boîte 232 : CLAP : courriers, rapports et bilan financier (1995-1997).
Contexte :
Relations avec d'autres mouvements ou associations > Associations françaises > Associations diverses
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2332_jpg_/0_0.jpg
1 média

Tous ensemble à la préfecture avec Monseigneur Gaillot / Comité de soutien actif aux familles africaines (CSAFA). avril 1995

2332 , avril 1995  

Comité de soutien actif aux familles africaines (Nanterre). Tous ensemble à la préfecture avec Monseigneur Gaillot. Une fois de plus, nous sommes contraints de faire appel à l'ensemble des assocations, à la population, à propos de la situation scandaleuse des 225 personnes, dont plus de 150 enfants de la communauté africaine, qui sont entassées au CASH de Nanterre. Si nous n'y prenons pas garde, cette situation, qui devait être provisoire, risque de devenir définitive. Elle dure déjà depuis octobre 1992. Dans une premier temps la préfecture prétexte les élections présidentielles pour ne pas recevoir une délégation. C'est pourquoi nous appelons à un rassemblement avec Monseigneur Gaillot à la préfecture des Hauts-de-Seine à Nanterre le lundi 10 avril 1995, à partir de 16h30. Une confirmation vient de nous parvenir, nous informant que nous serons reçus à 17h00. Maintenant nous exigeons des mesures d'urgence pour que cesse cette situation. Nous appelons toutes les associations à se joindre à ce rassemblement. Nanterre le 5 avril 1995.