/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_031/FRGNQ_PH_002_031_203_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Taleb Rabah

1960-1990  

Taleb Rabah est né à Tzit en Kabylie en 1930. Fils de paysan, il émigre en France au début des années 1950 et travaille comme ouvrier dans une usine sidérurgique de Moselle. Il rejoint le FLN et s'installe à Paris au début de la guerre d'Algérie. A 22 ans, il participe à un radio crochet pour la radio AKA, dont Fraid Ali, directeur artistique, et dirige une émission sur les chanteurs amateurs. Il est alors repéré et enregistre son premier disque chez Barclay. Pendant cette période, suivant la veine nationaliste arabe, il tourne dans les galas de Bahia Farah. Il rentre au pays après l'indépendance et intègre la Radiodiffusion-télévision algérienne (RTA). Il s'affirme dans le genre qui lui et propre: chanteur "classique" de la chanson kabyle. Il inaugure la chanson kabyle solo avec guitare en se libérant du carcan orchestral. Il accorde au texte un intérêt majeur et est reconnu autant comme poète que comme chanteur par ces textes où l'ironie sociale l'emporte sur la morale.

Avava rabi akyarham (Paix à ton âme, père), lfouk zith d'ilmasbah (La chandelle n'a plus d'huile), mathachfam (Vous souvenez vous) et tnadigh ahazahriw (Je cherche ma chance) figurent parmi les chansons les plus connues de son répertoire. Il a inspiré des chanteurs comme Idir ou Aït Menguellet.

Formation de formateurs.

E 1-33 , 1977-1997  

Formation de formateur, 1987-1989 : Guide de la formation de formateurs pour les publics de bas niveau de qualification, publications du CLP, 1987 ; fiches contact pour l'élaboration d'une plaquette d'information (coordonnées des associations, programme proposé) ; Dispositif de la formation de formateur, 1989, comportant un catalogue des stages, un tableaux récapitulatif et des articles de fond sur la formation de formateur.

Bulletin du Mouvement des travailleurs mauriciens en France/Mouvement des travailleurs mauriciensParis1975

1975  

Inspiré par les mouvement des travailleurs sans papiers franciliens du Comité de Défense des Droits et de la Vie des Travailleurs Immigrés, les bulletins du Mouvement des travailleurs mauriciens présente le bilan des lutte des sans papiers mauriciens, des appels politiques, des notes pratiques (guide du travailleur mauricien dans le n°2) et des informations sur les actualités de l'île Maurice.

Archipel, français langue étrangère, livre 2, unités 8 à 12, livre du professeur, Paris : Cours crédit/Didier, 1983.

3 , 1983  

[La BNF à Tolbiac conserve, en rez-de-jardin, un exemplaire de ce fascicule, sous la cote 8 MU-4437, ainsi que le livret de l'élève, 3 cassettes, 2 films fixes et 1 cahier d'exercices qui composent cette méthode de langue. ].

Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Brochures
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_010_150-BorderMaker_jpg_/0_0.jpg
1 média

Expulsion des travailleurs sans papiers - Boulevard Barbès

2010  

Les travailleurs sans papiers, en lutte pour leur régularisation, organisés par la coordination « C.S.P. 75 », après un an d'occupation de la Bourse du Travail de Paris, ont occupé durant une année les locaux désaffectés de la Caisse d'Assurance Maladie situés rue Baudelique dans le 18ème arrondissement. A la fin du mois d'août 2010, face aux pressions croissantes de la Préfecture de Paris et de la Mairie d'arrondissement, le mouvement décide d'interrompre l'occupation. Ils éviteront ainsi d'être évacués par une violence physique, traumatisante.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_81_jpg_/0_0.jpg
1 média

Association des Marocains en France. Non à la répression sanglante / Association des Marocains en France (AMF).

81  

Association des Marocains en France, coordination des sections, Gennevilliers. Non à la répression sanglante. Vive la lutte du peuple marocain. L'annulation de la hausse des prix. Droit de grève, de manifestation et d'expression. Pour la libération de tous les manifestants et syndicalistes. Non aux procès falacieux.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2449_jpg_/0_0.jpg
1 média

Visiteurs pour personnes hospitalisées organise un après-midi musical / Visite pour personnes hospitalisées. mai 1998

2449 , mai 1998  

Madame, Monsieur, VPH (Visiteurs pour personnes hospitalisées) organise un après-midi musical avec la participation de Baaziz, Leïla Maazouz, Abdelrahmane Djelti, Groupe Afrah.. et de nombreuses surprises. Le samedi 2 mai 1998, 14h, bourse du travail, rue Paul-Vaillant-Couturier, 92230 Gennevilliers. Venez nombreux, nous comptons sur votre présence.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2096_jpg_/0_0.jpg
1 média

Le Comité des femmes travailleuses palestiniennes / Comité France Palestine. 2002

2096 , 2002  

Solidarité économique. Le Comité des femmes travailleuses palestiniennes, afin de venir en aide aux familles palestiniennes en difficulté a ouvert un fonds d'urgence. Vous pouvez adresser vos dons à : Arab bank, Al Bireh Branch, n° 613 389-4/511 ou à Comité France-Palestine, 9, rue des Agnettes, 92230 Gennevilliers (chèque à l'ordre de France Palestine). Le Comité France Palestine s'engage à rendre publiques les sommes collectées et envoyées en Palestine. Par téléphone vous pouvez entrer en contact avec la Palestinian Working Women Society au numéro 00972 2 298 6761.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2415_jpg_/0_0.jpg
1 média

Fraternité ? Un savoir-vivre ! 2ème journée de convivialité inter-culturelle / Approches 94. mars 2003

2415 , mars 2003  

Fraternité ? Un savoir-vivre ! 2ème journée de convivialité inter-culturelle. Samedi 29 mars 2003, au théâtre de Neuilly-sur-Seine, entrée gratuite. 13h30, Les religions dans la ville. 17h, Thé débat avec les intervenants. 19h, Lumière dans la nuit. Exposition de tapisseries de l'atelier Mes tissages [...]. Organisation : association Approches 92.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2333_jpg_/0_0.jpg
1 média

L'Algérie et sa culture / Collectif de Bezons de solidarité avec le peuple algérien. novembre 1998

2333 , novembre 1998  

L'Algérie et sa culture. Du 24 au 28 novembre 1998, à Bezons. Exposition de peinture. Conte et littérature. Soirée cinéma. Danse. Expositions, rencontres. Grand concert Raï. Bibliothèque Guy-de-Maupassant, Théâtre Paul-Éluard, Salle Louis-Aragon, Collectif de Bezons de solidarité avec le peuple algérien [...].

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2268_jpg_/0_0.jpg
1 média

Mes-tissages maghrébins de la Caravelle / Approches 92. novembre 1999

2268 , novembre 1999  

Mes-tissages maghrébins de la Caravelle. L'art maghrébin dans les banlieues. Exposition vente de tapis et tissages maghrébins Témoignage des femmes de l'atelier de tissage. samedi 20 novembre 1999, de 16h30 à 19h30, 7 rue d'Issy, Vanves.Exposition organisée par l'association islamo-chrétienne Approches 92 avec le concours du contrat-ville de Villeneuve-la-Garenne, du FAS et du CCFD.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4083_jpg_/0_0.jpg
1 média

Saïd Mesnaoui et musical transe gnawa / Inconnu. Paris2004

4083 , 2004  

Saïd Mesnaoui et musical transe gnawa

avec :

Saïd Mesnaoui : chant, Hajhouj percu

Jean-Paul Mayer : basse

Dimitri Edouard : clavier

Martin Mayer : batterie

Romain Golivet : guitare

Didier Roch : percussion

Hicham Moumine : qrabeb

Rencontre entre la magie des rythmes marrocains, un tempo rock, des pulsations reggae, le blues et le jazz s'harmonisent par la transe Gwana.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4160_jpg_/0_0.jpg
1 média

25 de Abril 1996 / Associação 25 de Abril. Associação 25 de Abril1996

4160 , 1996  

25 de Abril. 1996. Liberdade [...]. Sonho. Paz [...]. Sonho. Sonho. Liberdade [...]. Sonho. Democracia [...]. AA25 [Associação 25 de Abril].

Traduction : 25 avril. 1996. Liberté [...]. Rêve. Paix [...]. Rêve. Rêve. Liberté [...]. Démocratie [...]. AA25 [Association 25 avril].

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_692_jpg_/0_0.jpg
1 média

Vacances en Tunisie / Association des Tunisiens en France (ATF). juin 1991

692 , juin 1991  

Vacances en Tunisie du 8 au 31 Juillet 1991. Pour jeunes de 17 à 21 ans (avec stage linguistique). Enfants de 9 à 13 ans. Excursions : La Médina de Tunis, Sidi-Bou-Saïd et La Marsa, Kairouan, Kélibia et Sousse. Pour tout renseignement : ATF-Bureau National, ATF-Aquitaine, ATF-Bas-Rhin, ATF-Essonne, ATF-Isère, ATF-Paris, ATF-Var.

Contexte :
Publicités et promotions
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_1880_jpg_/0_0.jpg
1 média

Semaine inter-culturelle / Association de solidarité avec les travailleurs immigrés (ASTI). avril 2002

1880 , avril 2002  

Semaine inter-culturelle, du mardi 2 au samedi 6 avril 2002. Une France faite de tous les mondes. Rencontre des cultures : une richesse, table-ronde, mardi 2 avril 2002. Pas d'histoires ! : films-débats, jeudi 4 avril 2002. Danses et musiques du monde : soirée conviviale, samedi 6 avril 2002. Histoire de l'immigration en France au XXe siècle : exposition, du 2 au 6 avril 2002. ASTI.

Création, fonctionnement… (depuis 1969)

Sans date  

[Gestion (déclaration, convention, organisation, impôts, équipement, discipline, personnel) ; travaux ; dépôt-alimentation créé dans le foyer. Le dossier fait référence à la fermeture du Centre d'hébergement de Curis-au-Mont-d'Or. ].

Contexte :
Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux) > Service patrimoine (35 ml) > Établissements, dossiers particuliers : création, travaux, fonctionnement, transformations… > Foyer Claudius-Pionchon à Lyon (3e arrondissement)
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_021_video_/FRGNQ_V_001_010_021_poster.jpg
1 média

Présentation de Françoise Dumont

FRGNQ_V_001_010_021 , 2017  

Ces trente dernières années, les pouvoirs publics ont-ils considérés les associations comme de véritables acteurs ? Françoise Dumont interroge la mise en concurrence des associations par le biais des appels d'offre. Elle évoque également les conséquences qu'ont les coupes budgétaires sur le fonctionnement des associations.

Contexte :
(Re)penser la dynamique. Quelle relation entre monde associatif et pouvoirs publics pour demain ?

Projets divers, relations avec d'autres associations et organismes, documentations diverses.

Boîtes 29, 32-33, 56, 64, 65-80 , 2000-2004  

Documentation sur la société d'accueil (dispositifs d'insertion sociale et professionnelle), Droits des étrangers, fichiers C.I.D.J. (centre d'information et de documentation pour la jeunesse), documentation sur les mineurs isolés (dont compte-rendu congrès IAAH), documentation informatique (logiciels divers, manuels etc.), Archives du musée d'Albert Khan sur l'exposition sur Shanghai en 2002 (don de Véronique Bouchut).

/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_014/FRGNQ_PH_002_014_096_jpg_/0_0.jpg
3 médias

Hilmi Mohamed

1960-1990  

Mohamed Hilmi, de son vrai nom Brahimi Mohamed Ameziane est né en 1931 à Azzefoun. A 17 ans, il pénètre le monde artistique en intégrant la troupe de l'Opéra d'Alger. Il officie par la suite à la radio au sein des ELAK (Emissions en langues arabe et kabyle). Acteur, il est aussi célèbre en tant que réalisateur, à son actif plus de 800 pièces radiophoniques en kabyle et en arabe dont de nombreuses adaptations de Molière, Dumas ou Shakespeare. Il écrit également quatre opérettes, trente moyens et courts métrages, une dizaine de comédies musicales. Il a aussi était l'auteur-réalisateur de six longs métrages dont le film « El ouelf saïb ». Compositeur, il se distingue notamment un style humoristique souvent présent dans son oeuvre.

Livre noir du logement

ABS 9-3 , 1995  

Rapport conjoint de Villes-Univers et de la Confédération syndicale des familles à Asnières.

Contexte :
Associations et collectifs de solidarité dans les Hauts-de-Seine > Villes-Univers (ex-Asnières-Univers)
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5145_jpg_/0_0.jpg
1 média

Contre le terrorisme patronal.Paris, FranceAlternative libertaire (AL) (Paris, France), [198- ?].[198-?]

5145 , [198-?]  

Contre le terrorisme patronal, le chômage et l'accroissement des emplois précaires [...]. Le capitalisme a suffisamment fait la preuve de son cynisme et de ses méfaits, construisons l'alternative ! Tolérance zéro. Alternative libertaire.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > 1980-1989

Production du CLAP archivées : bulletin de liaison/lettre du CLAP (1993-1998), brochure/plaquette, journal du Concours d'écritures (1997-1998), méthodologie référentiel, enquête sur les pratiques culturelles dans les rapports intercommunautaires de quartier (1991), enquête en IDF sur les actions de formation générale à dominante linguistique (1987), revues et catalogues (1979-1990).

123 , 1979-1998  
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5258_jpg_/0_0.jpg
1 média

Contre l'Europe forteresse / Section carrément anti Le Pen (SCALP). ParisSection carrément anti Le Pen (SCALP)1999

5258 , 1999  

Contre le sommet libéral européen et le G8.

29 mai 1999 tous à Cologne.

Contre l'Europe forteresse. Fermeture des centres de rétention. Régularisation de tous les sans-papiers. Abrogation de la convention Schengen.

Liberté de circulation et d'installation. Partageons la richesse, pas la misère. [...]

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > 1990-1999

Photographies en vrac

A66 , 1970-1990  

États généraux de l'immigration (s.d.). Stade de foot. Réception. Fête. 13e congrès (1991). Manifestations de rue (travailleurs immigrés, solidarité, sans papiers), dont celles de la section de Chevilly-Larue dans les rues de Paris, ou sur la place Kléber à Starsbourg. 26e anniversaire. 1er mai. Scènes de café, de pétanque, portrait... Grèves de la faim (1981). Rassemblement pour la régularisation des saisonniers à Avignon AMF. « Amiens ». « Foyers Avignon ». Permanence AMF pour la régularisation des sans papiers. Manifestation contre l'expulsion de Mourren Diouri (1991). Mosquée de Belleville pendant la période de Ramadan (1969-1970). Maroc. Les mineurs marocains du Nord. Soirée de solidarité entre français et immigrés (noël 1976). Palestine. Racisme. Manifestation sous la bannière de la MTI. Manifestation contre les lois d'ORNANO, STOLERU et PASQUA. Concert. Obsèques de Nassereddine Abdelkrim. CCFD. « Égalité des droits pour tous les citoyens quelle que soit leur nationalité », « Citoyenneté j'écris ton nom ». Mémoire fertile et AGIR. Soirées et réunion de l'AMF. Atelier avec des enfants. Centre d'initiative et d'intérêt culturels. Concerts, notamment par la section de Chevilly-Larue, à la Mutualité ou par Arab. OLP.

Contexte :
Mélanges divers > Documents iconographiques et audiovisuels
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_048/FRGNQ_PH_002_048_229_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Warda

1960-1990  

Née en 1940 d'un père algérien et d'une mère libanaise, Warda connaît dans son enfance parisienne les milieux nationalistes et artistiques de l'immigration algérienne en France. Elle commence sa carrière dans le cabaret de son père, le Tam Tam au Quartier latin. Sa mère lui transmet le goût de la chanson moyen-orientale dont elle apprend le répertoire. Forte de deux cultures, elle chante les succès de la chanson de l'exil aussi bien que ceux de Mohamed Abdelwahab, idole du monde arabe. Repérée par Ahmed Hachelaf, elle connaît vite le succès et entre chez Pathé Marconi.

Les plus grands compositeurs du moment lui offrent des titres : Mohamed Jamoussi Bladi ya bladi (Pays, ô mon pays), José de Souza Ya Oumi (Ô maman) , son énorme tube.

A quatorze ans, en pleine guerre d'Algérie, elle chante Ya habibi ya moudjahid (Ô ami, ô combattant) avant d'être expulsée avec sa famille à Beyrouth, dans le pays de sa mère, en raison des activités militantes de son père.

Warda, qui n'a encore jamais vu l'Algérie, prend le surnom de El Djazaïria (L'Algérienne) et interprète Djamila , en l'honneur de la combattante algérienne au maquis ou Ana mil djazaïr ana arabia ( Je suis d'Algérie, je suis arabe). Elle représente également l'Algérie combattante dans les productions panarabiques de 1961.

C'est après l'indépendance qu'elle découvre l'Algérie. Elle se marie en 1963 avec Djamel Kesri qui lui demande de quitter la scène. Pour le 10° anniversaire de l'indépendance, le président Boumediène la prie de chanter ; son accord précipite son divorce.

De retour sur scène, en Egypte, elle travaille avec les plus célèbres musiciens de son temps : Sayed Mekawi ou Mohamed Abdelwahab. Elle épouse le compositeur Baligh Hamdi.

Elle tourne dans de nombreux films de genre maghrébin et moyen-oriental et joue dans des comédies musicales. Elle entre ainsi dans le panthéon de la musique arabe. A la mort de la cantatrice Oum Kalthoum, en 1976, elle est d'ailleurs considérée comme son héritière.

État des lieux, prise en gestion.

Sans date  

[Travaux, état des lieux (mobiliers et matériaux), plans 1/50e (Office municipal HLM de Saint-Priest). ].

Contexte :
Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux) > Service patrimoine (35 ml) > Établissements, dossiers particuliers : création, travaux, fonctionnement, transformations… > Foyer résidence de la Cordière à Saint-Priest

Comité d'action et de lutte UGET (CAL-UGET) (1972-1975)

1972-1975  

[Le CAL-UGET est élu en tant qu'instance provisoire, démocratique et représentative des étudiants tunisiens à Paris lors de l'AG du 8 février 1972, à la Maison de Tunisie. Il travaille étroitement avec les CAL de base dans les universités. Sa brochure regroupe tous les textes et déclarations parvenus pour populariser la lutte des masses en Tunisie.]

Contexte :
Les organisations étudiantes > Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) > UGET en Tunisie