/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2630_jpg_/0_0.jpg
1 média

Marivaux, L'Île des esclaves / Lucenaire. juillet 1997

2630 , juillet 1997  

Le Lucernaire et la Compagnie Le Théâtre du jeu présentent : Marivaux, l'île des esclaves. Une mise en scène de Christophe Boudé. Les musiciens : Evrim Evci, Jean-Marc Labastide. Les comédiens : Christophe Boudé, Caroline Lallau, Eric Rouquette, Marie Sauvaneix, Benjamln Tual. Les capoeiristes : Isaac Lartey, Bem-Te-Vi. Danse brésilienne des esclaves noirs (Bahia). Arrangements : Evrim Evci. Lucernaire à partir du 9 juillet 1997, 21h30.

Contexte :
Arts de la scène > 1990-1999 > 1994-1997
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_1504_jpg_/0_0.jpg
1 média

Planète productions et l'Association Penc-Mi présentent La Nuit Reggae ou Mandingo Style / PENC-MI, Planète production. février 1997

1504 , février 1997  

Planète productions et l'Association Penc-Mi présentent La Nuit Reggae ou Mandingo Style. Hass Keita. Max' Adioa. Sortie nouvel album. En première partie : Misaal et Abou Smith. Samedi 22 février 1997 à 20h30 au New Morning.

Contexte :
Arts de la scène > 1990-1999 > 1994-1997
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_002_002_video_/FRGNQ_V_001_002_002_002_poster.jpg
1 média

Le cinéma de l'immigration en France jusqu'aux années 1970

2010  

Mouloud Mimoun retrace l'hisoire du cinéma immigré en France de ses débuts à la fin des années 1960. Le premier film sur le thème est Tony de Jean Renoir. Puis, ce thème n'est que peu traité jusqu'aux années 1960. A cette époque, on assiste à la convergence entre l'idéologie d'extrême gauche, le cinéma militant et la prégnance de la Guerre d'Algérie.

Contexte :
Interventions des historiens > Introduction > Mouloud Mimoun : l'image des Maghrébins au cinéma, un rappel historique
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_015_video_/FRGNQ_V_001_002_015_poster.jpg
1 média

Conclusion de Driss El Yazami

2010  

Driss El Yazami, délégué général de Génériques, livre en conclusion de ce colloque sa réflexion sur la difficulté du cinéma français à parler des couches populaires et des immigrés. Lorsqu'il traite de ce sujet, l'immigré apparaît soit comme un problème soit comme un individu qui a réussi. Il semble difficile de sortir des stéréotypes et de traiter des histoires individuelles même si les films plus récents montre que cela commence à changer. Il conclut enfin sur le retard du cinéma par rapport aux autres domaines artistiques comme la littérature.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_011_video_/FRGNQ_V_001_002_011_poster.jpg
1 média

Intervention de Kader Boukhanef

2010  

L'acteur du Thé au Harem d'Archimède, pionnier des années 1980 est interrogé par Naïma Yahi sur ce que représente pour lui le fait d'être un acteur maghrébin. Il ne se considère pas comme tel et préfère parler de sa vocation d'acteur refusant toute idée de communautarisme. Il raconte comment s'est passé le casting de ce film. Il analyse son succès et l'impact qu'il a eu sur sa carrière.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_013_video_/FRGNQ_V_001_010_013_poster.jpg
1 média

Échanges avec la salle

FRGNQ_V_001_010_013 , 2017  

Le public réagit aux interventions de la table ronde en abordant les thématiques suivantes :

L'importance du positionnement politique replacé au cœur de l'action associative ;L'accueil des étrangers en France ;Le rôle de l'État face au tissu associatif.