BREANT (Marie-Thérèse), DAVOUST (Pierre), GONNET (Georges). Entrée libre : « Méthode de français 1 », Paris : Clé international, 1983. « Méthode de français, guide pédagogique », Paris : Clé international, 1983. « Méthode de français, exercices pour la classe », Paris : Clé international, 1984.

3 , 1983-1984  

[La BNF à Tolbiac conserve, en rez-de-jardin, un exemplaire de ces trois fascicules, sous la cote 8 MU-5006, ainsi que les trois autres fascicules de la collection « Version arabe », « Reportages et chansons », « Exercices book » ainsi que 10 cassettes audio et 8 cassettes vidéo qui accompagnent cette méthode de langue. ].

Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Brochures
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_004/FRGNQ_PH_002_004_012_jpg_/0_0.jpg
14 médias

Ahmed Hamza

1960-1990  

Artiste tunisien, auteur-compositeur, chanteur et luthiste

Né en 1930 et originaire d'une famille musicienne de Sfax Ahmed Hamza débute très jeune la musique en accompagnant au luth les artistes qui se produisent dans le cabaret de son père. Il participe à plusieurs orchestres et troupes en tant que chanteur et luthiste en Tunisie puis en Algérie : orchestre de Ouanès Kraïem, de Mohamed Aloulou puis il intègre la troupe « Ahbab Elfen » (Les amis de l'art), et celle de la troupe d'Abdelhamid Ababsa avec laquelle il tourne trois ans. A 18 ans, repéré par Mohamed Hefni, il enregistre trois chansons : Zitoun fi Laghssan, Kam samma el fen et Fine el yemine elli heleftou. En 1955, il compose la musique du film anglais Le Condor. Il participe à plusieurs tournées d'artistes maghrébins en France, puis crée son propre groupe de chant chorale sous la direction de Abdelhamid Benaljia. De 1961 à 1965, il dirige l'orchestre de la radio Sfax ce qui lui permet de se faire connaître en Tunisie. Il intègre par la suite l'Orchestre national de la Radiodiffusion Télévision Tunisienne et participe à des tournées en France et au Maroc. En 1967, il tient le rôle principal dans le film « Elfajr » premier long métrage sur la guerre d'indépendance tunisienne. Ambassadeur de son pays lors du festival panafricain d'Alger en 1969, il est engagé en 1968 par le Théâtre national algérien pour participer à sa grande tournée algérienne. Il se produit à Paris en 1974 aux côtés de Abdelhalim Hafez. Il décède à Tunis en 2011.

Autorités gouvernementales chargées des rapatriés [délégation aux rapatriés, service central des rapatriés, secrétariat général des rapatriés, cabinet des ministres en charge des rapatriés, chargés de mission auprès de différentes instances, ONASEC - Office national de l'action sociale, éducative et culturelle], maintien des bonnes relations et demandes de subventions : correspondance, budget, projet, bilan, rapport moral, compte-rendu d'activité.

18/18 , 1980-1998  
Contexte :
Relations extérieures > Puissances publiques > État > Autorités gouvernementales chargées des rapatriés

« Information médico-sociale en milieu migrant. Petite enfance » in Bulletin du Comité médico-social pour la santé des migrants (dossier élaboré en collaboration avec l'ACPM), n° spécial janvier 1982 (trimestriel). Accompagné des Livrets de l'animateur et du stagiaire « Petite enfance ».

1 , 1982  
Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Bulletin du Comité médico-social pour la santé des migrants

Les Abranis

7 mai 1986  

Ce dossier rassemble quelques documents à propos du groupe Les Abranis : un devis pour concert accompagné d'un courrier et un prospectus de présentation de la formation musicale.

Contexte :
Carrière en tant qu'agent d'artistes et organisateur de spectacles > Artistes