Groupe Ech-choola

1973-1978  

Le mouvement Echouala ou Ech-Choola (l'Etincelle) est créé en France, en 1974, à la suite de la scission du CMLT.

Regroupant à nouveau le CMLT et le GMLT, il publie la revue Ech-Choola et s'implante en Tunisie, en 1975, surtout dans le milieu étudiant. De nouveaux débats s'instaurent et les publications de Ech-choola (en arabe) regroupent plusieurs tendances. Mais rapidement, ces tentatives d'unification échouent.

De mai à novembre 1978, le Groupe publie une nouvelle revue, Echaab clandestin (ou Ech-Chaâb) mais le 2 novembre 1978, les rédacteurs de Echaab clandestin sont arrêtés. Leur procès s'ouvre le 19 juillet 1979. Leurs conditions de détention sont dénoncées par le Comité d'information et de défense des victimes de la répression en Tunisie et les Amis de la Tunisie En Lutte (ATEL)

[Voir aussi l'inventaire de Génériques du fonds de la Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) : G2. Organisation syndicales, introduction ; G3.1. Organisations politiques, Echoala (1973-1991).]

.

Contexte :
Les organisations politiques

Contentieux ALHTRAM. Milieu années 1980-1990

[1980-1989]  

[Association lyonnaise pour l'hébergement des travailleurs migrants. Le dossier comprend des règlements, rapports d'expertises, correspondances judiciaires et prud'homales sur les employés de cet organisme repris par la MTE. ].

Contexte :
Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux) > Service patrimoine (35 ml) > MTE – ARALIS : administration et autres services > Direction générale