/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_005/FRGNQ_001_005_016_video_/FRGNQ_001_005_016_poster.jpg
1 média

Intervention de Gérard Moreau

FRGNQ_V_001_005_016  

Gérard Moreau revient sur la création de l'association Génériques et du Musée national de l'histoire de l'immigration. Il évoque la nécessité d'exploiter les fonds d'archives afin d'éclairer le présent par des témoignages historiques du passé en évoquant notamment l'exemple de la création contemporaine d'hébergements d'urgence pour les migrants, pouvant se lire sous le prisme des archives d'hébergements d'accueil comme les bidonvilles ou encore les cités de transit.

L'Eglise Saint Bernard

 

L'Eglise Saint Bernard a été édifiée au milieu du 19ème siècle lors de l'expansion industrielle et ouvrière du quartier de la Goutte d'Or. De style néogothique, elle a la forme d'une croix latine, orientée de l'est à l'ouest. Les voûtes reposent sur des croisés d'ogives. Un clocher, surmonté d'une flèche de 60 mètres de haut domine l'église.

Ce lieu est devenu au fil du temps, un lieu propice à l'expression populaire :

- Pendant la Commune (1871), Louise Michel, grande figure de cette révolution, anime dans cette église le Club de la révolution. Elle préconisa un enseignement vivant, des écoles professionnelles et des orphelinats laïques,

- Le 28 juin 1996, trois cents étrangers en situation irrégulière, en majorité maliens et sénégalais, occupent l'église pour demander leur régularisation. Le 23 Août 1996, à l'aube, suite à un arrêté d'expulsion, 1.500 CRS sont déployés pour ouvrir à coups de hache la porte de l'église et évacuent de force les 300 occupants. Ce jour est devenu une date importante dans le mouvement des sans-papiers en France, et cet événement a connu un écho international.