Maîtres auxiliaires, étudiants et médecins étrangers, suivi des mouvements de solidarité et de leur répercussions : coupures de presse,, rapports, discours d'introduction à des conférences, guide de l'étudiant étranger [Gisti, Commission pour l'égalité des droits de tous les médecins exerçant en France CEDMEF, Collectif unitaire de défense des jeunes et des MA étrangers menacés d'expulsion, à Créteil, Coordination des maîtres auxiliaires, au CAIF, Comité de défense des étudiants étrangers] (1979, 1994-2001).

A8 bis , 1979-2001  
Contexte :
Activités de l'AMF > a011393020507dg7bf9

Cinéma « Le Louxor »

 

Situé à l'angle du boulevard de la Chapelle et du boulevard de Magenta, le cinéma «  Le Louxor  » a est édifié en 1921. Rare rescapé des cinémas d'avant-guerre, cet établissement est un remarquable exemple de l'architecture des années 1920. La façade néo-égyptienne et les toitures de ce bâtiment ont été inscrites à l'inventaire des monuments historiques le 5  octobre  1981.

Intégré à l'origine dans le réseau des cinémas Lutétia qui, pendant les années 1920, jouent un rôle de premier plan dans l'exploitation cinématographique, Le Louxor est repris en 1929 par la société Pathé qui l'adapte au cinéma sonore. Comme tant de salles de quartier, il subit les conséquences du déclin de fréquentation qui s'amorce dès la fin des années 1950, obligeant les exploitants à moderniser leurs salles  : couleur, cinémascope, qualité du son, le Louxor suit le mouvement et s'adapte. La programmation, elle aussi, doit s'adapter aux changements sociologiques et au goût du public qui le fréquente. Longtemps cinéma populaire qui passe aussi bien les succès français grand public que les films américains, le Louxor choisit de projeter à partir des années 1970 des films «  exotiques  » (indiens, égyptiens) en version originale, susceptibles d'attirer une population immigrée en nombre croissant dans le nord-est de Paris, ainsi que du porno.

Le 29 novembre 1983, c'est la dernière séance, Pathé vend le bâtiment à la société Tati qui cèdera la gérance à des projets de boîtes de nuit. En 1990, le bâtiment est laissé à l'abandon.

C'est à partir de 2001 que des associations de quartier se mobilisent pour sauver ce patrimoine de la ruine. Leur revendication est double  : que la ville de Paris rachète le Louxor et le rende à sa vocation culturelle. Après deux ans de mobilisation, la municipalité parisienne parvient à trouver un accord avec la société Tati et achète le bâtiment le 25  juillet  2003. En 2008, l'architecte Philippe Pumain est désigné pour mener une opération de réhabilitation dont les travaux commencent dans le courant 2010, pour une inauguration fixée au 17 avril 2013. Avec la restauration de sa façade, la restitution partielle de la grande salle, portant le nom de salle Youssef Chahine, et de ses décors, la création de deux nouvelles salles en sous-sol, le Louxor est rendu à sa vocation initiale de salle de cinéma.

Dossiers en français.

Boîte 273, 301 à 305, 310 , 1994-1998  
boîte 273 : Activités culturelles (1996-1998). boîte 301 : Activités culturelles : festival, « Les belles étrangères » (1993). boîte 302 : Activités culturelles : dépliants et affichettes (1993-1996). boîte 303 : Activités culturelles : dépliants, etc (1993-1994). Non numéroté : Activités culturelles : essentiellement des affiches (1986-1995). boîte 304 : Activités culturelles : concert et débat (1995-1996). boîte 305 : Activités culturelles : courrier, dépliants, demande de subvention, etc (1993-1994). boîte 310 : Activités culturelles : programmes ATT et dossiers de préparation (1994-1996).
Contexte :
Activités > Activités culturelles > a011393017001wvs5l2

Travaux, fonctionnement...

[1980-1989]  

[Convention avec le FAS ; états des résidents par nationalités ; contrats de location, loyers ; équipement, permis de construire, suivi des chantiers, plans…. ].

Contexte :
Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux) > Service patrimoine (35 ml) > Établissements, dossiers particuliers : création, travaux, fonctionnement, transformations… > Foyer de Chaponnay
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_010_202/FRGNQ_PH_010_218-BorderMaker_jpg_/0_0.jpg
8 médias

Friche artistique - carrefour des rues Myrha et Cavé

2013  

La démolition des immeubles vétustes laisse place à des terrains qui restent à l'état de friche pendant des périodes très longues, voir plusieurs années. Dans le cadre de la Politique de la Ville, ces espaces sont mis à la disposition d'associations d'habitants pour des occupations éphémères : jardins partagés, espaces artistiques par exemple.

Sur cette friche, à l'angle des rues Myrha et Cavé, l'artiste Philippe Peryn a organisé une installation provisoire avec trois grands tilleuls déracinés et renversés, pour des ateliers de sculpture et une vision métaphorique à ciel ouvert.

« Revue de presses » et ébauche d'articles sur les activités de la Casa.

3 , 1981-2005  

Affiches (7) annonçant les événements (2000-2007, s.d.), disponibles à Génériques et visibles sur son site.

Photographies portant sur les activités comme les sorties de l'association (notamment à Etretat), les équipes de foot, le groupe folklorique, les carnavals, concerts, expositions et fêtes (fin des années 1970 à nos jours).

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5139_jpg_/0_0.jpg
1 média

Derrière la faim d'un pauvre, il y a le luxe d'un riche / Alternative libertaire. Paris, FranceAlternative libertaire (AL) (Paris, France)[-Entre 1991 et 2001]

5139 , [-Entre 1991 et 2001]  

Derrière la faim d'un pauvre, il y a le luxe d'un riche. Calligraphie de Toulthi Al Zoudi, 1956. Alternative Libertaire. Un journal différent pour des lecteurs dissidents. Un numéro gratuit au 02/736.27.76. Abonnez vous 2 rue de l' Inquisition 1040 Bruxelles.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > 1990-1999

Compagnie Ca e La

1980  

La compagnie Ca e La - "Ca e La", dans l'idée d'aller-retours, sans avoir d'endroit où se fixer - est créée en 1979 par un collectif de femmes portugaises. Cette compagnie intervient dans des foyers et des prisons et travaille avec le mime et le masque afin d'abolir les problèmes de compréhension liés aux différences de langues.

/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_031/FRGNQ_PH_002_031_203_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Taleb Rabah

1960-1990  

Taleb Rabah est né à Tzit en Kabylie en 1930. Fils de paysan, il émigre en France au début des années 1950 et travaille comme ouvrier dans une usine sidérurgique de Moselle. Il rejoint le FLN et s'installe à Paris au début de la guerre d'Algérie. A 22 ans, il participe à un radio crochet pour la radio AKA, dont Fraid Ali, directeur artistique, et dirige une émission sur les chanteurs amateurs. Il est alors repéré et enregistre son premier disque chez Barclay. Pendant cette période, suivant la veine nationaliste arabe, il tourne dans les galas de Bahia Farah. Il rentre au pays après l'indépendance et intègre la Radiodiffusion-télévision algérienne (RTA). Il s'affirme dans le genre qui lui et propre: chanteur "classique" de la chanson kabyle. Il inaugure la chanson kabyle solo avec guitare en se libérant du carcan orchestral. Il accorde au texte un intérêt majeur et est reconnu autant comme poète que comme chanteur par ces textes où l'ironie sociale l'emporte sur la morale.

Avava rabi akyarham (Paix à ton âme, père), lfouk zith d'ilmasbah (La chandelle n'a plus d'huile), mathachfam (Vous souvenez vous) et tnadigh ahazahriw (Je cherche ma chance) figurent parmi les chansons les plus connues de son répertoire. Il a inspiré des chanteurs comme Idir ou Aït Menguellet.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5126_jpg_/0_0.jpg
1 média

Nous vivons, nous travaillons ensemble / / Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP). Paris, FranceMouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) (Paris, France)[-Entre 1980 et 1990]

5126 , [-Entre 1980 et 1990]  

Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples. Comité local pic saint loup. Nous vivons, nous travaillons ensemble, faisons la fête ensemble le samedi 18 mai à 21h...

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Contre le racisme > 1980-1989
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5105_jpg_/0_0.jpg
1 média

Pour une justice égale pour tous. / Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP). Paris, FranceMouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP)[-Entre 2000 et 2009]

5105 , [-Entre 2000 et 2009]  

Loi Pasqua. Aggraver la double peine. Pour une justice égale pour tous. Coup d'arrêt de l'exclusion. Non à la loi Pasqua...

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Droits > 2000-2010

Relations Parents-enfants-écoles, conception d'action dans ce domaine notamment pour la ZEP Patay-Masséna : documentation notamment du CLAP Aquitaine, note, rapport (1988-1992). DELF (diplôme élémentaire de langue française), DALF (diplôme approfondi de langue française) et CFG (Certificat de formation générale), préparation d'une journée d'information par le CLAP : documentation sur les diplômes et les intervenants, exemples d'épreuves, correspondance (2000). Formation à la lecture et l'écriture, réflexions : documentation, bibliographie (1994-1999). Organisation de la relation et du moment pédagogiques dans l'acte de formation, réflexion et synthèse : documentation, support de formation produits par le CLAP (1994-2001). Référentiel de formation linguistique, formation à son utilisation : support de formation (2000).

1188 , 1994-2001  
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_009/FRGNQ_V_001_009_009_video_/FRGNQ_V_001_009_009_poster.jpg
1 média

Présentation du Théâtre de la Mer par Frédérique Fuzibet

FRGNQ_V_001_009_009 , 2017  

Frédérique Fuzibet présente les actions menées par le Théâtre de la Mer. Elle évoque également les enjeux de la reconnaissance progressive du théâtre immigré comme un processus artistique à part entière, déconnecté du pur champ militant et social. Le théâtre immigré à fait l'objet d'un véritable combat pour une reconnaissance à occuper l'espace symbolique de la scène dans le courant de la seconde moitié du XXe siècle.

État des lieux, prise en gestion.

Sans date  

[Travaux, état des lieux (mobiliers et matériaux), plans 1/50e (Office municipal HLM de Saint-Priest). ].

Contexte :
Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux) > Service patrimoine (35 ml) > Établissements, dossiers particuliers : création, travaux, fonctionnement, transformations… > Foyer résidence de la Cordière à Saint-Priest
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5134_jpg_/0_0.jpg
1 média

Non à l'Europe de l'extradition. / Comité de soutien à Paulo Persichetti et contre les extraditions. 2002

5134 , 2002  

Non à l'Europe de l'extradition. "... d'abord et avant tout, faire barrage à toute velleité de nouvelles extraditions"...Paolo Persichetti- prison de Rebibbia, Rome le 2-09-2002. Paulo Persichetti, militant italien réfugié en France, depuis 11 ans, a été extradé vers l'Italie par le gouvernement français depuis 25 août 2002 ! [...]

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Droits > 2000-2010
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_009/FRGNQ_V_001_009_006_video_/FRGNQ_V_001_009_006_poster.jpg
1 média

Présentation de la compagnie Ca e La par Graça Dos Santos

FRGNQ_V_001_009_006 , 2017  

Graça Dos Santos présente le travail effectué par la compagnie Ca e La - « ca e la », comme une idée d'aller-retour, sans avoir d'endroit où pouvoir se fixer. La compagnie, fondée dans les années 1980, a évolué progressivement vers le théâtre corporel en utilisant le mime et le masque, pour abolir les problèmes de compréhension de langues. Elle se fait connaître notamment avec des pièces comme Le cul entre deux chaises et Sud express.

ALMERAS (Jacques), NOBLECOURT (Pierre), CHASTRUSSE (Jean). Pratique de la communication, méthodes et exercices, Paris : Larousse, 1978.

3 , 1978  

[La BNF à Tolbiac conserve, en rez-de-jardin, un exemplaire de cet ouvrage sous la cote EL 4-R-1429.].

Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Brochures

CLAP IDF, AG 1997 à 2000 : statuts (1998), règlement intérieur (1998), rapport moral (1999), rapport d'activités 1996, 1998 (1997, 1999), rapport de gestion 1996, 1998-1999 (1997, 1999-2000), budget prévisionnel (2000), liste des personnes chargées de l'administration du CLP-IDF (1999), liste de cotisation-adhésion 1999 (1999), liste des associations membres du CLAP-IDF et des acteurs sociaux (1999), bilan et comptes annuels exercices 1998-1999 (1999, 2000).

126 , 1997-2000  

Expulsion d'Ider ARSALA (président de l'AMF), organisation de la campagne de protestation : liste de pétitions venant d'Amiens par l'UNEM et de Nice, courrier de soutien, communiqué, tract, coupure de presse, avertissement administratif, convocation, lettre ouverte, télégramme (1970-1974). AMF, communication : communiqué, dossier de presse, presse (1990-1995) ; études sur l'immigration marocaine : mémorandum, actes de colloque (1998, s. d) ; participation à la commémoration du meurtre de Brahim BOUARRAM : coupure de presse (1995). AMF, participation au cinquième congrès de l'AMDH : copie annotée d'Attadamoun (journal édité par l'AMDH), discours (1998) ; texte sur le droit français et la nouvelle stratégie gouvernementale concernant l'immigration [après 1998-avant 2000].

A4/1 , 1970-1998  
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_662_jpg_/0_0.jpg
1 média

Citoyens, citoyennes, marraines et parrains de sans-papiers de la Seine-Saint-Denis / Collectif des parrains et marraines des sans-papiers du 93 (CPMSP). 1998

662 , 1998  

Déclaration. Citoyens, citoyennes, marraines et parrains de sans-papiers de la Seine-Saint-Denis. Nous déclarons être solidaires de ceux et celles qui luttent collectivement depuis 1 mois pour leur régularisation. Premiers signataires ; parrains, marraines : Annie Abramovicz, Patrick Achin, Françoise André, Bernadette Anouchian […]. Des villes de : Aubervillers, Aulnay-sous-Bois, Bobigny, Drancy, Épinay, Gagny, Île-St-Denis, La Courneuve, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin […].

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 1990-1999 > 1997-1999
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_1968_jpg_/0_0.jpg
1 média

Cimade. 70 permanents salariés. 600 bénévoles / Cimade.

1968  

Cimade. 70 permanents salariés. 600 bénévoles. 8 délégations régionales. Présence dans 14 centres de rétention administrative. Permanences d'accueil organisées par 60 groupes locaux. Un centre d'hébergement de réfugiés : foyer international de Massy. 8000 donateurs, qui garantissent sa liberté à la Cimade. Un journal pour témoigner : i>Causes communes</i>, ainsi que des publications thématiques. Vous aussi, soutenez la Cimade. Des moyens.

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 2000-2009 > Non datées [ca 2000-2009]
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_1282_jpg_/0_0.jpg
1 média

Des papiers pour les sans papiers / Collectif des sans-papiers.

1282 , -date siècle  

La France, pays des droits de l'Homme. Des papiers pour les sans papiers. L'affiche a été financée en soutien aux sans-papiers par : ACTIT, ADTT, Alternative Libertaires, AREV, ATF, ATMF, CAP, CCFD, CGT, CHICHE, CIEMI, Convergences Écologie Solidarité, Coordination 93 pour les sans-papiers, Droits Devant !!, FASTI, FETAF, FSU, JRE, LCR, LICRA, MJS, MRAP, Nanas Beurs, PCF, Ras l'front, Réseau Voltaire, SGEN CFDT, SOS Racisme, SUD-PTT, Syndicat de la Magistrature.

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 2000-2009 > Non datées [ca 2000-2009]
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_1509_jpg_/0_0.jpg
1 média

Meeting Gala. À l'appel du FFS Immigration / Front des forces socialistes Immigration (FFS Immigration). mai 1991

1509 , mai 1991  

Meeting Gala. À l'appel du FFS Immigration (Front des Forces Socialistes Immigration). Tous ensemble, construisons la démocratie en Algérie. Ni République intégriste/ni État policier. Citoyenneté pleine et entière pour l'émigration algérienne. Hommes et femmes, le droit d'avoir des droits. Dimanche 19 mai 1991 à 13h30 à la Mutualité, Paris 5e. Avec Hocine Aït Ahmed (secrétaire général du FFS). Avec la participation de nombreux artistes : Idir, Cheba Amina, Djamal Allam, Cheb Kada, Brahim Izri, Hamid Bedjaoui, Ousman (chanteur Marocain). FFSI, Paris 18e.

Contexte :
Rassemblements et manifestations > 1990-1999 > 1990-1994
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2052_jpg_/0_0.jpg
1 média

Trop loin, trop pleins : les collèges craquent ! / Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE). mars 1997

2052 , mars 1997  

Trop loin, trop pleins : les collèges craquent ! les enfants trinquent ! La colère monte ! Avoir 11 ans dans l'est du 19e arrondissement […]. La construction d'un collège à La chapelle, seul quartier qui n'en possède pas, est une nécessité urgente ! […]. Savez-vous quel collège votre enfant fréquentera bientôt ? Réunion publique d'information, mardi 11 mars 1997, à 20h30, à l'école élementaire Torcy, 5 rue de Torcy (Paris 18e). Collectif des parents d'élèves des écoles et collèges du 18e. Union locale FCPE du 18e.

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 1990-1999 > 1997-1999
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_1503_jpg_/0_0.jpg
1 média

La campagne Justice en Banlieue / Mouvement de l'immigration et des banlieues (MIB). novembre 1999

1503 , novembre 1999  

Mouvement de l'immigration et des banlieues (MIB). La campagne Justice en Banlieue. Bavures policières, crimes impunis, chômage programmé, logements précaires, cités à l'abandon, justice raciste, double peine (prison + expulsion), contrôle au faciès, drogue : victimes oubliées.

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 1990-1999 > 1997-1999
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2275_jpg_/0_0.jpg
1 média

Manifeste contre la discrimination et les statuts spéciaux à l'hôpital / Collectif droit égalité des médecins attachés et de leurs familles (CODEMAF). décembre 2001

2275 , décembre 2001  

Manifeste contre la discrimination et les statuts spéciaux à l'hopital. L'hôpital est un lieu essentiel dans notre société, endroit sur lequel compte l'ensemble de la population pour se soigner tant l'esprit que le corps. Il a pour objectif l'accès aux soins pour tous. C'est un lieu où chaque personne malade, diminuée, dépendante, recherche un soutien, une attention de l'ensemble de la communauté hospitalière. Ce choix, assumé par la société et par les professionnels qui travaillent dans les hôpitaux, nécessite un investissement personnel et collectif qui n'a pas de coût. Nous sommes fiers des professionnels de santé qui se mobilisent en permanence dans ce sens, mettant de côté leurs soucis pour partager ceux d'autrui. La santé des patients est une priorité. La logique économique doit être subordonnée aux valeurs d'égalité, de fraternité, de justice, de dignité qui fondent notre société. Cela doit également s'appliquer dans notre société. Pour bien assurer la santé des patients et créer des conditions de vie et de travail acceptables dans les hôpitaux, il est important que ces valeurs s'y concrétisent. La discrimination en fonction de l'origine des personnes n'est pas acceptable dans notre société. Elle ne l'est pas non plus à l'hôpital. L'existence de statuts spéciaux pour les docteurs d'origine extra-européenne telle qu'elle perdure actuellement pour ceux qui sont dans le statut d'attaché associé doit être abolie. Bien qu'exerçant en tant que médecin depuis de longues années, ils n'ont pas l'autorisation d'exercice de la médecine en France et ne sont pas inscrits à l'ordre des médecins. Ceci est contraire au code de la santé (article 372). Leur statut d'attaché est précaire, leur couverture sociale dérisoire, leur revenu faible, du tiers au quart de celui des autres praticiens pour les mêmes compétences. De multiples barrières et conditions sont mises pour qu'ils ne soient pas à égalité de traitement avec leurs confrères. L'État, les politiques, le