Collectif 12 millions d'immigrés (collection numérisée de périodiques)

1973  

Cette publication a pour particularité d'avoir été composée collectivement par des groupes d'ouvriers immigrés répartis dans différentes usines connaissant alors des mouvements sociaux. Cette tribune réalisée par les travailleurs eux-mêmes, atteste à la fois des conflits en lien avec les luttes des employés immigrés, et des tensions sociales dues aux premières conséquences économiques du premier choc pétrolier de 1973, qui annonce la fin de la période de plein emploi connue alors depuis les années 1950.

Outre le caractère convergent qui souhaitait être donné aux luttes, symboliquement appuyé par l'alternance du rouge et du noir pour l'impression des textes, on note également l'ambition transnationale qui imprégnait cette publication. D'une part, ces organisations ouvrières étaient actives dans différentes usines d'Europe, comme celle de Renault-Billancourt ou l'usine de Ford de Cologne, alors située en République Fédérale Allemande. D'autre part les langues utilisées pour la rédaction sont éclectiques français, arabe et portugais. On peut toutes fois nuancer ce propos en signalant que la plupart des lieux de travail cités sont en France, et que le seul autre article évoquant des usines à l'étranger traite de l'Allemagne.

Ce numéro est le seul de 12 millions d'immigrés : feuille de lutte.

Amal / Association Musulmane d'animation et de loisirs. 1976

 

D'après le numéro partiel dont nous disposons, ce périodique s'adresse aux populations immigrées mais aussi à un public plus large. Il vise à sensibiliser son lectorat aux problèmes que rencontrent les immigrés et les populations issus de l'immigration sur plusieurs plan (sociaux, économiques, éducatifs) et à la difficulté de l'exil à travers des articles mais aussi des poèmes. Il laisse également une place importante à la présentation de la culture maghrébine : calligraphie, cinéma, religion. Il donne également des conseils juridiques pour les étrangers souhaitant se rendre en France.

Comité pour la libération des emprisonnées politiques en Algérie / Comité pour la libération des emprisonnées politiques en Algérie (CLEPA). Paris1984

 

Le titre rend compte de la liste des détenus politiques algériens arrêtés entre 1983 et 1984 et des motifs de leur arrestation. Il décrit leur condition d'internement et fournit la liste des personnalités constituant le comité pour leur libération, ainsi que les différentes actions accomplies ou projetées en France et en Algérie par ce comité.

Fin des résultats