/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5134_jpg_/0_0.jpg
1 média

Non à l'Europe de l'extradition. / Comité de soutien à Paulo Persichetti et contre les extraditions. 2002

5134 , 2002  

Non à l'Europe de l'extradition. "... d'abord et avant tout, faire barrage à toute velleité de nouvelles extraditions"...Paolo Persichetti- prison de Rebibbia, Rome le 2-09-2002. Paulo Persichetti, militant italien réfugié en France, depuis 11 ans, a été extradé vers l'Italie par le gouvernement français depuis 25 août 2002 ! [...]

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Droits > 2000-2010

Séminaire de formation sur les toxicomanies en partenariat avec le réseau Vigie :

408 J 45 , 1992-1996  

. Texte du CCFEL, présentation, évaluation,

. Lettre de soutien aux projets du CCFEL,

. Notification, demande et refus de subventions,

. Conventions, conventions de stage,

. Bilan financiers, budgets prévisionnels, factures de prestations du CCFEL, devis de formation.

Projet Equal Chinois d'Europe et Intégration

2001-2004  

Ce programme communautaire européen (Equal) a pour vocation de favoriser l'accès au marché de l'emploi. Dans le cas des Chinois, il s'agit de mettre en place des outils oeuvrant à la sensibilisation de ce marché et à diversifier leurs options professionnelles. Pierre Ducerf a dans ce programme été le pilote de la première phase: la recherche-action et la deuxième pour le volet médiation. Le deuxième partenaire du programme concernant les Chinois est la province de Prato où plusieurs voyages ont été effectués.

Contexte :
Fonctionnement de l'association > Activités

Colloque du CLAP IDF sur « Écoute, information et expression. Quels enjeux ? Quels espaces dans les actions d'insertion et de développement local : texte dactylographié des interventions (1992). BEATEP, organisation et conception des cours : contrat avec un intervenant en comptabilité, compte rendu de séminaire, présentation, notes, correspondance (1992-1993). Politique de la Ville : documentation (1990-1994).

1168 , 1990-1994  

CLAP IDF, régionalisation : propositions de restructuration au niveau national et d'organisation régionale du CLAP, memorandum du président du CLAP, scenari de décentralisation, projets de statuts (1993), statuts (s. d), note sur la révision des statuts (1997) ; composition : liste des associations membres, demande d'adhésion, paiement des cotisations, listing Info Contacts (1992).

126 , 1992-1997  

Projets divers, relations avec d'autres associations et organismes, documentations diverses.

Boîtes 29, 32-33, 56, 64, 65-80 , 2000-2004  

Documentation sur la société d'accueil (dispositifs d'insertion sociale et professionnelle), Droits des étrangers, fichiers C.I.D.J. (centre d'information et de documentation pour la jeunesse), documentation sur les mineurs isolés (dont compte-rendu congrès IAAH), documentation informatique (logiciels divers, manuels etc.), Archives du musée d'Albert Khan sur l'exposition sur Shanghai en 2002 (don de Véronique Bouchut).

Comité d'action et de lutte UGET (CAL-UGET) (1972-1975)

1972-1975  

[Le CAL-UGET est élu en tant qu'instance provisoire, démocratique et représentative des étudiants tunisiens à Paris lors de l'AG du 8 février 1972, à la Maison de Tunisie. Il travaille étroitement avec les CAL de base dans les universités. Sa brochure regroupe tous les textes et déclarations parvenus pour populariser la lutte des masses en Tunisie.]

Contexte :
Les organisations étudiantes > Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) > UGET en Tunisie
/img/picture-not-found.svg
1 média

Pour que l'asile reste un droit. / Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP). Paris, FranceMouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples[-Entre 1990 et 2000]

5106 , [-Entre 1990 et 2000]  

Loi Pasqua: contre le droit d'asile. Pour que l'asile reste un droit. Coup d'arrêt à l'exclusion. Non à la loi Pasqua !

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Droits > 1990-1999

MARCHAND (Frank), LEEMAN (Danielle), SCHUTTE (Annette), FABRE (Claudine). Comment apprendre la grammaire ? Niveau 1, Paris : Larousse, 1973. Niveau 2, Paris, Larousse, 1974.

3 , 1974  

[La BNF à Tolbiac conserve, en rez-de-jardin, un exemplaire de ces deux fascicules, ainsi que du fascicule Niveau 3, sous les cotes EL 4-R-852 (1) à (2). ].

Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Brochures

CAIF, publication.

A30 , 1986-1990  

Plaquette de présentation « Conseil des associations immigrées en France » (pour la promotion de la vie associative) » (1984).

Forum des associations « Le mouvement associatif immigré Passé-Présent-Avenir », Paris le 15 et 16 décembre 1984 (mai 1985).

Étude sur la vie associative immigrée « Quel bilan, quel avenir ? », étude entreprise par le CAIF lors des 2 journées intitulées « IIe forum des associations (1986) [publication avec dossier de présentation).

« Vous avez dit citoyen ? Actes du 3ème forum des associations (1987).

CAIF, Assemblée générale des 5 et 6 octobre 1985 (janvier 1986).

Lettre du CAIF-bulletin interne n°1 (janvier 1989)-2, 4-5, 10-11 (juillet 1989) [Les documents joints sont rarement ici, mais se retrouvent souvent dans les dossiers sur la participation de l'AMF à la vie du collectif].

La Lettre du CAIF n°1 (octobre 1991).

CAIF Agenda, n°4 (15 octobre 1988)-5, 7, 12-14, 16, 19 (juin 1989).

La Lettre du Bicentenaire n°1 (juin 1989).

CAIF INFORMATION – feuillet d'information et de liaison, n°00 (février 1985), 0 (mars 1985), n° spécial (avril 1985), mai, juin, septembre, décembre 1985, janvier, février, mars, mai, juin 1986.

CAIF infos, octobre, novembre 1986, janvier, février, mars, avril, mai, juin, septembre, novembre, décembre 1987, janvier, février, mars-avril, mai-juin, juin-juillet, septembre 1988.

Contexte :
Relations avec les sections et le monde associatif > Plates-Formes, coordinations et collectifs en immigration > France
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_048/FRGNQ_PH_002_048_229_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Warda

1960-1990  

Née en 1940 d'un père algérien et d'une mère libanaise, Warda connaît dans son enfance parisienne les milieux nationalistes et artistiques de l'immigration algérienne en France. Elle commence sa carrière dans le cabaret de son père, le Tam Tam au Quartier latin. Sa mère lui transmet le goût de la chanson moyen-orientale dont elle apprend le répertoire. Forte de deux cultures, elle chante les succès de la chanson de l'exil aussi bien que ceux de Mohamed Abdelwahab, idole du monde arabe. Repérée par Ahmed Hachelaf, elle connaît vite le succès et entre chez Pathé Marconi.

Les plus grands compositeurs du moment lui offrent des titres : Mohamed Jamoussi Bladi ya bladi (Pays, ô mon pays), José de Souza Ya Oumi (Ô maman) , son énorme tube.

A quatorze ans, en pleine guerre d'Algérie, elle chante Ya habibi ya moudjahid (Ô ami, ô combattant) avant d'être expulsée avec sa famille à Beyrouth, dans le pays de sa mère, en raison des activités militantes de son père.

Warda, qui n'a encore jamais vu l'Algérie, prend le surnom de El Djazaïria (L'Algérienne) et interprète Djamila , en l'honneur de la combattante algérienne au maquis ou Ana mil djazaïr ana arabia ( Je suis d'Algérie, je suis arabe). Elle représente également l'Algérie combattante dans les productions panarabiques de 1961.

C'est après l'indépendance qu'elle découvre l'Algérie. Elle se marie en 1963 avec Djamel Kesri qui lui demande de quitter la scène. Pour le 10° anniversaire de l'indépendance, le président Boumediène la prie de chanter ; son accord précipite son divorce.

De retour sur scène, en Egypte, elle travaille avec les plus célèbres musiciens de son temps : Sayed Mekawi ou Mohamed Abdelwahab. Elle épouse le compositeur Baligh Hamdi.

Elle tourne dans de nombreux films de genre maghrébin et moyen-oriental et joue dans des comédies musicales. Elle entre ainsi dans le panthéon de la musique arabe. A la mort de la cantatrice Oum Kalthoum, en 1976, elle est d'ailleurs considérée comme son héritière.

Expulsion d'Ider ARSALA (président de l'AMF), organisation de la campagne de protestation : liste de pétitions venant d'Amiens par l'UNEM et de Nice, courrier de soutien, communiqué, tract, coupure de presse, avertissement administratif, convocation, lettre ouverte, télégramme (1970-1974). AMF, communication : communiqué, dossier de presse, presse (1990-1995) ; études sur l'immigration marocaine : mémorandum, actes de colloque (1998, s. d) ; participation à la commémoration du meurtre de Brahim BOUARRAM : coupure de presse (1995). AMF, participation au cinquième congrès de l'AMDH : copie annotée d'Attadamoun (journal édité par l'AMDH), discours (1998) ; texte sur le droit français et la nouvelle stratégie gouvernementale concernant l'immigration [après 1998-avant 2000].

A4/1 , 1970-1998  
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5132_jpg_/0_0.jpg
1 média

Attentats commis à Paris / Ministère de l'Intérieur. Ministère de l'intérieur (Paris, France), [198- ?].[198-?]

5132 , [198-?]  

Ministère de l' Intérieur. Direction centrale de la police judiciare. Appel à témoins. La police judiciaire demande votre assistance pour les besoins de l'enquête sur les attentats commis à Paris [...]. Une récompense allant jusqu'à 1.000.000 francs est proposée à toute personne qui apportera des renseignements permettant l'arrestation des auteurs des attentats.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > 1980-1989

Écriture : documentation pédagogique, publications d'atelier d'écriture, rapport du CLAP, copie d'ouvrage (1992-1997). Formation dans divers cadre financiers et lieux, préparation et suivi : documentation, note, liste de présence, compte rendu de réunion, support de cours (2000-2002). Préparation des bilans et programmes : note, rapport, programme, synthèse (2001-2002). Rapport d'audit sur le CLAP (2000).

1148 , 1992-2002  
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5394_jpg_/0_0.jpg
1 média

Tunisie 74. Halte à la répression / Union générale des étudiants de Tunisie (UGET). ParisUnion générale des étudiants de Tunisie (UGET)1974

5394 , 1974  

Tunisie 74

Halte à la répression

Libération immédiate des détenus politiques

Pour un congrès extraordinaire de l'Union générale des étudiants de Tunisie

Vive l'UGET autonome, démocratique et représentative.

Meeting international

Participation des Unions estudantines anti-impérialistes

Contexte :
Libérations politiques > Afrique > Tunisie
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5107_jpg_/0_0.jpg
1 média

Pour le droit de vivre en famille / Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP). Paris, FranceMouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) (Paris, France)[-Entre 1990 et 2000]

5107 , [-Entre 1990 et 2000]  

Loi Pasqua: anti-regroupement familial. Pour le droit de vivre en famille. Coup d'arrêt à l'exclusion. Non à la loi Pasqua.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Droits > 1990-1999

Luttes de l'immigration. – Carte 10 ans, Migr'europe, Sonacotra, Sans Papiers, Citroën, SOS refoulement : coupures de presse, comptes rendus, textes législatifs, brochures, bulletins, pétitions, correspondance, communiqués. Comité de coordination des foyers SONACOTRA en grève : conférence de presse (1976), revendications, coupure de presse, appel, communiqué de presse (1979). Collectif SOS Refoulement [Local à la MTI au 46 rue de Montreuil 75011 Paris. Brochure réalisée par SOS Refoulement et éditée par le CALP (25 rue Gandon, 75013 Paris). Thèmes : chômage, sans papier] : comptes rendus de réunions, pétition, liste des signataires, appel et communiqué, bilans financiers du collectif, liste des commissions locales, liste des association membres, communications, dossier de formation, brochure (1979-1981). Grève de la faim et sans papiers : tracts d'appel au rassemblement, liste des membres du comité de soutien aux grévistes, communiqué, coupures de presse (1982). Campagne pour la carte de 10 ans [En 1983, 6 organisations nationales lancent un manifeste pour la « carte unique, valable 10 ans, non informatisée, renouvelable automatiquement, pour tous ls immigrés » signé ensuite par plus de 50 organisations nationales et locales. ] : pétition, manifeste, note de synthèse juridique, projet d'action, argumentaire, compte rendu de réunion, correspondance (1983-1984). Mesures de licenciements dans les usines Citroën-Aulnay : revue de presse (1984). Migreurope [Association internationale à but philanthropique et pédagogique dont le siège est situé à Bruxelles. ] : comptes rendus du CA, du Bureau, du Comité préparatoire, liste des membres, convention, statuts, bulletin d'information (1988-1990).

A45 , 1979-1990  

Sous-fonds d'Elisabeth ALLES

1996-1999  

Sous-fonds composé presque exclusivement de dossiers individuels de sans-papiers constitués entre août 1996 et 1999.

Venant s'ajouter aux autres fonds ayant trait au 3e collectif, le fond Allès permet d'effectuer des études de trajectoires de sans papier. Chaque dossier comporte en effet des renseignements précis sur les sans papier. Les dossiers individuels comporte une fiche de renseignement, établie au collectif. Elle comporte l'état civil du demandeur et, éventuellement, de sa conjointe(2). Cette fiche comporte également la date d'entrée en France et la date du mariage ainsi que les conditions d'arrivée en France : pays traversé(s) et par quels moyens. Elle récapitule les démarches de régularisation entreprises ultérieurement et les décisions administratives consécutives à ces dernières.

La majeure partie du dossier est composée des documents nécessaires à l'établissement de la preuve de séjour en France, de la bonne "intégration" et aux démarches entreprises pour régulariser le séjour : fiches de paie, factures, courrier adressés à la préfecture et à l'OFPRA, etc.

/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_032/FRGNQ_PH_002_032_205_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Akli Yahyaten

1960-1990  

Né le 17 février 1933 à Beni-Mendès en Kabylie, Akli Yahyaten est orphelin de père. Il quitte la campagne à douze ans pour Alger où il vit, enfant des rues, de petits boulots et de rapine. A l'âge de vingt ans, il immigre en France, à Paris. Jusqu'en 1954, il occupe divers emplois, de manœuvre à garçon de café. A ses heures perdues, il s'initie à la mandoline avec passion. Après son service militaire de 1954 à 1956 à Miliana, il devient manœuvre spécialisé à l'usine Citroën où il fréquente les milieux du FLN. Accusé d'être collecteur de fonds, il est emprisonné en 1956 pour six mois. A sa sortie, il décide de faire de la musique son métier. Il se produit d'abord dans les cafés communautaires, où il chante la nostalgie du pays. Familier des artistes maghrébins du Quartier latin, il participe aux émissions kabyles de l'ORTF et se produit sur la scène des cabarets " Le Bagdad " et " Les Nuits du Liban ". En 1959, à nouveau inquiété pour se activités, il retourne en prison. Son expérience carcérale lui inspire des chansons qui font de lui une grande vedette. Chantant en arabe et en amazigh, il fait sa carrière entre Paris et Alger avec à son palmarès de nombreux succès.

/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_038/FRGNQ_PH_002_038_219_jpg_/0_0.jpg
1 média

Rimitti

1960-1990  

Saâdia Bedief alias Cheikha Remitti est née le 8 mai 1923 à Tessala, près de Sidi-Bel-Abbès dans la région oranaise en Algérie. Orpheline très jeune, elle rejoint adolescente une troupe de musiciens nomades, les Hamdachis. Elle mène alors une vie d'artiste itinérante, chantant et dansant, animant à la façon de la chanson bédouine les fêtes patronales.

Elle se lance dans la chanson dans les années 40. Sa rencontre avec Cheikh Mohamed ould Ennems, éminent joueur de gasba avec qui elle se met en ménage, est déterminante. Il l'introduit dans le milieu artistique, la faisant enregistrer à Radio Alger. C'est de cette époque qu'elle tient son surnom Rimitti de l'expression "remettez-nous à boire !". Son premier enregistrement date de 1952 chez Pathé Marconi , mais elle connaît son premier succès en 1954 avec Charrak Gattà (déchire, lacère), chanson sulfureuse dans laquelle ses contemporains voient une attaque contre le tabou de la virginité. Chantant l'amour, la femme, l'alcool, le plaisir charnel, la liberté, le féminisme, elle provoque les moralistes et subit après l'indépendance de l'Algérie la censure du FLN. Elle chante comme les hommes, dans le style bédouin, accompagnée de flûte gasba et de tambour guellal. Elle y ajoute un langage cru des meddahates, groupes de musique algériens composés uniquement de femmes qui animait les mariages, baptêmes, et veillées religieuses, mélange aux sources de la musique raï.

Elle émigre à Paris en 1979, où elle anime les soirées dans des cafés communautaires. Elle se produit notamment au festival Raï de Bobigny en 1986. Auteur de plus de 200 chansons, elle est pour les chanteurs de la génération des « Chebs », « la Mère du raï », bien qu'elle leur ai reproché maintes fois de « piller » son répertoire. Elle compte dans ce dernier des titres comme "La Camel" ou "Dabri" devenus des classiques du genre.

Emprunte de modernisme, elle introduit une instrumentation moderne dans ses compositions, la juxtaposant aux bases traditionnelles. Elle connaît le succès aux débuts années 90. En 1994, l'album Sidi Mansour produit à Paris et Los Angeles sur lequel collaborent Robert Fripp, guitariste de King Crimson, et Flea, bassiste des Red Hot Chili Peppers marque son « tournant électrique ». Artiste internationalement reconnue, elle se produit sur tous les continents. En 2000, elle obtient le Grand prix du Disque de l'Académie Charles Cros. Elle continue d'enregistrer des albums et de se produire sur scène jusqu'à un âge très avancé. Son dernier album N'ta Goudami sort en 2005. Elle s'éteint le 15 mai 2006, quelques jours après son concert au Zénith de Paris, dans le cadre du "Festival 100% Raï", aux côtés notamment du chanteur Khaled. Après une cérémonie au cimetière musulman de Bobigny, son corps est rapatrié à Oran où elle est inhumée.

Petauton, Geneviève (collection numérisée d'archives)

FRGNQ_AR_013 , 1976-1980  

Le fonds d'archives de Geneviève Petauton contient des tracts et des autocollants ayant pour thème principal les luttes antiracistes. On y trouve principalement des appels à la grève, à la manifestation, à des rassemblements pour la période des années 1976 à 1980. Le corpus le plus important concerne la lutte des foyers Sonacotra.

UNFP – section de Paris, vie interne : convocation à une journée d'étude animée par Medhi Ben Barka le 24 février [année non précisée], bulletin interne manuscrit après les événements de mars 1965 à Casablanca (1965). PCM, campagne suite à l'interdiction du journal Al Moukafih (Le combattant) : protestation, tracts ; situation en Algérie en 1962 : déclarations d'A. Yata et d'autres dirigeants du PCM (1962).

A1/9 , 1962-1965  
Contexte :
Relations avec les sections et le monde associatif > Relations avec d'autres organisations > Autres organismes / autres fonds

Enquête sociologique à propos des Français musulmans rapatriés, ancien supplétifs de l'armée française en Algérie et leurs descendants (1999-2000) : brouillons, questionnaires, traitement des réponses par région, résultats « à plat » [sur disquettes], listes des Français musulmans rapatriés (FMR), cas particuliers, listes d'associations, listes des personnes à contacter pour la Mission nationale, rapport et projet de synthèse de groupes de travail et de réflexion (1991), résumé de l'enquête (2001), rapports de groupe de travail [ministériel], circulaires ministérielles, décret, règlement inter-ONAC, plaquette, documentation.

20/2 , 1971-2001  
Contexte :
Activités > Enquête sociologique nationale à propos des Français musulmans rapatriés, ancien supplétifs de l'armée française en Algérie et leurs descendants (1999-2000) > Matériel d'enquête et documentation

Création, fonctionnement… (depuis 1969)

Sans date  

[Gestion (déclaration, convention, organisation, impôts, équipement, discipline, personnel) ; travaux ; dépôt-alimentation créé dans le foyer. Le dossier fait référence à la fermeture du Centre d'hébergement de Curis-au-Mont-d'Or. ].

Contexte :
Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux) > Service patrimoine (35 ml) > Établissements, dossiers particuliers : création, travaux, fonctionnement, transformations… > Foyer Claudius-Pionchon à Lyon (3e arrondissement)