/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2448_jpg_/0_0.jpg
1 média

Le gouvernement français est responsable de la mort programmée des malades étrangers / Association pour les droits des malades étrangers en France (ADMEF). novembre 1994

2448 , novembre 1994  

Expulsions, délations, violations des droits : le gouvernement français est responsable de la mort programmée des malades étrangers […]. Journée d'action, le dimanche 20 novembre, 13h30, devant l'hôpital Lariboisière, boulevard Magenta, métro Gare du Nord. Action pour le droit des malades étrangers en France (ADMEF).

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4258_jpg_/0_0.jpg
1 média

Rêve de France à Marseille / Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF). ParisAssociation des travailleurs maghrébins de France (ATMF)2002

4258 , 2002  

Rêve de France à Marseille.

Un film de Jean-Louis Comolli et Michel Sambon.

MRAP - Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples.

LDH - Ligue des droits de l'Homme

La ligue de l'enseignement

ATMF - Association des travailleurs maghrébins de France

Contexte :
Affiches produites par l'ATMF > Activités citoyennes > Droits civiques
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4207_jpg_/0_0.jpg
1 média

Liberté pour les Internautes de Zarzis / Comité de soutien aux Internautes de Zarzis. ParisComité de soutien aux Internautes de ZarzisSans date

4207 , Sans date  

Mahroug Hamza, Bel Hajj Ibrahim Ridha, Guiza Abdelghaffar, Rached Omar, Mcharek Aymen, Chlendi Omar. Originaires de Zarzis, en Tunisie ils ont été arrêtés par les autorités tunisiennes entre janvier et mars 2003, détenus arbitrairement et torturés pendant leurs interrogatoires. Privés de procès équitable, ils ont été inculpés pour « utilisation d'Internet à des fins d'activités terroristes », et condamnés, sans preuve, le 6 juillet 2004, à 13 ans de prison. Emprisonnés dans des conditions lamentables, leur état de santé physique et psychologique ne cesse de se dégrader.

Ce cas est tristement emblématique de la situation des droits de l'homme en Tunisie, comme le prouvent les multiples témoignages des familles des prisonniers, des détenus eux-mêmes, de leurs avocats et des ONG nationales et internationales. Dans ce pays qui s'apprête à accueillir le Sommet Mondial pour une société d'Information, le droit d'expression est complètement bafoué, les avocats sont dans l'incapacité d'exercer normalement leur métier, les défenseurs des Droits de l'Homme sont menacés, la presse est baillonnée et Internet sous haute surveillance. Quant au système carcéral, il est inhumain, conduisant de nombreux détenus à mettre en péril leur vie par des grèves de la faim.

C'est tout un peuple qui est privé de liberté et de droit à l'expression, au nom de la sécurité, et de la lutte contre le terrorisme, qui conduit l'État à promulguer des lois liberticides et à remettre en cause les droits universels signés et ratifiés par ces pays.

Votre soutien à tous est indispensable pour obtenir des autorités tunisiennes la libération immédiate de ces jeunes dont le seul crime est de s'être connectés sur Internet.

Comité de soutien aux Internautes de Zarzis.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_546_jpg_/0_0.jpg
1 média

Liberté pour Mgr Capucci / Comité de soutien à Mgr Capucci.

546  

Liberté pour Mgr Capucci, archevêque de la communauté arabe chrétienne de Jérusalem, résistant palestinien, emprisonné dans sa ville par les forces d'occupation sionistes. Il a lutté contre l'injustice et la terreur infligée à son peuple. Il a participé au combat de libération de la Palestine.Il a peut-être accompli des actes que d'autres évêques n'auraient pas eu le courage d'accomplir (Patriarche Maximos V Hakim). Soutenons la lutte de libération du peuple palestinien.

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 1970-1979