Journal de la Cité Bassens (collection numérisée de périodiques)

1974-1980  

Le journal de la cité Bassens a été créé en 1973. Les articles que l'on y trouve concernent la vie du quartier, comme les dates des réunions des associations, les décisions prises par la ville quant à l'aménagement, l'annonce de la création d'un comité des locataires ou encore la réunion des femmes du quartier par exemple.

D'une manière générale, cette publication constitue un témoignage des habitants du quartier dans leurs initiatives pour améliorer leurs conditions de vie.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_015_video_/FRGNQ_V_001_002_015_poster.jpg
1 média

Conclusion de Driss El Yazami

2010  

Driss El Yazami, délégué général de Génériques, livre en conclusion de ce colloque sa réflexion sur la difficulté du cinéma français à parler des couches populaires et des immigrés. Lorsqu'il traite de ce sujet, l'immigré apparaît soit comme un problème soit comme un individu qui a réussi. Il semble difficile de sortir des stéréotypes et de traiter des histoires individuelles même si les films plus récents montre que cela commence à changer. Il conclut enfin sur le retard du cinéma par rapport aux autres domaines artistiques comme la littérature.

Jeune Arabe / Club de culture arabe du lycée Voltaire. 1983-0

1983-0  

Ce journal lycéen, créé avec l'aide de l'équipe du Journal Sans Frontière, veut permettre "l'expression, la confrontation et la réflexion entre les jeunes arabes eux-m^mes et entre les jeunes arabes et les jeunes français" et "initier les jeunes à travers les activités du club à des différents apects de la culture du monde arabe"* à travers des articles portant sur la religion, l'art, la langue...

* Extrait de l'éditorial du numéro 1 du journal.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_011_video_/FRGNQ_V_001_002_011_poster.jpg
1 média

Intervention de Kader Boukhanef

2010  

L'acteur du Thé au Harem d'Archimède, pionnier des années 1980 est interrogé par Naïma Yahi sur ce que représente pour lui le fait d'être un acteur maghrébin. Il ne se considère pas comme tel et préfère parler de sa vocation d'acteur refusant toute idée de communautarisme. Il raconte comment s'est passé le casting de ce film. Il analyse son succès et l'impact qu'il a eu sur sa carrière.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_002_002_video_/FRGNQ_V_001_002_002_002_poster.jpg
1 média

Le cinéma de l'immigration en France jusqu'aux années 1970

2010  

Mouloud Mimoun retrace l'hisoire du cinéma immigré en France de ses débuts à la fin des années 1960. Le premier film sur le thème est Tony de Jean Renoir. Puis, ce thème n'est que peu traité jusqu'aux années 1960. A cette époque, on assiste à la convergence entre l'idéologie d'extrême gauche, le cinéma militant et la prégnance de la Guerre d'Algérie.

Contexte :
Interventions des historiens > Introduction > Mouloud Mimoun : l'image des Maghrébins au cinéma, un rappel historique
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_002_006_video_/FRGNQ_V_001_002_002_006_poster.jpg
1 média

Les années 2000

2010  

Les années 2000 voient un renforcement de la quête et la conquête des personnages de fiction avec le triomphe de certains acteurs couronnés par des prix prestigieux comme les acteurs du films Indigènes ou Tahar Rahim pour Un prophète.

Contexte :
Interventions des historiens > Introduction > Mouloud Mimoun : l'image des Maghrébins au cinéma, un rappel historique
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_002_002_video_/FRGNQ_V_001_002_002_002_poster.jpg
1 média

Introduction de Gérard Vangeois

2010  

Gérard Vangeois présente l'association Maghreb des films créée en 2009. Il livre sa genèse et ses objectifs partant du constat de la sous-représentation des films maghrébins dans les salles de cinéma françaises, surtout au regard de l'implication d'acteurs vivant en France ou nés en France dans ce cinéma.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_0014_003_video_/FRGNQ_V_001_001_0014_003_poster.jpg
1 média

Les années 1946-1959 : un mouvement de recrutement plus massif

2007  

Ces années correspondent à une période faste pour le recrutement de joueurs maghrébins à l'OM : Abdelsalen Ben Miloud Salem, Saïd Haddad, Mohamed Mahjoub, Abderrahman Ibrir, Ahem Ben Larbi Chicha figurent notamment dans l'équipe de 1949-1950.

Contexte :
Interventions des historiens > Stéphane Mourlane, L'OM, un club aux couleurs de l'immigration maghrébine à Marseille ?

Dziennik ludowy. Paris1936-1938

1936-1938  

Bibliothèque nationale de France Tolbiac (BNF): Rez-de-jardin - magasin GR FOL- JO- 912 { 1er déc. 1936 [I, n° 1]-23 oct. 1938 [III, n° 253] ; mq 1937 (n° 74, 76), 1938 (n° 152, 216, 224, 245 }

Archives départementales du Calvados: 13 T IX 6 { 1938 }

Contexte :
1931-1940 > 1936

Libre Algérie. Paris1986-1988

 

Ce journal dont la rédaction est située à Paris, est fondé par Ali Mécili sur la base des Accords de Londres. Libre Algérie est l'inversion de L'Algérie libre, organe du MTLD. Jacques Simon, sous le pseudonyme de Youssef Djerda assure sa direction.

Ce journal se définit comme un "forum du libre débat". Il aborde des thèmes variés : vie politique, économie, société , et immigration algérienne, mais aussi culture ou sport. Tiré à 5 000 exemplaires, il fut diffusé en Algérie et en France. Le journal paraît de 1986 à 1988 : deux numéros paraissent en 1986, puis, à partir du printemps 1987, sa parution devient mensuelle.

Rencontres des jeunesses française et tchécoslovaque [puis] Bulletin de l'Association des anciens élèves tchécoslovaques des lycées de France. ParisPrague1934-1947

1934-1947  

Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales : PER.11371 { n° 2, 1934 ; n° 3, 1937 ; n° 1, 1946 - n° 2, 1946 ; n° 1, 1947 }

BnF, site François-Mitterand : Rez-de-jardin - magasin JO- 74774 { 1934 [I, n° 1]- févr. 1936 [III, n° 18], inc. }

Contexte :
1931-1940 > 1934

Dossiers constitués par la DAF sur chaque foyer, ils portent sur le fonctionnement quotidien des foyers et sont constitués de contrats d'entretien, de factures d'eau, etc. : Général-Frère, Inkermann, Meyzieu, Vaise, Pressensé, Rhin-et-Danube, Joannès-Vallet, Vénissieux, Béraudière, Andrézieux, Paul-Krüger, Monplaisir, Massenet, Claudius-Pionchon, Léon-Blum, Nicolas-Garnier, Parilly, ALHTRAM, Dauphiné, Capucins, Saint-Victorien, Montoison, Bismuth, Gerland, Arc-en-Ciel, Marhaba, Oasis, Lombard.

1968-1998  
Contexte :
Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux) > Direction générale (53 ml) > Direction de l'administration et des finances (12 ml)

Direction des forêts

1853-1960  

Voir les dossiers relatifs à la main-d'œuvre dans les archives de l'Office national des forêts. Voir aussi le versement 19980378 au sujet des conventions d'occupation des champs de tir et aérodromes par l'autorité militaire et par l'armée anglaise de maisons forestières ou de terrains domaniaux dans l'intérieur et aux abords des forêts soumises au régime forestier

Arrêt sur image

1988-1996  

Magazine hebdomadaire d'actualité, présenté par François Bedin. L'émission revient ainsi à plusieurs reprises sur le thème de l'immigration : les manifestations de la jeunesse algérienne en octobre 1988 ; le recensement de la population de la France en 1991 et à cette occasion, les difficultés pour comptabiliser les populations immigrées ; l'état de l'immigration en 1995 à l'occasion de la sortie du livre Faire France de la démographe Michèle Tribalat de l'Institut national d'études démographiques (INED).

Du grain à moudre

2006-2013  

Emission quotidienne de débat sur l'actualité. Pendant une heure, en fin d'après-midi, elle convie des experts, des spécialistes (journalistes, universitaires, etc) pour éclairer l'actualité de leurs travaux et recherches. Elle replace souvent les sujets dans le contexte européen en établissant des comparaisons entre l'exemple français et les pays européens. L'immigration y est abordée avec des sujets sur l'intégration des médecins étrangers dans les déserts médicaux (2006), la fuite des cerveaux (2007), la question du passé colonial français face à l'intégration des enfants issus de l'immigration (2008), la légitimité du débat sur l'identité nationale (2009-2010), l'influence du Front national en France (2011), le modèle d'intégration dans la France des années 2010 (2013). Dans ces débats, on trouve des invités comme les historiens Patrick Weil, Nancy Green et Pascal Blanchard, le diplomate Stéphane Hessel, Brice Hortefeux, ministre de l'immigration de 2007 à 2009, la politologue Catherine Withol de Wenden, la philosophe Judith Revel, etc.

Asociación Socio Cultural Asturiana en París (ASCAP) (fonds d'archives)

1995-2007  

Le fonds d'archives de l'ASCAP s'avère, d'une part, assez complet puisque la plupart des documents ont été conservés dans ses locaux depuis sa création, en 1996. Seuls trois cartons restent encore conservés à la FACEEF, le temps que l'ASCAP ne les rapatrie chez elle. Il représente au maximum 3 m.l. sur une période chronologique de près de 30 ans (1996-2007).

L'ensemble du fonds est, d'autre part, conservé dans bon état matériel et ordonné. Les archives ont, en effet, été classées jusqu'en 2005 ; le fonds restant ouvert aux accroissements, la période 2005 à 2007 constitue les archives courantes.

Les archives de l'association encore conservées à la Faceef

[Il s'agit là essentiellement de la production de Luisa RUIZ, adhérente active de l'ASCAP, travaillant à la FACEEF.]

concernent surtout la création et la vie de l'association tandis que les archives conservées à l'ASCAP concernent plutôt la gestion, le fonctionnement de l'association.

Les archives de l'ASCAP sont, enfin, particulièrement représentatives des fonds d'archives associatifs dans le sens où elles comprennent et cumulent un grand nombre de supports et objets en plus des archives papier : tracts, affichettes, calendriers, autocollants, photographies (pour lesquelles un travail d'identification serait à effectuer), archives électroniques, t-shirts, verres à pied...

Le corps de l'instrument de recherche se présente, ci-après, en deux parties : d'une part sous forme de récolement qui consiste à présenter sommairement le fonds selon sa localisation matérielle et, d'autre part, sous forme de répertoire dans lequel un classement intellectuel est intervenu.

Faute de séances de travail suffisantes, les articles n'ont pu être cotés et leur description reste succincte voire lacunaire (notamment lorsqu'il s'agit d'indiquer les dates extrêmes des documents).

Cultures de France en Lorraine (CFL).

1995-1997  

Ce réseau est composé essentiellement d'associations de l'immigration. Les membres du CFL sont les suivants : AFAPA (association franco-arabe pour l'alphabétisation, Vandoeuvre), AJC (Garville), AME (Afrique multi-culturelle, VAndoeuvre), APPEL (Essey-les-Nancy), ASAL (association interculturelle de Lunéville), A ta turquie (Nancy), ATMF (Vandoeuvre), CLAP-Lorraine (Nancy), Cobiance (Nancy), Congo Culture (Vandoeuvre), Forum (Nancy), association les flanboyants (Heillecourt), IFRAS (Nancy), IQR Alire (Nancy), Réponse (Vandoeuvre), Réussir (Laxou), Scènes ouvertes (Maxéville).

Contexte :
Premier étage > Mezzanine > Comptabilité, maquettes et dossiers d'élaboration d'Olusum/Genèse, stock de la revue, correspondance, un peu de vrac (1990-2003)

La marche du siècle

1988-1997  

Magazine hebdomadaire d'information présenté par Jean-Marie Cavada en première partie de soirée. Composé de débats en plateau avec des invités et de reportages sur le thème de la soirée. Émissions autour de l'immigration : "Ce que France veut" (1988), "Changer la ville, changer la vie" (1990), "L'immigration" (1990), "Le syndrome Saddam : la France, ses musulmans et l'Irak" (1991), "Banlieues blues" (1991), "Spéciale Algérie" (1992), ""Beurs'' Français parmi les Français" (1993), "Charles Pasqua" (1994), "Étre musulman en France" (1994), "Philippe de Villiers" (1995), "Immigrés : de quels droits" (1997).

En sol majeur

2009-2013  

Emission quotidienne d'entretiens diffusée en fin d'après-midi. Chaque jour, la présentatrice reçoit un invité de double culture, installé en France, issu de l'immigration ou ayant vécu lui-même l'immigration. Il peut venir de tout horizon (politique, culture, sport, art, sciences, etc). L'émission est ponctuée d'extraits musicaux choisis par l'invité. On rencontre ainsi le chorégraphe Angelin Preljocaj, d'origine albanaise ; Marguerite Abouet, née à Abidjan (Côte d'Ivoire) et auteur de la série de bandes dessinées Aya de Youpogon ; Naïma Yahi, historienne d'origine algérienne et chargée de recherches à l'association Génériques qui valorise l'histoire et la mémoire de l'immigration ; Anzoumane Sissoko, porte-parole de la Coordination parisienne des sans-papiers en 2010 ; la femme politique Najat Vallaud-Belkacem, née au Maroc ; le chanteur Féfé, d'origine nigériane ; Sébastien Follin né à Madagascar et qui a été présentateur de la météo sur TF1 ; Alassane Chérif, psychologue-clinicien qui s'occupe des familles migrantes et plusieurs autres invités.

Photographies

 

Chaque boîte thématique contient une centaine de photos :

Africains d'Afrique Noire dans huit pays européens ;Cimade, droit d'asile, réfugiés ;Communauté malienne (au Mali et en France) ;Communauté tamoule (temples, fêtes, manifestations, vie quotidienne) ;Communautés chinoises en France (une vingtaine de boîtes) ;Exilés (Sangatte, Paris) ;Expulsions, police aux frontières, centres d'accueil de demandeurs d'asile (CADA) ;Marins abandonnés et marins étrangers en France et en Europe ;Religions en France : bouddhisme, Islam, sikhisme, catholicisme ;Roms roumains tchèques et bulgares (1989 à aujourd'hui) ;Sans-papiers depuis 1995 ;Zones d'attentes, centres de rétention administratifs ;Foyers de travailleurs migrants, hôtels meublés.
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_044/FRGNQ_PH_002_044_225_jpg_/0_0.jpg
1 média

Kamel Hamadi

1960-1990  

Né le 22 décembre 1936 à Aït Daoud (ex-Michelet en Grande Kabylie), Kamel Hamadi, de son vrai nom Larbi Zeggane, est l'un des plus grands auteurs-compositeurs-interprètes de l'immigration algérienne en France.

A la fin des années 40, cet ancien tailleur voit sa vie bouleversée par sa rencontre avec Slimane Azem, maître de la chanson kabyle, qui lui donne « envie de chanter ». Il commence par écrire des poèmes : au fil des rencontres, il sera recruté par Radio Alger qu'il intègre à l'age de 17 ans. Da Kamel enregistre de nombreuses opérettes, ainsi que plusieurs émissions enfantines. Il y fera la connaissance de Noura sa future épouse qui deviendra l'une des plus grandes chanteuses algériennes, régulièrement accompagnée de l'orchestre de Mustapha Skandrani. Ils feront tous les deux le voyage pour Paris en 1959 à l'occasion d'une série d'enregistrements pour la maison de disque Teppaz.

Il développe sa carrière en France. Il travaille pour Pathé Marconi et avec El Habib, il collabore aux plus belles chansons de son épouse. Ce duo d'auteurs compositeurs est à l'origine de Ya Rabi Sidi, (Oh mon Dieu) adaptation d'une chanson traditionnelle sur le départ d'un fils pour la France. Il s'est mis au service de nombreux chanteurs maghrébins, dont Karim Tahar, Saloua ou Hadj M'hamed El Anka. Kamel Hamadi a surtout écrit des chansons kabyles pour son épouse en poursuivant lui-même une carrière de chanteur. Ses thèmes de prédilection sont la vie quotidienne des Algériens, les chansons d'amour ou même l'exil. Ainsi, il chantera en duo, avec d'autres égéries de l'immigration comme Hnifa (Yidem Yidem, 1951), ou Cheikh Nordine.

Les chansons de son répertoire portant sur l'ghorba (l'exil) sont nombreuses : El hak bel Rekba (L'Argent du voyage), Ya Ghorba (L'Exil), ou Rouh Rouhal (Pars, que Dieu te facilite l'exil) chante la nostalgie, la séparation mais aussi les difficultés pour immigrer en France. Son travail de poète et de mélodiste contribue grandement à l'obtention par Noura du premier disque d'or d'une chanteuse algérienne en France (1 million d'exemplaires chez Pathé Marconi) en 1971. Celui qui a plus de 500 chansons à son répertoire vit aujourd'hui, comme toujours entre la France et l'Algérie. 

Sources : Extrait de la biographie de Kamel Hamadi par Naïma Yahi

Ce soir (ou jamais)

2006-2013  

Emission quotidienne (du lundi au jeudi) puis hebdomadaire (mardi), de talk-shows et débats, présentée par Frédéric Taddeï et diffusée d'abord sur France 3 puis sur France 2 en deuxième partie de soirée. Cette émission propose de revenir sur l'actualité par le versant culturel. Elle invite des invités qui d'ordinaire, ne sont pas des habitués des plateaux de télévision. Sur le thème de l'immigration, elle consacrera de nombreux numéros autour de la présidentielle de 2007 avec la campagne de Nicolas Sarkozy et sa promesse de créer un ministère de l'immigration et de l'identité nationale ; l'identité nationale justement que l'on retrouve en 2009-2010 lors du débat du même nom mené par le ministre Eric Besson. Parmi les autres émissions, on trouve également l'affaire des expulsés de Cachan, l'impact politico-sociétal du film Indigènes de Rachid Bouchareb, la laïcité, le port de la burqa, le racisme ou encore des réflexions sur le concept d'"immigration choisie".

Survivre en France / Collectif d'alphabétisation Paris : Collectif d'alphabétisation, 1975

1975  

Le journal présente l'activité du collectif d'alphabétisation, l'actualité de la politique d'alphabétisation en France, les liens avec les autres associations sur le sujet, une interview du président de l'UGTSF (Union générale des travailleurs sénégalais en France), une liste des publications du collectif.

Les footballeurs maghrébins de France au XXe siècle : itinéraires professionnels, identités complexes (colloque) (collection audiovisuelle)

2007  

Le colloque « Les footballeurs maghrébins de France au XXe siècle : Itinéraires professionnels, identités complexes » se tient à Marseille les 9 et 10 novembre 2007. Il est organisé par les associations Génériques et We are football association. Il bénéficie aussi du soutien du Conseil général des Bouches-du-Rhône, du Conseil régional Provence-Alpes-Côtes d'Azur, de l'Acsé PACA, de l'OM Attitude et de Cityvox.

Ce colloque réunit des historiens, doctorants et des joueurs suivant ayant évolué dans des clubs du championnat de France et dans leurs équipes nationales respectives (Maroc, Tunisie, Algérie) : Hassan Akesbi, Toaoufik Beilghit, Mustapha Dahleb, Kader Ferhaoui, Nordine Kourichi, Rachid Mekhloufi, Chérif Oudjani et Ammar Rouaï.

Les intervenants reviennent sur des moments clés de l'histoire du football et de ses protagonistes dans le cadre de l'histoire coloniale et postcoloniale. Ce sujet est notamment développé sous le prisme de la question identitaire : cette « notion d'identité sportive s'est toujours posée avec acuité car le football professionnel se développe dans un contexte colonial. » (1). Il s'agit d'une « approche novatrice [permettant] d'aborder l'interaction entre les divers acteurs en mettant en avant la diversité des joueurs maghrébins ou d'origine maghrébine et leurs itinéraires en France. » (2). Nous présentons et mettons en ligne ici une sélection des interventions des historiens.

A l'occasion de ce colloque ont également été réalisées des interviews audiovisuelles indivuelles des footballeurs sollicités, chaque joueur étant interrogé sur son passé par un historien suivant une méthodologie scientifique. Une partie de ces témoignages sont ici mis en ligne (d'autres sont à venir) ; ils présentent à la fois des destins individuels mais aussi des expériences partagées. Un éclairage particulier est ainsi apporté sur l'histoire de l'équipe de football du FLN.

(1) YAHI Naïma. La spécificité maghrébine du football français. Migrance : Les footballeurs maghrébins en FRance au XXe siècle : itinéraire professionnels, identités complexes. n°29. 2008. p.7.

(2) BOUZIRI Saïd. Editorial. ibid. p.5.