/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_0014_006_video_/FRGNQ_V_001_001_0014_006_poster.jpg
1 média

Conclusion : les joueurs maghrébins à Marseille , une présence déconnectée du contexte migratoire.

2007  

Stéphane Mourlane conclut son intervention en répondant à sa question initiale par la négative : il n'y aurait d'après son étude pas de lien entre immigration maghrébine à Marseille et la politique de recrutement de l'OM. Toutefois, les joueurs maghrébins ont contribué à un processus d'identification et à l'affirmation d'une identité locale, Zinédine Zidane faisant à ce titre figure de modèle.

Contexte :
Interventions des historiens > Stéphane Mourlane, L'OM, un club aux couleurs de l'immigration maghrébine à Marseille ?

Interview de Mustapha Dahleb par Christophe Messalti

 

Cet entretien a été découpé en plusieurs extraits suivant les grandes périodes de la vie personnelle et professionnelle de Mustapha Dahleb. L'enregistrement étant défectueux une partie de l'interview n'a pu être restituée.

Tribune algérienne : Pour la constituante algérienne. / Militants Trotskystes Algériens pour la Reconstruction de la IVe Internatioanle ; Comité de liaison des trotskystes algériens. Paris1974-1980

 

Bulletin d'information et de discussion du Comité de liaison des trotskystes algériens sur la ligne de la constiuant algérienne. Son sous-titre évolueet devient « Constituante souveraine ! Libertés démocratiques ! » à partir du numéro 5 (avril 1976).

Contexte :
Publications des Militants trotskystes algériens pour la reconstructionde la IVe Internationale puis du Comité de Liaison des trotskystes algériens.
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_0015_003_video_/FRGNQ_V_001_001_0015_003_poster.jpg
1 média

L'image d'Abdel Djaadaoui au FC Sochaux (1972-1982)

2007  

Antoine Mourat montre l'utilisation de ce joueur dans la communication de Peugeot à destination de ses employés maghrébins dans le but de diffuser les valeurs industrielles au sein de cette population.

Contexte :
Interventions des historiens > Antoine Mourat, Football, industrie et immigration maghrébine à Sochaux

Comité de coordination des foyers Sonacotra en lutte (CCFSL) (collection numérisée de périodiques)

1976-1978  

La Sonacotral, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRavailleurs ALgériens, a été créée en 1956, pour répondre à deux problèmes. Le premier était celui de la construction et de la gestion de foyers pour les travailleurs migrants. Le second était celui de la résorption des bidonvilles. Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, l'organisme deviendra la Sonacotra, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRAvailleurs.

A partir de 1975, une « grève des loyers » débuta au foyer Romain-Rolland de Saint-Denis. Elle se propagera en 1976 à l'ensemble de la région parisienne puis aux autres régions françaises. Protestant contre la hausse généralisée des loyers qu'ils jugent alors indécentes en comparaison avec la qualité de vie qu'offrent ces foyers, les résidents grévistes dénoncent également l'état de délabrement précoce des structures ainsi que les méthodes de répression utilisées contre leur mouvement, comme les recours auprès des ambassades de leurs pays d'origine et les expulsions du territoire français.

Pour les rédacteurs du Bulletin d'information des foyers Sonacotra en lutte, l'objectif était double. D'une part, il fallait pouvoir informer les grévistes ainsi que les personnes soutenant leur action des différents évènements mis en place dans le cadre de ce conflit social. D'autre part, il fallait pouvoir faire face aux « informations mensongères et calomnieuses »[1] de la Sonacotra et de ses alliés.

Témoignage sur les conditions de vie dans les foyers de travailleurs immigrés en France, ce périodique offre un point de vue sur un conflit qui a opposé pendant cinq années les occupants et les gérants de ces structures. On note sur chaque publication, en haut à gauche, l'inscription du nombre de mois de grève écoulé. Le conflit s'est achevé en 1980. Durant les années 1990, les foyers de la Sonacotra feront l'objet d'un plan de réhabilitation et le champ de ses compétences s'élargit : il s'agit alors plus de réinsertion par le logement. En 2007, la société change de nom et devient Adoma.

[1] Bulletin d'information des foyers Sonocotra en lutte n°1, p.1, [1977], Paris.

Collectif 12 millions d'immigrés (collection numérisée de périodiques)

1973  

Cette publication a pour particularité d'avoir été composée collectivement par des groupes d'ouvriers immigrés répartis dans différentes usines connaissant alors des mouvements sociaux. Cette tribune réalisée par les travailleurs eux-mêmes, atteste à la fois des conflits en lien avec les luttes des employés immigrés, et des tensions sociales dues aux premières conséquences économiques du premier choc pétrolier de 1973, qui annonce la fin de la période de plein emploi connue alors depuis les années 1950.

Outre le caractère convergent qui souhaitait être donné aux luttes, symboliquement appuyé par l'alternance du rouge et du noir pour l'impression des textes, on note également l'ambition transnationale qui imprégnait cette publication. D'une part, ces organisations ouvrières étaient actives dans différentes usines d'Europe, comme celle de Renault-Billancourt ou l'usine de Ford de Cologne, alors située en République Fédérale Allemande. D'autre part les langues utilisées pour la rédaction sont éclectiques français, arabe et portugais. On peut toutes fois nuancer ce propos en signalant que la plupart des lieux de travail cités sont en France, et que le seul autre article évoquant des usines à l'étranger traite de l'Allemagne.

Ce numéro est le seul de 12 millions d'immigrés : feuille de lutte.

L'Etincelle : Bulletin des Militants Trotskystes algériens pour la reconstruction de la IVe Internationale. / Militants Trotskystes Algériens pour la Reconstruction de la IVe Internatioanle ; Comité de liaison des trotskystes algériens. Paris1974-1980

 

Revue politique et théorique du groupe des militants trotskystes, la revue devient à partir du n°3 de janvier 1976 le Bulletin du Comité de liaison des trotskystes algériens. Dans l'éditorial de son deuxième numéro, est proclamé l'appartenance des trotskystes algériens de l'Organisation communiste internationaliste (OCI) à l'histoire du mouvement ouvrier algérien et sa déterminsation pour construire un parti ouvrier en Algérie, section de la IVe Internationale à reconstruire.

Publication Irrégulière.

Contexte :
Publications des Militants trotskystes algériens pour la reconstructionde la IVe Internationale puis du Comité de Liaison des trotskystes algériens.

Travailleurs immigrés en lutte (collection numérisée de périodiques)

1976-1985  

Ce périodique a eu une périodicité de publication mensuelle durant presque toutes les années de sont édition. Seuls les numéros publiés entre 1984 et 1985 ont eu des dates de publication aléatoire.

Selon la rédaction, ce journal se voulait « un trait d'union entre la réalité que vivent les travailleurs dans l'immigration et celle du pays d'origine ». Le discours apporté et trotskyste, et affiche clairement une démarcation avec les courant maoïstes et staliniens. On y trouve également les élément concernant la « lutte des classes », « la destruction de l'état bourgeois » ou encore le fait que « les travailleurs n'ont pas de patrie ».

Les articles traitent des luttes sociales en France et en Afrique du Nord. Ils donnent ainsi des informations sur les groupes et les partis politiques de cette période.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_023_001_video_/FRGNQ_V_001_002_023_001_poster.jpg
1 média

Les maghrébines de la première génération et leur image dans les courts métrages français

2010  

Leslie Kealfoher s'intéresse aux maghrébines de la première génération et leur image dans les courts métrages français. S'appuyant sur trois courts-métrages : Un dimanche matin à Marseille de Mario Fanfani, L'Exposé de Ismaël Ferroukhi et Zohra à la plage de Catherine Berstein Elle étudie le rôle des objets textuels et alimentaires dans l'articulation de l'expérience des femmes maghrébines.

Contexte :
Interventions des historiens > 2ème session Parcours singuliers et genre > Leslie Kealfoher, « Les Voix des Maghrébines en France dans les courts métrages de production française »