O Salto : O jornal dos trabalhores portugueses emigrados. Journal des travailleurs portugais immigrés. 1970-1974

1970-1974  

Le journal O Salto, publié de 1970 à 1974, s'adresse aux travailleurs portugais immigrés en France. Fondé par un groupe de jeunes militants marxistes léninistes portugais, l'édito du n° 1 présente le journal comme un vecteur social entre les immigrés portugais isolés de leur terre natale et mis à l'écart par les travailleurs français. Le comité de rédaction en appelle à la participation de tous les travailleurs pour faire vivre le journal qui n'est financé par aucune banque, compagnie ou organisation patronale. Le lancement du premier numéro a été rendu possible grâce à l'engagement de quatre groupes de travailleurs portugais : Clube dos jovens trabalhadores portugueses de Paris, Clube dos trabalhadores de Brie, Centro de difusão da cultura portuguesa, Asociação Resistência e trabalho (da Holanda).

Le journal O Salto prend la suite du journal O Jornal do emigrante, publié de 1968 à 1970 (7 numéros) par la Liga portuguesa do ensino e da cultura popular, suite à des désaccords avec son directeur Moises Espirito Santo.

Le journal O Salto s'intéresse à la situation politique et coloniale du Portugal, ainsi qu'à la condition des travailleurs immigrés portugais en France. Il est diffusé, aux prix de 1 francs, en France, en RFA, en Belgique, au Pays-Bas.

Association des étudiants musulmans nord-africains (AEMNA) (collection numérisée de périodiques)

Sans date  

La collection numérisée présentée ici regroupe 11 publications. Il s'agit des bulletins intérieurs de l'AEMNA. Seule le troisième porte un numéro. Parmis les articles, on trouve notament :

- n°1 : reflexion sur la révolution algérienne.

- n°3 : un rapport de Ben Barka présenté au comité exécutif de solidarité entre les peuples afro-asiatiques réuni à Beyrouth du 9 au 13 décembre 1960.

- n°4 : motions votée suite à l'arrestation de 4 étudiants à Tunis le 14 décembre 1966.

- n°4 spécial : assemblée générale du 12 février 1967. Regroupe l'ensemble des motions adoptées.

- n°12 spécial : sur la répression en Tunisie.

Dans l'ensemble des numéros, on retrouve une rubrique consacrée aux activités de l'AEMNA.

Interview de Mustapha Dahleb par Christophe Messalti

 

Cet entretien a été découpé en plusieurs extraits suivant les grandes périodes de la vie personnelle et professionnelle de Mustapha Dahleb. L'enregistrement étant défectueux une partie de l'interview n'a pu être restituée.

L'Etincelle : Bulletin des Militants Trotskystes algériens pour la reconstruction de la IVe Internationale. / Militants Trotskystes Algériens pour la Reconstruction de la IVe Internatioanle ; Comité de liaison des trotskystes algériens. Paris1974-1980

 

Revue politique et théorique du groupe des militants trotskystes, la revue devient à partir du n°3 de janvier 1976 le Bulletin du Comité de liaison des trotskystes algériens. Dans l'éditorial de son deuxième numéro, est proclamé l'appartenance des trotskystes algériens de l'Organisation communiste internationaliste (OCI) à l'histoire du mouvement ouvrier algérien et sa déterminsation pour construire un parti ouvrier en Algérie, section de la IVe Internationale à reconstruire.

Publication Irrégulière.

Contexte :
Publications des Militants trotskystes algériens pour la reconstructionde la IVe Internationale puis du Comité de Liaison des trotskystes algériens.

La voix des travailleurs algériens. / Comité des travailleurs algériens (CTA). 1976

 

Ce périodique a pour objet de rendre compte et de propager les luttes sociales des travailleurs immigrés en France, en particulier algériens, suivant une optique de lutte des classes. Il promeut égalrement les actions du Comité des travailleurs algériens (CTA). Une partie de ce périodique est consacrée aux luttes des travailleurs en Algérie.

Les travailleurs immigrés demandent l'abrogation de la circulaire Fontanet. / Comité de défense de la vie et des droits des travailleurs immigrés (CDVDTI). Paris1973

 

Dans ce titre le CDVDTI expose ses revendications pour l'obtention d'une carte de travail pour tous les trvailleurs immigrés et explique les différentes mobilisations passées er à venir menées pour l'obtenir.