/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4984_jpg_/0_0.jpg
1 média

Manifestations contre le racisme / Unité français-immigrés contre la crise ; And-Jëf/Mouvement révolutionnaire pour la démocratie nouvelle (And-Jëf/MRDN) ; ATT ; Comité antiraciste ; Combat communiste ; Groupes communistes révolutionnaires ; OCML voie prolétarienne ; Permanences anti-expulsion (PAE) ; Rupture pour le communisme (RC) ; UTCL. Paris, 1977 (ParisImprimerie Edit).1977

4984 , 1977  

Pour arrêter la montée et la banalisation du racisme et du chauvinisme. Contre les mesures et les campagnes anti-immigrés du gouvernement PS/PC et de la droite, machines de guerre contre la classe ouvrière et le peuple opprimé. Manifestations samedi 22 octobre à 14h 30 à Barbès. Non, les jeunes et les immigrés ne sont pas responsables du chômage et de l'insécurité. Unité français-immigrés contre la crise. And-Jëf /MRDN (Sénégal), ATT (Turquie), Comité anti-raciste (Nanterre), Combat communiste, Groupe communistes révolutionnaires, OCML voie prolétarienne, Permanences anti-expulsions (PAE), Ruptures pour le communisme (RC), UTCL [...].

Contexte :
Immigration > Rassemblements et manifestations > 1970-1979

Activités (années 1990-2000).

[1990]-[2009]  

FAT (Fédération des associations turques) : association créée en 1990, basée à Nancy et dont M. Erpuyan était le secrétaire. Ce carton comprend les statuts de l'association, ses publications et sa correspondance. Le FAT a tout d'abord adhéré au CFAIT lors de sa création, en 1991, avant de le quitter en 1994, de même qu'ELELE. Mais A Ta Turquie reste membre du CFAIT.

[Ces archives permettent de compléter l'histoire du CFAIT (Conseil français des associations d'immigrés de Turquie) dont les archives se trouvent chez les associations fondatrices du CFAIT. Ces associations étaient l'ASTTU, l'ACORT, ELELE, le FAT, A Ta Turquie, MCIT, AIT, AIT-Strasbourg, ATT-Saint-Avold, ACTIT, ATTM. 1990-1994].

Contexte :
Premier étage > Mezzanine > Comptabilité, maquettes et dossiers d'élaboration d'Olusum/Genèse, stock de la revue, correspondance, un peu de vrac (1990-2003)
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4871_jpg_/0_0.jpg
1 média

Femmes et VIH / Sida info service.Paris, 2007 (ParisExpressions 2).2007

4871 , 2007  

femmes & VIH, 1997-2007. Où en sommes-nous 10 ans après? Journée de réflexions les 30 novembre et 1er décembre 2007. Théâtre du gymnace. A l'initiative de : sida info service, palnning familial avec le soutin de : Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports, sidaction, en partenariat avec : African positive association, Aides, Ancic, Arcat, Association Marie-Madeleine, la Cadac, Couple contre le sida, le Crips-Cirdd, Femmes médiatrices de Pantin, Frisse, Ikambere, LFMR, Médecins du monde, Uraca, Sol En Si et la SFLS [...].

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Santé
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4235_jpg_/0_0.jpg
1 média

Exil de la culture, culture de l'exil / Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF). StrasbourgAssociation des travailleurs maghrébins de France (ATMF)2000

4235 , 2000  

Exil de la culture, culture de l'exil. A l'initiative de l'ATMF, section Bas-Rhin. Du 17 octobre au 3 novembre.

Expositions. Des femmes dans les pays arabes, de l'Institut du monde Arabe. Enluminures... entre Orient et Occident, de Hind-Cherrat-Blonde, Photo et textes sur le henné, réalisé par le secteur jeunes filles de l'ATMF, du 17 au 31 octobre, salle de l'Aubette, 10h - 19h. Femmes de paroles, par les amis du club de prévention Europe, du 20 au 30 octobre, CSC Victor Schoelcher de Cronenbourg.

Projection de films. Femmes et femmes, de Saâd Chraibi, La saison des hommes, de Moufida Tlatli, Sous les pieds des femmes de Rachida Krim. Les 25, 26 et 27 octobre. Séance de 20h. Cinema Star. Tuniennes, de Nouri Bouzid. Exil à domicile, de Leïla Habchi et Benoit Prin. Miel et cendres, de Nadia Fares. Les 11, 18 et 25 octobre. Séance à 15h. Maison de l'image.

Théâtre. Nous avons tous la même histoire de Nouara Naghouche. Le 20 octobre, CSC de Neuhof, à 20h. Le 21 octobre, CSC Cronembourg, à 19h. Le 22 octobre, fossé des treize, à 17h.

Débat. Culture urbaine : vers une véritable reconnaissance?. Le 19 octobre, association mosaïque au Neuhof, à 19h.

Journée de réflexion. Combat de femmes : pour une égalité ici et là-bas. Table ronde, le matin. Le statut de la femme : interférences juridiques. Coopération et solidarité au féminin entre les deux rives de la méditerranée. Jeunes filles issues de l'immigration : identité et transmission, ateliers, l'après-midi. Le 28 octobre, salle de conseil , Cité administrative. 9h à 18h.

Soirée de clôture. Chebba Zohra, précédé du groupe berbère Aslal. Le 3 novembre, Palais des fêtes.

Délégation régionale des droits de la femme, Conseil consultatif des étrangers, Maison de l'image, Cinéma Star, CSC Cronenbourg, fossé des treize, Neuhof, ORIV, Institut du monde arabe, Librairie Mozaic, Association des femmes au maghreb, club prévention Europe de Colmar, Radio bienvenue Strasbourg.

Contexte :
Affiches produites par l'ATMF > Activités culturelles > 2000 - 2009
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4304_jpg_/0_0.jpg
1 média

Soirée hommage à Cheik Imam / Collectif. ParisCollectif2007

4304 , 2007  

Soirée hommage à Cheik Imam

2e rencontre à Paris. jeudi 07/06/2007

Musique :

Mohamed Bhar (avec Tarek Matoug et la participation de Amel Mathlouthi).

Checkpoint (groupe electro-arabe / Tunisie - Palestine avec Mehdi Douss)

Projection : ""Am Khemaies"" Mouldi Zalila (poète et artiste peintre)

Jeudi 7 juin 2007 à 19h

Avec le soutien de : ACDR, AMF, ATF, ATMF, CDR, FTCR, UTAC, UTIT pidf.

Contexte :
Affiches produites par l'ATMF > Activités culturelles > 2000 - 2009
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5619_jpg_/0_0.jpg
1 média

Poètes de l'exil et du déracinement / Ministère de la culture et de la communication ; Conseil général du Val-de-Marne. Créteil1983

5619 , 1983  

Fête de la poésie 83, Val-de-Marne poésie. Poètes de l'exil et du déracinement. Tahar Ben Jelloun (Maroc), Jean Metellus (Haïti), Juan Gelman (Argentine), Ilie Constantin (Roumanie), Vénus Koury-Ghata (Liban), Malek Alloula (Algérie), Paul Dakeyo (Cameroun) et la participation d'Aimé Césaire. [...].

Contexte :
Événements culturels et sportifs > 1980-1989

Collectif 12 millions d'immigrés (collection numérisée de périodiques)

1973  

Cette publication a pour particularité d'avoir été composée collectivement par des groupes d'ouvriers immigrés répartis dans différentes usines connaissant alors des mouvements sociaux. Cette tribune réalisée par les travailleurs eux-mêmes, atteste à la fois des conflits en lien avec les luttes des employés immigrés, et des tensions sociales dues aux premières conséquences économiques du premier choc pétrolier de 1973, qui annonce la fin de la période de plein emploi connue alors depuis les années 1950.

Outre le caractère convergent qui souhaitait être donné aux luttes, symboliquement appuyé par l'alternance du rouge et du noir pour l'impression des textes, on note également l'ambition transnationale qui imprégnait cette publication. D'une part, ces organisations ouvrières étaient actives dans différentes usines d'Europe, comme celle de Renault-Billancourt ou l'usine de Ford de Cologne, alors située en République Fédérale Allemande. D'autre part les langues utilisées pour la rédaction sont éclectiques français, arabe et portugais. On peut toutes fois nuancer ce propos en signalant que la plupart des lieux de travail cités sont en France, et que le seul autre article évoquant des usines à l'étranger traite de l'Allemagne.

Ce numéro est le seul de 12 millions d'immigrés : feuille de lutte.

Oudjani, Cherif et Ahmed (collection numérisée de photographies)

 

Cet instrument de recherche contient un ensemble de photographies retraçant les carrières d'Ahmed et de Cherif Oudjani dans des clubs de première division de football français et en équipe nationale d'Algérie.

L'instrument de recherche est séparé en deux pour distinguer les documents relatif à l'un et à l'autre joueur. Pour chacun, un ensemble de papiers personnels comme des cartes de clubs est disponible.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4752_jpg_/0_0.jpg
1 média

Made in Mali. Un regard sur les cultures maliennes / Zutique productions. 2006

4752 , 2006  

Zutique productions présente : ""Made in Mali. Un regard sur les cultures maliennes"". Dijon. Concerts, créations, projections, conférences, carnets de route, rencontres littéraires et musicales [...]

Logos : Ville de Dijon, Conseil régional de Bourgogne, Ministère de la culture et de la communication, Conseil général de Côte d'Or, France 3, France Bleu, France culture, Mondomix, Vibrations, polystyrène, Radio Dijon Campus.

Contexte :
Événements culturels et sportifs > 2000-2009 > 2006-2010

Images et représentations du Maghrébin dans le cinéma en France (colloque) (collection audiovisuelle)

2010  

Dans le cadre du 3e festival du Maghreb des Films, des journées d'étude internationales étaient organisées par Génériques et l'association le Maghreb des films. Elles se sont tenues à la Mairie du 2e arrondissement de Paris les 15 et 16 novembre 2010 et étaient consacrées à l'image du Maghrébin dans les fictions projetées en France sur grand écran et à la télévision des années 1930 à nos jours.

Ce colloque était coordonné par Naïma Yahi, docteur en histoire et chargée de recherche à Génériques, entourée du comité scientifique suivant : Driss El Yazami, délégué général de Génériques, Yvan Gastaut, maître de conférences à Nice Sophia Antipolis, Bernard Gentil, chargé de programmation du Maghreb des films, Julien Gaertner, post doctorant à l'Université de Montréal, Mouloud Mimoun, journaliste et réalisateur, président du Maghreb des films, Gérard Vaugeois, producteur et exploitant du cinéma Les trois Luxembourg. Il s'organisait autour de trois sessions ayant chacune une thématique spécifique et s'achevait sur une table ronde en présence d'acteurs et de réalisateurs pionniers du cinéma maghrébin portant sur leur expérience et leur filmographie. Dans le cadre de ce colloque, ont également été réalisés des entretiens individuels d'historiens ou d'acteurs maghrébins du cinéma menés par Naïma Yahi. Sont ici mises en ligne les vidéos des interventions du colloque, des tables rondes et des entretiens.

Pour résumer les intentions de ce colloque, il est possible de citer la profession de foi rédigée par Naïma Yahi : Génériques et le Maghreb des films consacrent un temps d'analyse et de réflexion à cette question en mettant en présence pour la première fois des chercheurs, mais aussi des professionnels du cinéma.

Plusieurs études d'envergure ont voulu mesurer l'impact de l'image des minorités au cinéma, miroir moderne de nos représentations. En la matière, les travaux d'Alec G. Hargreaves, de Carrie Tarr, de Julien Gaertner ou d'Yvan Gastaut ont posé les bases d'une analyse en profondeur de la place réservée à la figure du Maghrébin dans le cinéma français. Tantôt délinquant, tantôt héros des cités, et, plus proche de nous, représentant des forces de l'ordre, le personnage du Maghrébin est encore l'enjeu aujourd'hui de nombreuses interprétations.

Si la recherche a mis en exergue l'apparition du personnage maghrébin dans la fiction au XXe siècle, elle doit aussi mesurer l'influence des réalisateurs et des professionnels du cinéma d'origine maghrébine dans le cinéma militant et la création cinématographique française d'aujourd'hui. De nouveaux axes d'analyses ouvrent un champ des possibles pour appréhender la force des représentations véhiculées à la fois « sur » et « par » les Maghrébins, à l'heure où leur présence à l'écran se normalise pour laisser place à la question du message des fictions.

Lors de ces deux journées d'études, nous pourrons appréhender la genèse de l'apparition de la figure du Maghrébin sur le grand écran dans un contexte colonial (années 30), puis de sédentarisation de l'immigration maghrébine en France jusqu'aux années 70. Les intervenants reviendront sur les circonstances qui président à l'arrivée d'une génération de réalisateurs et d'acteurs d'origine maghrébine au tournant des années 1980 communément dénommé cinéma Beur pour laisser place dès les années 1990 à une territorialisation du genre à travers ce qu'on nomme le cinéma des banlieues.