L'Ouvrier algérien en France : Organe central de l'Amicale générale des travailleurs algériens résidant en France / Amicale générale des travailleurs algériens résidant en France. Paris1957-1962

1957-1962  

BDIC : F P 268 rés { vol. 1, n° 1, 1957 - n° 7, mar-1962 }

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin FOL- LC12- 493 { année 1, n° 1 (1957, août)-année 2, n° 6 (1958, juil.) ; année 4, n° 4 (1960, déc.) ; n° spécial (1962, 5 juil.) }

Contexte :
1951-1960 > 1957

Section Police générale

 

Contrôle de la vie associative : dossiers d'associations (loi 1901) dissoutes de l'arrondissement de Boulogne-Billancourt (déclaration de constitution, statut initial et modifications, liste de membres, procès-verbaux de réunion, enquêtes de police, demandes d'agrément ou de subvention, autorisation de fusion d'associations, déclaration de dissolution).

Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (ACORT) (fonds d'archives)

1900-2001  

Le fonds est composé de 366 boîtes, classeurs et chemises, numérotés selon leur classement dans les armoires.

Les boîtes d'archives ne contenant que des brochures de large diffusion, comme Hommes et migrations et La lettre du FAS, ne figurent pas dans l'inventaire. Elles seront détruites lors de la réorganisation du fonds. Cet inventaire est donc provisoire, ce qui explique l'importance de la rubrique "divers".

Boletín de información del Comite regional de acción antifascista de lengua española de Lyon y región : De lengua española de Lyon y región / Comite regional de acción antifascista de lengua española de Lyon y región ; Federación de comites de acción antifascista y de comites femeninos pro infancia de lengua española de Lyon y región. Lyon1937-1938

1937-1938  

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin GR FOL- JO- 2942 { 15 mai 1937-15 oct. 1938 (n° 4-10) }

Contexte :
1931-1940 > 1937

Cergy, ma ville, le magazine de la ville de Cergy, n° 4 (janv. 1997), n° 5 (fév. 1997), n° 16 (fév. 1998), n° 25 (déc. 1998), n° 52 (mai 2001), n° 55 (sept. 2001), n° 60 (fév. 2002), n° 62 (avril 2002), n° 64 (juin 2002), n° 66 (sept. 2002), n° 70 (janv. 2003), n° 71 (fév. 2003).

1998-2003  
Contexte :
Documentation collectée > Publications municipale et départementale

Die Neue Front = Le Front nouveau : Organ der Sozialistischen Arbeiterpartei Deutschlands / Sozialistische Arbeiterpartei Deutschlands (SAPD), Auslandsgruppe Paris. Paris1933-1938

1933-1938  

BDIC : GFP 4768 { II-1934 : n° 11-n° 18, n° 21/22, n° 24 ; III-1935 : n° 1-n° 8, n° 10-n° 12, n° 15, n° 17-n° 19, n° 21-n° 23 ; IV-1936 : n° 1-n° 21, n° 23 ; V-1937 : n° 1-n° 16 ; VI-1938 : n° 1-n° 3 } ; 8 P 3402 { 1939, Vol.VII, n°1-8 }

BnF, site François-Mitterrand : Rez de jardin - Magasin - GR FOL-JO-3133 { sept. 1933-nov. 1938 [VI, n° 11], inc. }

Contexte :
1931-1940 > 1933

Accompagnement social lié au logement. Jusqu'en 1992

Sans date  

[Thèmes traités : santé (sida, alcoolisme, groupes santé) ; résidents âgés ; association villeurbannaise pour le droit au logement. Sites concernés : Andrézieux-Bouthéon ; cités Marhaba et Arc-en-Ciel à Vaulx-en-Velin ; Portes-du-Sudà Vénissieux ; Oasisà Meyzieu…. ].

Contexte :
Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux) > Service patrimoine (35 ml) > MTE – ARALIS : administration et autres services > Action sociale et culturelle

Dziennik ludowy. Paris1936-1938

1936-1938  

Bibliothèque nationale de France Tolbiac (BNF): Rez-de-jardin - magasin GR FOL- JO- 912 { 1er déc. 1936 [I, n° 1]-23 oct. 1938 [III, n° 253] ; mq 1937 (n° 74, 76), 1938 (n° 152, 216, 224, 245 }

Archives départementales du Calvados: 13 T IX 6 { 1938 }

Contexte :
1931-1940 > 1936

Château espérance

1976  

Feuilleton d'une dizaine de minutes produit par le Secrétariat d'Etat aux travailleurs immigrés, à destination de ces populations souvent isolées et dans le but de lutter contre les préjugés raciaux. Sur un scénario de Gérard Sire et Guy Bordeau, cette fiction basée sur des faits réels raconte le quotidien d'un travailleur immigré marocain en France, bientôt rejoint par sa femme et son fils. Un jour, il est victime d'une ratonnade. Il décide alors de se réfugier dans une vieille bâtisse qu'il baptise Château espérance. Il est entouré de sa famille, d'un couple de vieux Français, récemment expropriés, de deux hippies et d'un Yougoslave recherché par la police.

Contexte :
Télévision > Séries télévisées

Compagnie de construction mécanique Sulzer (fonds d'archives)

1920-1960  

Le fonds se compose de fiches cartonnées d'enregistrement du personnel des ateliers de Saint-Denis puis de Mantes. Les fiches présentent les informations suivantes :

– Au recto : n° de catégorie du salarié, n° matricule de l'assuré, n° d'inscription SSM (Société Sulzer Mantes), n° de pointage ou de Son [sic], nom, prénoms, nationalité, lieu et date de naissance, date de délivrance de la carte d'identité (ou carte d'identité d'étranger), lieu de résidence, nature de l'emploi, date d'entrée, situation matrimoniale (avec nom du conjoint et date et lieu de naissance), nom des enfants (avec date et lieu de naissance), tableau des salaires gagnés.

– Au verso : un tableau du décompte des cotisations.

Synergie

1990-1998  

Emission quotidienne d'entretiens avec différentes personnalités issues de la politique, des médias et des arts et présentée par Jean-Luc Hees. L'émission commence avec un éditorial de Jean-Luc Hees sur l'actualité. Puis a lieu l'entretien avec l'invité qui parle de sa propre actualité, de ses projets et Suvres. Enfin, l'émission se conclut avec une chronique liée à un jour fixe (écologie le lundi, cinéma le vendredi, etc). Parmi les invités de l'émission, on peut trouver, entre autres, Harlem Désir, fondateur de SOS Racisme ; Souad Amidou, actrice d'origine marocaine (1990) ; Mikhail Rudy, pianiste d'origine russe (1991) ; Kofi Yamgnane, secrétaire d'Etat à l'intégration de 1991 à 1993 (1992, 1996) ; Luis Rego, acteur d'origine portugaise (1996) ; Nilda Fernández, musicien espagnol, Yamina Benguigui (1997) ; Azouz Begag et Mohamed Fellag (1998).

Thalassa (le magazine de la mer)

1983-2010  

Magazine hebdomadaire présenté par Georges Pernoud et consacré à la mer et aux activités maritimes, en France et à l'étranger. L'émission alterne entre plateaux et reportages. Elle peut également être présentée en extérieur, sur des lieux en rapport avec le thème de l'émission. Concernant l'immigration, elle propose des sujets sur l'histoire de l'émigration des pêcheurs italiens depuis Naples notamment jusqu'au port de Sète depuis le début du XXe siècle (1983, 1991) ; l'histoire de l'immigration à Marseille (2005) ; l'immigration clandestine en Guyane et à Mayotte (2005, 2010) ; ou encore le quotidien d'une communauté de pêcheurs sénégalais, établie à Arcachon (2008).

Faut pas rêver

vendredi 07 janvier 1994  

Magazine hebdomadaire de voyages et d'évasion composé de reportages et d'entretiens avec des invités. Dans cette unique émission, un reportage sur le quartier parisien de Belleville décrit la mosaïque de communautés étrangères qui vivent ensemble dans ce quartier presque rural de la capitale.

Le Pays d'ici

1988-1997  

Magazine quotidien produit et présenté par Laurence Bloch, du mardi au vendredi, en fin d'après-midi. Il est consacré à la vie quotidienne d'une ville, d'un village, plus généralement d'une région, vie quotidienne qui est déclinée, durant les quatre émissions de la semaine, autour d'une problématique. Le magazine se compose de débats avec des personnalités locales et de reportages. Il peut se dérouler sur place, en parallèle d'un événement local par exemple. Concernant l'immigration, les émissions soulignent souvent la présence des immigrés dans l'espace concerné. Ainsi, on a par exemple les témoignages d'immigrés de la ville de Dreux où le Front national a remporté les élections municipales en 1983 (1989), l'intégration de l'immigration italienne ainsi que celle des harkis dans la région de Villeneuve-sur-Lot (1990), la vie de la banlieue lyonnaise (1991), Marseille et sa proximité avec la Méditerranée (1994), les Anglais du Pas-de-Calais (1997).

L'Afrique des banlieues

dimanche 03 septembre 1967  

Ce documentaire d'une heure s'intéresse aux travailleurs immigrés africains venus en France dans les années 1960 pour trouver du travail et qui se retrouvent au chômage et dans des logements insalubres de banlieue, victimes de comportements racistes. On les voit Suvrer pour retrouver l'atmosphère de leurs pays en se rassemblant pour communier ensemble, notamment lors de la fête du 14-Juillet où ils investissent les rues de Montreuil en chantant et dansant.

La marche du siècle

1988-1997  

Magazine hebdomadaire d'information présenté par Jean-Marie Cavada en première partie de soirée. Composé de débats en plateau avec des invités et de reportages sur le thème de la soirée. Émissions autour de l'immigration : "Ce que France veut" (1988), "Changer la ville, changer la vie" (1990), "L'immigration" (1990), "Le syndrome Saddam : la France, ses musulmans et l'Irak" (1991), "Banlieues blues" (1991), "Spéciale Algérie" (1992), ""Beurs'' Français parmi les Français" (1993), "Charles Pasqua" (1994), "Étre musulman en France" (1994), "Philippe de Villiers" (1995), "Immigrés : de quels droits" (1997).

Les footballeurs maghrébins de France au XXe siècle : itinéraires professionnels, identités complexes (colloque) (collection audiovisuelle)

2007  

Le colloque « Les footballeurs maghrébins de France au XXe siècle : Itinéraires professionnels, identités complexes » se tient à Marseille les 9 et 10 novembre 2007. Il est organisé par les associations Génériques et We are football association. Il bénéficie aussi du soutien du Conseil général des Bouches-du-Rhône, du Conseil régional Provence-Alpes-Côtes d'Azur, de l'Acsé PACA, de l'OM Attitude et de Cityvox.

Ce colloque réunit des historiens, doctorants et des joueurs suivant ayant évolué dans des clubs du championnat de France et dans leurs équipes nationales respectives (Maroc, Tunisie, Algérie) : Hassan Akesbi, Toaoufik Beilghit, Mustapha Dahleb, Kader Ferhaoui, Nordine Kourichi, Rachid Mekhloufi, Chérif Oudjani et Ammar Rouaï.

Les intervenants reviennent sur des moments clés de l'histoire du football et de ses protagonistes dans le cadre de l'histoire coloniale et postcoloniale. Ce sujet est notamment développé sous le prisme de la question identitaire : cette « notion d'identité sportive s'est toujours posée avec acuité car le football professionnel se développe dans un contexte colonial. » (1). Il s'agit d'une « approche novatrice [permettant] d'aborder l'interaction entre les divers acteurs en mettant en avant la diversité des joueurs maghrébins ou d'origine maghrébine et leurs itinéraires en France. » (2). Nous présentons et mettons en ligne ici une sélection des interventions des historiens.

A l'occasion de ce colloque ont également été réalisées des interviews audiovisuelles indivuelles des footballeurs sollicités, chaque joueur étant interrogé sur son passé par un historien suivant une méthodologie scientifique. Une partie de ces témoignages sont ici mis en ligne (d'autres sont à venir) ; ils présentent à la fois des destins individuels mais aussi des expériences partagées. Un éclairage particulier est ainsi apporté sur l'histoire de l'équipe de football du FLN.

(1) YAHI Naïma. La spécificité maghrébine du football français. Migrance : Les footballeurs maghrébins en FRance au XXe siècle : itinéraire professionnels, identités complexes. n°29. 2008. p.7.

(2) BOUZIRI Saïd. Editorial. ibid. p.5.

/medias/customer_28/dictionnaire/Comite_Amelot_jpg_/0_0.jpg
1 média

Comité Amelot (1940-1944)

1940-1944  

Le Comité Amelot est une organisation clandestine de secours aux Juifs sous l'Occupation. Elle est créée le 15 juin 1940 par les représentants de divers courants de la Fédération des sociétés juives de France (FSJF) et siège au 36 rue Amelot dans le 11e arrondissement de Paris.

Le comité existe juridiquement sous l'étiquette de la colonie scolaire et de son dispensaire La Mère et l'Enfant. De manière clandestine, l'organisation délivre de faux-papiers d'identité aux Juifs et effectue le sauvetage d'enfants dont les parents ont été victimes de rafles. Le comité cache également des Juifs. A la fin de l'année 1942, les dirigeant du Comité Amelot sont arrêtés. Certains seront fusillés ou déportés, d'autres comme Léo Glaesner parviendront à s'enfuir en zone sud. Le comité continuera malgré tout à fonctionner sous la direction des deux responsables laissés en liberté Abraham Alpérine et Joseph Byl. Ils seront tous deux arrêtés à l'été 1944.

A Ta Turquie1989-2006 (fonds ouvert)

1985-[2009]  

Le fonds comprend les archives d'administration et de fonctionnement de l'association (procès-verbal d'assemblée générale, rapport d'activité, adhésion, comptabilité, subvention...) ainsi que tous les documents relatifs à ses activités (bulletin, revue, étude, rapport, traduction, revue de presse, exposition, ...), de la correspondance et, enfin, de la documentation.

Mouvement pour l'indépendance hongroise (1943-1946)

1943-1946  

Créé en 1943, le Mouvement pour l'indépendance hongroise rassemble les Hongrois résidant en France dans une lutte armée visant à promouvoir la libération de la nation hongroise et à soutenir la Résistance française dans son combat contre le nazisme. Ce mouvement publie la revue clandestine Magyar Szemle dite « revue hongroise ».

En décembre 1943, l'organisation des Femmes hongroises de France s'associe au mouvement en collectant des vêtements, des vivres et de l'argent à destination des forces armées de la Résistance. Le journal clandestin Harcos no dit « La Combattante » leur est associé. Le groupement des Intellectuels hongrois adhérera également à l'organisation à la fin de l'année 1943.