/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5268_jpg_/0_0.jpg
1 média

Code de la nationalité, 3 heures pour le retrait du projet / Collectif. ParisCollectif, Sans date.Sans date

5268  

Code de la nationalité, 3 heures pour le retrait du projet

Michel Vovelle, historien

Hervé Le Bras, démographe

Danièle Loschak, juriste

C. Wihtol de Wenden, politologue

Christian Wettinck, magistrat

Débat annimé par Noël Mamère.

30 septembre 19 faculté de la Sorbonne, amphi Richelieu.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > Non datées

Participation et animation.

118AS/15 , 1987-1989  

Documents de travail ; support d'intervention du colloque international sur le « développement local et l'action des agents de développement, notamment dans les régions d'émigration en Europe » (Porto, octobre 1989) ; correspondance.

Contexte :
Activités. > Projets de développement local et de coopération. > Programme JADE (Jovens Agente de desenvolvimento em zonas de emigraçao).

Maroc (1991-1993).

ZNI 37 , 1991-1993  

Publications.

Il Al Aman (Montreuil): n°2 (juin 1992), n°3 (septembre 1992), n°7 (septembre 1993).

Il Al Aman, revue marocaine: n°16 (septembre 1990).

Bulletin de liaison et d'information des démocrates marocains en France (juin 1993).

Journaux publiés au Maroc, en arabe et en français (1990-1991).

Contexte :
Maroc, mouvements étudiants, droits de l'homme et solidarités internationales
/img/picture-video.svg
1 média

Le patrimoine au défi des migrations : l'exemple du plateau Bourbon à Luxembourg-Ville

FRGNQ_V_001_003_019 , 2012  

« Le Plateau Bourbon, aménagé au début du XXe siècle constitue un des fleurons touristiques de la Ville de Luxembourg. L'office national du tourisme y propose un circuit qui met en valeur son patrimoine architectural particulier. Cette patrimonialisation se fait toutefois sans référence à une dimension migratoire significative sans laquelle les immeubles de prestige et les maisons de maître qui caractérisent ce quartier n'auraient pas pu voir le jour en une petite décennie. »

Extrait de l'intervention d'Antoinette Reuter