Comité de coordination des foyers Sonacotra en lutte (CCFSL) (collection numérisée de périodiques)

1976-1978  

La Sonacotral, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRavailleurs ALgériens, a été créée en 1956, pour répondre à deux problèmes. Le premier était celui de la construction et de la gestion de foyers pour les travailleurs migrants. Le second était celui de la résorption des bidonvilles. Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, l'organisme deviendra la Sonacotra, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRAvailleurs.

A partir de 1975, une « grève des loyers » débuta au foyer Romain-Rolland de Saint-Denis. Elle se propagera en 1976 à l'ensemble de la région parisienne puis aux autres régions françaises. Protestant contre la hausse généralisée des loyers qu'ils jugent alors indécentes en comparaison avec la qualité de vie qu'offrent ces foyers, les résidents grévistes dénoncent également l'état de délabrement précoce des structures ainsi que les méthodes de répression utilisées contre leur mouvement, comme les recours auprès des ambassades de leurs pays d'origine et les expulsions du territoire français.

Pour les rédacteurs du Bulletin d'information des foyers Sonacotra en lutte, l'objectif était double. D'une part, il fallait pouvoir informer les grévistes ainsi que les personnes soutenant leur action des différents évènements mis en place dans le cadre de ce conflit social. D'autre part, il fallait pouvoir faire face aux « informations mensongères et calomnieuses »[1] de la Sonacotra et de ses alliés.

Témoignage sur les conditions de vie dans les foyers de travailleurs immigrés en France, ce périodique offre un point de vue sur un conflit qui a opposé pendant cinq années les occupants et les gérants de ces structures. On note sur chaque publication, en haut à gauche, l'inscription du nombre de mois de grève écoulé. Le conflit s'est achevé en 1980. Durant les années 1990, les foyers de la Sonacotra feront l'objet d'un plan de réhabilitation et le champ de ses compétences s'élargit : il s'agit alors plus de réinsertion par le logement. En 2007, la société change de nom et devient Adoma.

[1] Bulletin d'information des foyers Sonocotra en lutte n°1, p.1, [1977], Paris.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2995_jpg_/0_0.jpg
1 média

Automne aux couleurs de Turquie 13e édition / A ta Turquie. Nancy, Meurthe-et-Moselle, FranceA ta Turquie (Nancy, Meurthe-et-Moselle, France)2005

2995 , 2005  

Automne aux couleurs de Turquie 13e édition du 8 au 28 novembre 2005. Exposition Carica Turc : dessins sur la Turquie et unes du journal Le Monde par Plantu [...] coin café turc [...] rencontre avec Gilles Marthin-Chauffier [...] rencontre avec Gul Ilbay [...] conférence-dias de Jean-Marc Daudonnet [...] rencontre avec Plantu & Sevgi Tûrker Terlemez [...] nuit d'Istanbul avec Jasmine et les perles d'orient & DJ Ben [...] conférence débat [...] filmCrossing the bridge- the sound of Istanbul ...

Contexte :
Automnes aux couleurs de Turquie
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4758_jpg_/0_0.jpg
1 média

Les veillées du Ramadan / Institut des cultures d'Islam. 2009

4758 , 2009  

L'Institut des cultures d'Islam en phase de préfiguration présente : les veillées du Ramadan, concerts, expositions, rencontres, cinéma.

Logos : Ville de Paris, Saison de la Turquie en France, Théâtre du Châtelet, Cultures France, Nova, Mairie du 18e, Institut du monde arabe, A nous le magazine urbain, Association française d'astronomie (AFA), Le courrier de l'Atlas, La ronde bleue, Salamnews, le cegi, Mondomix, Saphir news

Contexte :
Événements culturels et sportifs > 2000-2009 > 2006-2010
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4753_jpg_/0_0.jpg
1 média

Made in Maroc. Un regard sur les cultures marocaines / Zutique productions. 2007

4753 , 2007  

Zutique productions présente : ""Made in Maroc. Un regard sur les cultures marocaines"". Dijon. Musique, cinéma, vidéo, photo, conte, arts plastiques, danse [...]

Logos : Ville de Dijon, Conseil régional de Bourgogne, Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (ACSE), Adami, Centre natinal de la chanson, des variétés et du jazz (CNV), Sacem, Spedidam, Consulat général du Royaume du Maroc Dijon, Fondation Hassan II pour les marocains résident à l'étranger, Attijariwafa bank, Africulture, Poly, Coloriage Centre-Bourgogne, Dijon première, France 3, Mondomix, Radio Dijon Campus.

Contexte :
Événements culturels et sportifs > 2000-2009 > 2006-2010
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4187_jpg_/0_0.jpg
1 média

Ensemble Mevlana, Musique classique turque des Mevlevis / Elele. 1995

4187 , 1995  

Dans le cadre des soirées Musiques-Mosaïques Elele et Aksak présentent : Ensemble Mevlana, Musique classique turque des Mevlevis, mieux connus en Occident sous le nom de Derviches tourneurs. Samedi 2 décembre 1995 à 20h30. Cet ensemble peut varier de deux à huit musiciens suivant les nécessités. Pour ce concert, il sera composé de : Stéphane Gallet : ney (flûte oblique en roseau); Hervé Teboul : ud (luth), Kemençe (vielle à archet), Yali tanbur; Gilles Andrieux : tanbur (luth à très lon manche); Mehmet Ayas : bendir (grand tambourin). L'ensemble Mevlana a été créé il y dix ans et regroupe principalement des musiciens ayant étudié la musique classique turque avec Kudsi Erguner dans le cadre de l'association Mevlana (association pour la connaissance et la diffusion des traditions souffies). L'ensemble Mevlana interprètera différentes compositions musicales [...]. Concert et réservations à Elele.

Roudy, Yvette (fonds d'archives)

1929-2001  

Ce fonds est composé essentiellement d'archives papier mais aussi d'objets, de documents audiovisuels, d'affiches et de documentation. Il permet de retracer le parcours militant d'Yvette Roudy. La majorité des documents embrasse la période entre 1965 et 1993.

Die Neue Front = Le Front nouveau : Organ der Sozialistischen Arbeiterpartei Deutschlands / Sozialistische Arbeiterpartei Deutschlands (SAPD), Auslandsgruppe Paris. Paris1933-1938

1933-1938  

BDIC : GFP 4768 { II-1934 : n° 11-n° 18, n° 21/22, n° 24 ; III-1935 : n° 1-n° 8, n° 10-n° 12, n° 15, n° 17-n° 19, n° 21-n° 23 ; IV-1936 : n° 1-n° 21, n° 23 ; V-1937 : n° 1-n° 16 ; VI-1938 : n° 1-n° 3 } ; 8 P 3402 { 1939, Vol.VII, n°1-8 }

BnF, site François-Mitterrand : Rez de jardin - Magasin - GR FOL-JO-3133 { sept. 1933-nov. 1938 [VI, n° 11], inc. }

Contexte :
1931-1940 > 1933
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_004/FRGNQ_V_001_004_020_001_video_/FRGNQ_V_001_004_020_001_poster.jpg
1 média

Entretien de Hédi Akkari

Génériques : FRGNQ_V_001_004_020, Archives nationales : 20160153/20 , lundi 24 février 2014, 1956-2014  

Principaux sujets évoqués

Arrivée en France en provenance de TunisieLes premières contacts avec des militants sur la thématique de l'immigrationLa grève de la faim contre les expulsions de 1973La création du MTALes actions du MTALes liens avec l'extrême gauche (Mao, Rouge...)La fin du MTALe théâtre militant, El Assifa, les tournées et les thèmes abordésLa question palestinienne et les divisions induitesLe soutien à la MarcheLe projet de GénériquesLa création du centre social à CréteilBilan de ses années de militantismeLa nouvelle génération et le militantisme

Temps forts de l'entretien

Le MTA et ses actions, le théâtre militant de l'immigration (années 1970-années 1980).

Apports ou intérêt historique de l'entretien

Les filiations des différentes mobilisations des années 1970 aux années 2000 par le biais des militants issus des grèves de la faim contre les expulsions et du MTA.

Comité national pour les musulmans français (CNMF) (fonds d'archives)

1930-2009  

Le fonds porte essentiellement sur le travail quotidien et administratif du CNMF, et peu sur les prises de décisions dont on perçoit surtout les conséquences pratiques. Logiquement, c'est la période suivant l'indépendance de l'Algérie jusqu'à ce qui semble être une départementalisation de l'encadrement étatique des Harkis qui est la mieux représentée ici. Par exemple, on n'y trouve pas de trace d'Alexandre PARODI.

Entre guillemets figurent les titres portés sur les cartons ou chemises par le CNMF lors de ses déménagements successifs. Certains cartons et chemises n'ayant pas été ouverts depuis, d'autres ayant été réutilisés plusieurs fois depuis, nous n'avons laissé que les mentions nous paraissant encore pertinentes.