Kourichi, Nordine (collection numérisée de photographies)

1962-[2005]  

Cette collection numérisée regroupe un ensemble de 125 photographies.

La première série a été prise le jour de l'indépendance de l'Algérie au Bidonville de Nanterre.

Les autres retracent la carrière de footballeur de Nordine Kourichi. Une série est consacrée aux matchs auxquels il a participé en équipes de première division française, et une à ceux avec l'équipe nationale d'Algérie. Le Variety Club regroupe des images de différents galas de football. Enfin, une série contient des photo de Nordine Kourichi avec d'autres personnalités du football.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4288_jpg_/0_0.jpg
1 média

Salon du livre antifasciste / Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF). ParisAssociation des travailleurs maghrébins de France (ATMF)2004

4288 , 2004  

Salon du livre antifasciste.

3 et 4 avril 2004. Maison des metallos.

ACCORT - ATF - ATMF - Comité des metallos - FASTI - FTCR - LDH - Les Panthères roses - Ras l'front - SCALP-reflex

Contexte :
Affiches produites par l'ATMF > Activités culturelles > 2000 - 2009
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2995_jpg_/0_0.jpg
1 média

Automne aux couleurs de Turquie 13e édition / A ta Turquie. Nancy, Meurthe-et-Moselle, FranceA ta Turquie (Nancy, Meurthe-et-Moselle, France)2005

2995 , 2005  

Automne aux couleurs de Turquie 13e édition du 8 au 28 novembre 2005. Exposition Carica Turc : dessins sur la Turquie et unes du journal Le Monde par Plantu [...] coin café turc [...] rencontre avec Gilles Marthin-Chauffier [...] rencontre avec Gul Ilbay [...] conférence-dias de Jean-Marc Daudonnet [...] rencontre avec Plantu & Sevgi Tûrker Terlemez [...] nuit d'Istanbul avec Jasmine et les perles d'orient & DJ Ben [...] conférence débat [...] filmCrossing the bridge- the sound of Istanbul ...

Contexte :
Automnes aux couleurs de Turquie
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4061_jpg_/0_0.jpg
1 média

Familles éclatées, familles recomposées / Interaction France-Portugal. 1996

4061 , 1996  

Interaction France-Portugal, dans le cadre des rencontres sur les Familles portugaises et la société française vous invite à celle sur le thème de Familles éclatées, familles recomposées avec la participation des membres du groupe de travail : Manuel Dos Santos Jorge, Teresa Esquivel, Jorge Fontão, Carlos Alberto Forte Versos, Gracinda Maranhão-Guitton, Claude Mastre, Antonio Nogueira et Luisa Ferreira Da Silva de l'Institut Supérieur du Travail de Porto. Les interventions seront suivies d'un débat général. Samedi 16 Mars 1996 de 14hà 20h à la Maison du Portugal

Comité de coordination des foyers Sonacotra en lutte (CCFSL) (collection numérisée de périodiques)

1976-1978  

La Sonacotral, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRavailleurs ALgériens, a été créée en 1956, pour répondre à deux problèmes. Le premier était celui de la construction et de la gestion de foyers pour les travailleurs migrants. Le second était celui de la résorption des bidonvilles. Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, l'organisme deviendra la Sonacotra, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRAvailleurs.

A partir de 1975, une « grève des loyers » débuta au foyer Romain-Rolland de Saint-Denis. Elle se propagera en 1976 à l'ensemble de la région parisienne puis aux autres régions françaises. Protestant contre la hausse généralisée des loyers qu'ils jugent alors indécentes en comparaison avec la qualité de vie qu'offrent ces foyers, les résidents grévistes dénoncent également l'état de délabrement précoce des structures ainsi que les méthodes de répression utilisées contre leur mouvement, comme les recours auprès des ambassades de leurs pays d'origine et les expulsions du territoire français.

Pour les rédacteurs du Bulletin d'information des foyers Sonacotra en lutte, l'objectif était double. D'une part, il fallait pouvoir informer les grévistes ainsi que les personnes soutenant leur action des différents évènements mis en place dans le cadre de ce conflit social. D'autre part, il fallait pouvoir faire face aux « informations mensongères et calomnieuses »[1] de la Sonacotra et de ses alliés.

Témoignage sur les conditions de vie dans les foyers de travailleurs immigrés en France, ce périodique offre un point de vue sur un conflit qui a opposé pendant cinq années les occupants et les gérants de ces structures. On note sur chaque publication, en haut à gauche, l'inscription du nombre de mois de grève écoulé. Le conflit s'est achevé en 1980. Durant les années 1990, les foyers de la Sonacotra feront l'objet d'un plan de réhabilitation et le champ de ses compétences s'élargit : il s'agit alors plus de réinsertion par le logement. En 2007, la société change de nom et devient Adoma.

[1] Bulletin d'information des foyers Sonocotra en lutte n°1, p.1, [1977], Paris.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4754_jpg_/0_0.jpg
1 média

Tribu festival musiques migrantes. 10e édition / Zutique productions. 2007

4754 , 2007  

Zutique productions présente : ""Tribu festival musiques migrantes"". Dixième édition Dijon [...]

Logos : Ville de Dijon, Conseil régional de Bourgogne, Conseil général de Côte d'Or, Minsitère de la culture et de la communication, Fnac, Divia, Harmonia Mundi, Centre natinal de la chanson, des variétés et du jazz (CNV), Sacem, Spedidam, Jazz magazine, Mouvement.net, Magma, 100% Finlande en France-Printemps 2008, Le fond pour la création musicale (FCM), Africulture, Vibrations, Poly, Dijon première, France 3, Mondomix, Radio Dijon Campus.

Contexte :
Événements culturels et sportifs > 2000-2009 > 2006-2010

Société historique et littéraire polonaise - Bibliothèque polonaise de Paris (Paris, France) (fonds d'archives)

XIXe-XXe siècles  

La Bibliothèque possède des ouvrages, manuscrits, cartes, fonds d'archives privés, œuvres d'art et photographies de l'émigration polonaise en France aux XIXe et XXe siècles. Quatre ensembles muséographiques ont été constitués: le musée Adam Mickiewicz ouvert en 1930, le salon Frédéric Chopin, le musée Boleslas Biegas et la collection Camille Gronkowski à partir de 1955.

Soucieux de préserver le patrimoine culturel polonais à l'étranger, des émigrés polonais, ont légué, dès le début du XIXe siècle, des collections artistiques à la Bibliothèque: 163 estampes de Wladyslaw Zamoyski (1803-1868), 800 dessins et gravures du général Karol Kniaziewicz (1762-1842), 40 000 gravures de Maciej Wodzinski (17831848). Au XXe siècle, la richesse des dons ne tarit pas: collection personnelle du bibliophile et collectionneur Wladyslaw Dabrowski (1884-1970), tableaux, dessins et estampes du publiciste et homme politique Kazimierz Woznicki (1878-1949), du poète et peintre Jan Winczakiewicz (né en 1921), et de bien d'autres encore dont les conservateurs de la Bibliothèque.

À sa création, la Bibliothèque a également reçu de nombreux dons de manuscrits, papiers personnels, archives d'organismes issus de l'émigration, dons qui se poursuivent au XXe siècle.