/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5025_jpg_/0_0.jpg
1 média

La république laïque et métissée / Conseil de la citoyenneté et des habitants non communautaires. [s.n.], Sans date.Sans date

5025  

Fêtons la république laïque et métissée. Concerts gratuits, stands d'information, animations pour petits et garnds. Conseil de la citoyenneté et des habitants non communautaires. Ensemble pour le co-developpement. Square Edouard Vaillant, derrière la mairie. 14 juillet de 14h à 20.

Let's celebrate the multi coloured republic

Contexte :
Immigration > Rassemblements et manifestations > Non datées
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4852_R_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Lutte contre l'impérialisme au Sénégal / And-Jëf/Mouvement révolutionnaire pour la démocratie nouvelle (And-Jëf/MRDN) <lb /}.[s.n.], Sans date.Sans date

4852  

Sénégal, déclaration du comité d'initiative provisoire de And-jëf - MRDN. Nous, militants prolétaires, ouvriers paysans, intellectuels révolutionnaires, membres ou sympathisants de l'organisation And-jëf Xarebi, héritière des riches, nobles et indomptables traditions de résistance et de lutte du vaillant peuple sénégalais, prenons l'engagement d'assurer de façon ouverte la continuation de son action révolutionnaire et de lutter pour sa reconnaissance [...]. Avec Abdou Diouf au pouvoir, l'impérialisme tente une politique de manoeuvre dilatoire pour masquer la crise et imposer une solution néo-coloniale à notre peuple. Pour le comité d'initiative provisoire : Landing Savane, ingénieur statisticien, Dakar, Alioune Séné, mécanicien à la régie des chemins de fer-Guinguinéo, Mamadou Diop Decroix, informaticien, Dakar, Abdoulaye Bakhoum, transporteur routier en retraite-Ziguinchor, Tapha Kane, cheminot -Tièse, Mamadou Cissokho, paysan à Ségou Coura-Sénégal, Jo Diop, entraîneur de foot-ball de 3ème degré-Dakar, Bassirou Sarr, professeur- Kaolack, Aziz Dieng, étudiant-Paris [...].

Contexte :
Libérations politiques > Afrique > Sénégal
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5017_jpg_/0_0.jpg
1 média

Unité contre le Front national / Jeunesses communistes révolutionnaire (JCR). [s.n.], Sans date.Sans date

5017  

Lorsqu'ils s'en sont pris aux immigrés, je n'ai rien dit, je n'étais pas immigré. Lorsqu'ils s'en sont pris à l'avortement, je n'ai rien dit, je n'étais pas une femme. Lorsqu'ils s'en sont pris aux homosexuels, je n'ai rien dit, je n'étais pas homosexuel. Lorsqu'ils s'en sont pris à la gauche, je na'i rien dit, je ne faisais pas la politique. Lorsqu'ils sont venus me chercher, il n' y avait plus personne pour me défendre. Unité contre le Front national. Jeunesses communistes révolutionnaires (JCR).

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Contre l'extrême droite > Non datées

Reproduction photographique de documents d'archives

 

Coupures de presse et tracts : tract en arabe, "appel grève générale à Grenoble" ; "incendie d'un foyer taudis à Grenoble" ; "article sur la discrimination et le racisme"; "nous voulons la carte de travail", "une" du journal Assifa, n°7, janvier 1973 : grève des foyers SONACOTRA, "y'en a marre on ne paye plus de loyers", mai 1972 ; après l'attentat au consulat d'Algérie de Marseille : "arrêtez le travail, exprimez votre deuil" ; "Français-immigrés solidaires" ; journal Fedaï : assassinat de Mohamed Diab au commissariat de Versailles et appel de Fatna, sa femme, 1972 ; journal Fedaï : "rafles, occupations, expulsions, racisme: assez!" et "Tous Unis" ; grève générale des travailleurs arabes à Montpellier ; Libération, 24 mai 1974 : pièce de théâtre "dites-moi mes frères"; "Montpellier : rassemblement général de sans papiers"; abrogation de la circulaire Marcellin-Fontanet : "une victoire"; "Liberté, papiers, fraternité": photo de manifestants face aux CRS ; tract en arabe: "grève de la faim de Mohamed Ali à Grenoble"; "Liberté, papiers, fraternité!"; "Grenoble : 1000 immigrés dans la rue"; "180 étrangers font la grève de la faim: 20000 Marocains réduits au servage dans le Midi" ; "Les Français savent-ils" événements d'octobre 1961 ; Minute : "Dehors les Algériens!"; "MTA : à quand un syndicat arabe " avec photo de manifestants à l'intérieur de la bourse du Travail à Paris lors d'un meeting de l'Union de la Gauche ; tract contre les marchands de sommeil ; télégramme adressé par les grévistes de la faim de Valence à Georges Pompidou, en 1973 ; " les 37 immigrés ont gagné" : fin de la grève de la faim des Pakistanais, rue Dulong à Paris ; "4000 personnes à la marche silencieuse à la mémoire des victimes du racisme". Photographies : charge de CRS contre des manifestants ; tirailleurs asiatiques; goumiers et tirailleurs pendant la guerre. Affiches : Affiche du Théâtre populaire maghrébin à Grenoble en 1974 : "Comédiens étrangers". Affiches contre le racisme.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5659_jpg_/0_0.jpg
1 média

Attention à la banalisation du racisme : manifestation anti-raciste le 22 octobre à 14h30 à Barbès / Permanences anti-raciste/ anti-expulsions. Paris : Permanences anti-raciste/ anti-expulsions, s.d.. 22 rue d'Annam 75020 Paris. Imprimerie Édit 71

FRGNQ_A_5659  

Attention à la banalisation du racisme. Clandestins + jeunes immigrés = insécurité. Chômage = trop d'immigrés = expulsion des sans-papiers. Crise de l'école = trop d'immigrés = répartition / quota. Pour une société civile anti-raciste. Contre la montée des tensions : unité et respect des différentes communautés. Contre les râfles : solidarité français immigrés. Ni quota ni ghetto : relogement de tous les mals-logés français et immigrés. Face aux restructurations de l'industrie : unité ouvrière. Face à la crise de l'école : anti-racisme et respect des communautés. Pour une opinion et une mémoire anti-raciste. Manifestation anti-raciste le 22 octobre à 14h30 à Barbès. Permanences anti-raciste / anti-expulsions. Tous les Vendredi de 18h à 19h30 : 7, rue des fêtes (métro : "Place des Fêtes"). Imprimerie Édit 71. 22 rue d'Annam. 75020 Paris. tél 636 89 09.

Comité pour la libération des emprisonnées politiques en Algérie / Comité pour la libération des emprisonnées politiques en Algérie (CLEPA). Paris1984

 

Le titre rend compte de la liste des détenus politiques algériens arrêtés entre 1983 et 1984 et des motifs de leur arrestation. Il décrit leur condition d'internement et fournit la liste des personnalités constituant le comité pour leur libération, ainsi que les différentes actions accomplies ou projetées en France et en Algérie par ce comité.