Défilé de la communauté portugaise à Franconville, montage (s.d.).

4AV 266  

La communauté portugaise a organisé un grand défilé à Franconville. De majestueux chars représentant une reproduction des caravelles des conquistadors portugais, un moulin à vent, un château fort, ainsi que le coq portugais (emblème du pays) roulent dans les rues de la ville escortés par une fanfare et des Portugais en costume folklorique. Il s'agit ainsi pour la communauté immigrée portugaise et implantée dans le Val d'Oise d'affirmer l'histoire de son pays : le Portugal et de revendiquer son identité culturelle.

Contexte :
Documentaires collectés auprès de tiers > Documentaires réalisés par des réalisateurs > José Vieira : montages, épreuves de tournage.

Le foyer « Guy Houist », (Rennes, Ille-et-Vilaine)

 

Le foyer de travailleurs migrants « Guy Houist », du nom de l'architecte rennais à l'origine de nombreux aménagements urbains en faveur d'un logement sain pour tous, est construit au début des années 1970 par l'office municipal de la ville de Rennes. Il ouvre en 1974. En quelques mois seulement, il se transforme pour devenir un « centre provisoire d'hébergement » (CPH), tout en continuant de loger des travailleurs migrants. A partir de 1975, le foyer « Guy Houist » accueille une importante communauté d'Asie du Sud-Est, dans le cadre du dispositif national coordonné par l'association France Terre d'Asile. Entre 1975 et 1980, 1116 personnes du sud-est asiatique résident pendant quelques mois ou quelques années au foyer. Des mesures d'aide sont mises en place, parfois difficilement : restauration, soins médicaux, scolarisation des enfants& Les familles, par souci d'insertion, sont rapidement relogées dans des HLM dispersés dans toute la ville de Rennes afin d'éviter un regroupement ethnique. Par la suite, le foyer « Guy Houist » s'ouvre à d'autres populations de réfugiés. Aujourd'hui, le foyer est toujours actif sous la dénomination de Cada (Centre d'accueil des demandeurs d'asile).

Contexte :
Bretagne > Ille-et-Vilaine
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5430_jpg_/0_0.jpg
1 média

Retour immédiat de Youssef Sassi / Inconnu. ParisInconnu, Sans date.Sans date

5430  

(Foyers sonacotra, contrôles racistes, expulsions...)

Halte à la répression contre les travailleurs immigrés

Non aux lois racistes

Reour immédiat de Youssef Sassi

Travailleur immigré tunisien, militant syndical CGT

expulsé de France le 28/6/79

Comité de soutien à Youssef Sassi, Paris

14, rue de Nanteuil 75015

Contexte :
Immigration > Rassemblements et manifestations > Non datées
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2261_jpg_/0_0.jpg
1 média

Une personne, une voix / Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF).

2261  

Vote n. m. Suffrage exprimé. Décision prise par la voix des suffrages : procéder au vote. Adoption d'un projet mis aux voix : le vote d'une loi

Voter v. i. Donner sa voix dans une élection. V. t. décider ou demander par un vote : voter une loi

Eligibilité n. f. Conditions exigées pour être élu

Association des travailleurs maghrébins de France. Une personne, une voix. Droit de vote et d'éligibilité des immigrés aux prochaines échéances électorales.

Contexte :
Affiches produites par l'ATMF > Activités citoyennes > Droits civiques

Oudjani, Cherif et Ahmed (collection numérisée de photographies)

 

Cet instrument de recherche contient un ensemble de photographies retraçant les carrières d'Ahmed et de Cherif Oudjani dans des clubs de première division de football français et en équipe nationale d'Algérie.

L'instrument de recherche est séparé en deux pour distinguer les documents relatif à l'un et à l'autre joueur. Pour chacun, un ensemble de papiers personnels comme des cartes de clubs est disponible.

Tribune algérienne : Pour la constituante algérienne. / Militants Trotskystes Algériens pour la Reconstruction de la IVe Internatioanle ; Comité de liaison des trotskystes algériens. Paris1974-1980

 

Bulletin d'information et de discussion du Comité de liaison des trotskystes algériens sur la ligne de la constiuant algérienne. Son sous-titre évolueet devient « Constituante souveraine ! Libertés démocratiques ! » à partir du numéro 5 (avril 1976).

Contexte :
Publications des Militants trotskystes algériens pour la reconstructionde la IVe Internationale puis du Comité de Liaison des trotskystes algériens.