Toutes les ressources Val-de-Marne (département, France) 145 résultats (11ms)

Stop aux préjugés ! Jetons-les pour mieux vivre ensemble : montage (2012).

4AV 3616 , 2012 - 2012  

Prises de vue de l'après-midi organisée à la maison pour tous du Bois l'Abbé à Champigny-sur-Marne, panneaux d'exposition, interventions, témoignages, projection d'un court-métrage de Yamina Benguigui, jeux.

Contexte :
Documentaires collectés auprès de tiers > Documentaires réalisés par les villes et les associations > Champigny-sur-Marne

L'Office municipal des migrants à Champigny-sur-Marne, témoignages du personnel : enregistrements filmés (2009).

1AV 381-383, 405-406, 409-411 , 2009 - 2009  

La directrice, la chargée d'accueil et le formateur sont interrogés sur leur parcours de vie, leur arrivée à l'Office municipal des migrants et leurs activités.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de l'office municipal des migrants de Champigny-sur-Marne

Mémoires plurielles, mémoires vivantes de Villeneuve-Saint-Georges, documentaire d'Isabelle Leparcq : montage.

4AV 3576 , 2010 - 2010  

Documentaire sur la ville de Villeneuve-Saint-Georges marquée par l'emprise de la sncf depuis les années 1930, la venue massive d'ouvriers du sud de la France pour travailler comme cheminot au développement du PLM (Paris-Lyon-Méditerrannée). Le documentaire met en relief la coupure entre les deux quartiers, le quartier nord et la cité des Graviers, et le centre ville mangé peu à peu par l'insalubrité. La réalisatrice évoque les différents problèmes se posant à la ville : les nuisances sonores avec la proximité de l'aeroport d'Orly, la circulation difficile sur la nationale, le plan d'exposition au bruit bloquant les opérations de renouvellement urbain. En 2009 la ville est acceptée dans le programme national de requalification des quartiers anciens dégradés. Le documentaire s'appuie sur des interviews d'habitants, d'élus, d'agents de la ville, d'un sociologue travaillant sur un diagnostic de la ville, des extraits du film de Christian Rouaud "Retour au quartier nord" réalisé en 1994.

Contexte :
Documentaires collectés auprès de tiers > Documentaires réalisés par les villes et les associations > Villeneuve-Saint-Georges

Journée de solidarité avec les familles roms du Val-de-Marne organisée par le collectif Rom-Europe 94 à Choisy-le-Roi le 13 février 2010 : enregistrement sonore.

11AV 370 , 2010 - 2010  

La soirée organisée au cinéma le Royal de Choisy-le-Roi a pour thème de célébrer les 10 ans de solidarité avec les familles roms. Elle se déroulait en 6 temps : accueil autour d'une exposition et de la consultation de documents ; deux interventions par Martin Oliveira (ethnologue), l'Europe des Roms : quelques éléments pour saisir sa diversité, Patrick Bruneteau (sociologue), Du terrain à l'hébergement : points de vue croisés entre les familles et les militants ; projection d'extraits du film de Jean-Luc Millet, 10 ans avec les Roms dans le Val-de-Marne ; débat aimé par le président, Michel Fèvre, portant sur les actions à mener après les décès de deux enfants dans un bidonville d'Orly ; remise de livres aux enfants et buffet organisé par les familles roms et les militants.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Parcours de migrants

Moïse Ferreira, troisième partie.

1AV 270 , 2008 - 2008  

Il revient sur l'arrivée au bidonville où il reste jusqu'en 1963, le travail dans les entreprises de BTP, les salaires reçus. En 1966, il fait venir son épouse.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le bidonville de Champigny-sur-Marne > Habitants du bidonville > Moïse Ferreira, témoignage sur le bidonville de Champigny-sur-Marne. Né au Portugal en 1933, il vient en France en 1959 et vit au bidonville jusqu'en 1963 : épreuves de tournage (2008).

45 mn sur terre, spectacle du foyer J. Cotxet de Saint-Maur-des-Fossés avec le théâtre Aleph d'Ivry-sur-Seine : épreuves de tournage (2000).

2AV 1549-1552 , 2000 - 2000  

Le théâtre d'Aleph d'Ivry organise au foyer J.Cotxet à Saint-Maur un spectacle joué par des jeunes du foyer. Ce spectacle aborde les thèmes comme le SIDA, la relation parents-enfants, le bonheur, l'immigration. Interviews des jeunes acteurs.

Contexte :
Films de l'unité audiovisuelle du Conseil général du Val-de-Marne

Marguerite Stombellini, deuxième partie.

11AV 296 , 2007 - 2007  

Elle raconte l'histoire de sa mère placée comme bonne dans une famille d'entrepreneurs de Fontenay-sou-Bois et la rencontre de ses parents. Elle explique pourquoi son père n'a pas pris la nationalité française. Elle décrit sa famille, ses 6 frères et soeurs et l'ambiance dans la rue du Fort.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Parcours de migrants > Migrants et descendants d'origine italienne > Marguerite Stombellini, témoignage sur l'immigration italienne : enregistrement sonore (2007).

Lucienne Scaglia, quatrième partie.

11AV 289 , 2007 - 2007  

Elle raconte son enfance en 1931 à Nogent-sur-Marne dans le quartier du Fort. Elle décrit sa famille, son frère, ses cousins. Elle raconte le choix des prénoms français et les conditions de vie de ses parents. Elle parle de la rivalité avec les Italiens pendant la guerre, les Fontenaysiens traités de "rouges". Elle décrit le quartier dans la zone du Fort, zone non viabilisée, l'installation des familles modestes. Elle raconte l'école Victor Duruy, les souvenirs de classe et la langue française parlée à la maison, de la nationalité prise par ses parents en 1939. Elle raconte les types de métiers pour les femmes à l'époque. Elle évoque sa formation, le cours complémentaire et le diplôme en commerce obtenu. Elle commence à travailler à 18 ans comme comptable. Elle raconte ses loisirs, les loisirs, les bords de Marne, les cours d'enseignement ménager.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Parcours de migrants > Migrants et descendants d'origine italienne > Lucienne Scaglia-Chiaffi, témoignage sur l'immigration italienne : enregistrement sonore (2007).

Luc Delbreuil, responsable du centre de 1998 à 2003.

1AV 318-319 , 2008 - 2008  

- Luc Delbreuil précise son parcours de formation et son cursus professionnel.

- Il raconte ses débuts à l'Association FTDA en 1994 en tant que responsable du service coordination avec les CADA et les relations entretenues à ce titre avec FTDA Créteil.

- Il analyse les conditions de son arrivée en 1998 au centre en tant que responsable.

- Il décrit la réhabilitation architecturale en 1999 et les changements consécutifs qu'elle a induits dans l'organisation du travail, ainsi que la création du CAOMIDA.

- Il exprime son sentiment sur la grève de 2000, comment il l'a vécue en tant que responsable et le regard déçu qu'il pose sur l'évolution des CADA.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Centre de FTDA Créteil, personnels de 1977 à 2008 : enregistrements filmés, novembre-décembre 2008. > Personnels de direction, pour la période 1977 à 2008.

Claudette Mahé, médecin pneumologue, intervenant au centre de 1979 à 2008.

1AV 284 , 2008 - 2008  

Après avoir précisé son parcours professionnel, Claudette Mahé raconte son arrivée au centre en 1979 et la prise en charge de ses vacations mensuelles.

Elle explique que la création du CADA en 1991 a nécessité plus de besoins en médecine généraliste qu'en spécialité pneumologie. Elle différencie les pathologies et les besoins sanitaires des réfugiés du Sud Est asiatique de celles des populations suivantes.

Elle détaille les conséquences négatives de la création de la CMU en 1999 (couverture médicale universelle) sur la prise en charge des réfugiés et demandeurs d'asile.

Elle rend compte de la faiblesse actuelle des effectifs du personnel médical (2 médecins, pas de pédiatre, pas d'infirmier, 1 seule vacation mensuelle en pneumologie) et se pose la question du bien-fondé de la poursuite de son activité au centre.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Centre de FTDA Créteil, personnels de 1977 à 2008 : enregistrements filmés, novembre-décembre 2008. > Personnels médico-sociaux, pour la période 1979 à 2005.

Michèle Vibert, première partie.

1AV 254 , 2008 - 2008  

Michèle Vibert raconte son arrivée à l'école du Plateau à la rentrée 1960-1961 après 4 années de formation à l'école normale. Elle y reste 8 ans jusqu'à la fermeture de l'école. Habitant le bas de Champigny, elle découvre le bidonville à la rentrée scolaire 1960. Elle décrit l'école, l'équipe, les enfants venant du bidonville et des quartiers alentour les difficultés d'enseigner à 42 enfants de différents niveaux, ne parlant pas français. Elle parle de la présence des travailleurs portugais dans l'autobus. Elle raconte qu'elle n'avait aucun contact avec les parents et qu'elle n'est jamais entrée au bidonville par peur de gêner ses élèves. Elle évoque les visites aux bains douche et des séances de coupes de cheveux avec ses élèves.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le bidonville de Champigny-sur-Marne > Enseignants à l'école du Plateau > Michèle Vibert, entretien sur le bidonville de Champigny-sur-Marne. Enseignante à l'école du plateau à Champigny-sur-Marne de 1961 à 1968 : enregistrement filmé (2008).

Portugais en France, une communauté invisible ? : émission télévisée "Ensemble aujourd'hui" (1987).

4AV 440-441 , 1987 - 1987  

ll s'agit d'une émission télévisée diffusée le 22 novembre 1987 et portant sur la communauté portugaise immigrée en France. Plusieurs reportages sont présentés par le jounaliste Jean-Pierre Mabille qui recoit comme invités : Manuel Dias, Luis Rego et Graça Dos Santos. Ces reportages évoquent l'immigration portugaise des années soixante qualifiée d'hémoragie humaine, la culture ainsi que la vie quotidienne de cette communauté, implantée en France depuis trois générations. L'émission présente des interviews, des documents d'archives.

Contexte :
Documentaires collectés auprès de tiers > Documentaires réalisés par des réalisateurs > José Vieira : montages, épreuves de tournage.

Alice Rodrigues, témoignage sur le bidonville de Champigny-sur-Marne. Née en 1960 en France, elle a vécu avec sa famille, sentier des Pendants jusqu'en 1967 : épreuves de tournage (2008).

1AV 261-263, 273-274, 11AV 327 , 2008 - 2008  

Cadette d'une famille de trois enfants, elle est la seule enfant née en 1960 à Champigny-sur-Marne. Ses parents habitent le bidonville, sentier des Pendants jusqu'en 1967 puis s'installent à Ormesson. Elle est professeure d'histoire-géoagraphie, travaille et vit à Champigny.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le bidonville de Champigny-sur-Marne > Habitants du bidonville