Toutes les ressources Val-de-Marne (département, France) 145 résultats (12ms)

Asma Ashraf, deuxième partie.

1AV 525 , 2012 - 2012  

Asma Ashraf raconte la génèse de l'association des femmes relais depuis la formation suivie et la création en 1997 avec 14 autres femmes bénévoles, la création du poste d'emploi jeune dont elle bénéficie en 1999 et la professionnalisation des actions. Elle raconte les difficultés, les crises puis le recrutement de trois médiatrices sur des postes d'adultes relais en 2001. Elle énumère les actions permanentes et ponctuelles, le partenariat avec l'Etat, les collectivités, les associations. Elle détaille l'action Moi aussi j'aide mon enfant et le Café des parents.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le Bois l'Abbé à Champigny-sur-Marne > Asma Ashraf, directrice de l'association des femmes-relais médiatrices interculturelles de Champigny-sur-Marne depuis 1999 : entretien filmé (2012).

"Chantez-vous à Orly ?" : montage (2007).

4AV 2313 , 2007 - 2007  

Chansons d'habitants de la ville d'Orly réalisé par Azzedine Zoghbi, médiateur social et la ville d'Orly : Document audiovisuel. Le DVD présente un montage photo et sonore des habitants de la ville et huit pistes de chansons. Parmi les personnes entregistrées figurent les enfants des ludothèques et de l'IME, les femmes de l'alphabétisation, les personnes âgées de la résidence Méliès.

Contexte :
Documentaires collectés auprès de tiers > Documentaires réalisés par les villes et les associations > Orly

Témoignage d'une formatrice en français : enregistrement sonore.

14AV 690 , 1987 - 1987  

Face A :

00.00.10 La personne parle du stage, elle était formatrice en français ; de formation elle est animatrice socio-éducative, elle parle de l'association Formation et démocratie à Villejuif et de ses responsables.

00.03.55 Animatrice à Massy ; travail avec des jeunes, accueil de femmes immigrées, spectacles dans les écoles ; ludothèque ; alphabétisation, éducatrice pour enfants à la DDASS.

00.08.33 Le stage, l'ambiance, la loge du gardien.

00.11.30 L'occupation, l'organisation, autogestion, affinités et désaccords.

00.17.45 Les hommes un peu jaloux par rapport aux femmes, Patrick Oinard.

00.20.35 Pour les hommes, formation en décalage avec le travail qu'ils allaient trouver ensuite.

00.25.30 Journée du 5 juin.

00.30.25 Délégation au ministère de la condition féminine ; subvention pour la formation.

00.32.48 Déception par le journal Antoinette, elles ont été reçues mais pas d'article sur la lutte.

00.37.00 Altercation avec des ferrailleurs.

00.39.35 Regard féministe sur la lutte, c'était d'abord une lutte ouvrière.

00.44.50 Est-ce qu'il y avait de la mysoginie ? Non, estime des hommes pour les femmes, seule distinction pour les gardes de nuit.

Face B:

Gardes de nuit.

00.05.10 Intervention des CRS, renforce la solidarité, mais à la reprise de l'usine peut-être des divergences. opération clandestine.

00.17.40 Fin.

Contexte :
Documentaires collectés auprès de tiers > Documentaires réalisés par les villes et les associations > Ivry-sur-Seine > Recueil de témoignages auprès de 37 salariés de l'usine SKF à Ivry-sur-Seine après l'occupation contre la fermeture (1983-1985) et le conflit : enregistrements sonores.

Tourneur à Arcueil, témoignage d'Augusto Tozzola : enregistrement sonore (2010).

14AV 1676-1677 , 2010 - 2010  

Augusto Tozzola est né en Italie à Faenza en 1928, il entre à 12 ans dans une école formant à la céramique et obtient son diplôme à 16 ans. Il arrive en France en 1950 et à Arcueil en 1968. A partir des années 1990, il se consacre à la formation.

Contexte :
Documentaires collectés auprès de tiers > Documentaires réalisés par les villes et les associations > Fresnes et Val-de-Bièvre

Saint-Maur, terre d'accueil ? : montage (2005).

4AV 3430 , 2005 - 2005  

Suivi de l'installation de familles roms à Saint-Maur-des-Fossés qui occupent un terrain rue André Bollier depuis le mois de mai 2005. Témoignages de militants (Médecins du monde, FSU, Ligue des droits de l'homme de Saint-Maur, comité de soutien aux Rroms de Fontenay-sous-bois) venus soutenir l'installation sur un terrain du conseil général à Saint-Maur, et éviter l'expulsion par la police nationale. La municipalité de Saint-Maur a disposé des bennes devant l'entrée pour stopper l'arrivée de nouvelles caravanes. Images des contrôles de papiers d'identité par la police des militants et élus socialistes et communistes de la ville. Interventions d'habitants défavorables à cette action.

Contexte :
Documentaires collectés auprès de tiers > Documentaires réalisés par les villes et les associations > Saint-Maur-des-Fossés