Nuits magnétiques

1979-1994  

Séries de documentaires ou documentaires diffusés quotidiennement en fin de soirée. Ces documentaires abordent divers aspects de la société en France et à l'étranger et offrent plusieurs témoignages. Pour l'immigration, on trouve des sujets sur le quartier de la Goutte d'Or à Paris (1979), les communautés asiatiques du sud-est de la France (1989) ou encore sur comment devenir français en 1993.

Diaspora

2007-2009  

Magazine hebdomadaire présenté par Benson Diakité. L'émission reçoit chaque semaine, pour un entretien, un invité, connu ou non, issu de la diaspora africaine, asiatique ou américaine et qui joue un rôle à la fois dans son pays d'accueil mais également dans son pays d'origine. On y retrouve des entrepreneurs, des membres d'associations, des musiciens, des artistes, des enseignants, des journalistes, etc. On peut ainsi citer par exemple l'ex-footballeur international Basile Boli, né à Abidjan (Côte d'Ivoire), devenu chargé de mission auprès de l'UMP en 2007 et fondateur d'une association pour l'entreprenariat en Afrique ; Takika Rakotomavo, un ancien militaire malgache, membre de l'association Hetsika Diaspora France qui encadre la diaspora malgache en France ; la chanteuse franco-comorienne Nawal, artiste engagée notamment dans la lutte contre le sida ; ou encore Ingrid Alice Ngounou, une Camerounaise, major de promotion à l'école de journalisme de Yaoundé, étudiante à l'Institut français de presse, auteur de l'ouvrage Internet et la presse en ligne au Cameroun, aux éditions de l'Harmattan, publié en 2010 et directrice de rédaction au Journal du Cameroun.com.

Claudette Mahé, médecin pneumologue, intervenant au centre de 1979 à 2008.

1AV 284 , 2008 - 2008  

Après avoir précisé son parcours professionnel, Claudette Mahé raconte son arrivée au centre en 1979 et la prise en charge de ses vacations mensuelles.

Elle explique que la création du CADA en 1991 a nécessité plus de besoins en médecine généraliste qu'en spécialité pneumologie. Elle différencie les pathologies et les besoins sanitaires des réfugiés du Sud Est asiatique de celles des populations suivantes.

Elle détaille les conséquences négatives de la création de la CMU en 1999 (couverture médicale universelle) sur la prise en charge des réfugiés et demandeurs d'asile.

Elle rend compte de la faiblesse actuelle des effectifs du personnel médical (2 médecins, pas de pédiatre, pas d'infirmier, 1 seule vacation mensuelle en pneumologie) et se pose la question du bien-fondé de la poursuite de son activité au centre.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Centre de FTDA Créteil, personnels de 1977 à 2008 : enregistrements filmés, novembre-décembre 2008. > Personnels médico-sociaux, pour la période 1979 à 2005.

Thuy Lenoir, agent d'accueil puis comptable, 1987-2008 : enregistrement filmé, 19 novembre 2008

1AV 286-287 , 2008 - 2008  

Thuy Lenoir raconte comment, réfugiée originaire du Vietnam du sud, elle est accueillie en 1977 au centre FTDA d'Herblay puis de Haute-Saône.

Elle précise ensuite comment elle rejoint le centre pour des remplacements en 1987, après y avoir effectué des vacations en tant qu'interprète, puis comment elle y est recrutée comme agent d'accueil en 1991, se spécialisant ensuite dans la comptabilité.

Elle analyse les conditions de la création du CADA et les questionnements qu'elle induit, évoque l' ouverture de places de CPH en 1993 et l'accueil de l'orphelinat rwandais en 1995.

Elle s'exprime sur la grève de 2000.

Elle regrette l'insuffisance des moyens financiers et l'importance du turn-over.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Centre de FTDA Créteil, personnels de 1977 à 2008 : enregistrements filmés, novembre-décembre 2008. > Personnels administratifs et techniques, pour la période 1987 à 2008.

Yolande Roch, enseignante à mi-temps depuis 2007.

1AV 290 , 2008 - 2008  

Après avoir précisé ses origines vietnamiennes, Yolande Roch retrace son cursus de formation et son parcours professionnel.

Elle s'exprime ensuite sur son activité au centre depuis la rentrée 2007.

Elle raconte la nécessité de réaménager la classe, le poste ayant été remanié.

Elle explique le partage de son temps entre l'aide aux devoirs au centre avec l'aide des référents et le suivi dans les écoles des enfants du centre qui ont des difficultés.

Elle expose son projet de recueillir, avec l'aide d'un documentariste, le témoignage des enfants du centre sur le regard qu'il porte sur leur situation.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Centre de FTDA Créteil, personnels de 1977 à 2008 : enregistrements filmés, novembre-décembre 2008. > Personnels enseignants, pour la période 1996 à 2008.

Simin Saudi, éducatrice de jeunes enfants de 1992 à 2004.

1AV 292 , 2008 - 2008  

Simin Saudi raconte comment, après un parcours de militante en France puis au Kurdistan Iranien dont elle est originaire, elle obtient en 1985 le statut de réfugié.

Elle retrace son parcours professionnel et son cursus de formation en tant qu'éducatrice de jeunes enfants.

Elle raconte ensuite son recrutement au centre sur le poste d'éducatrice de jeunes enfants ouvert à son arrivée, car rendu nécessaire du fait de l'accueil des enfants du CADA et du transit.

Elle rappelle que Créteil à été le premier des centres FTDA à salarier une éducatrice spécialisée.

Elle mentionne l'ouverture d'une salle de classe en 1992, puis l'ouverture de salles de jeu.

Elle insiste sur l'importance du travail avec les parents, des premiers départs en vacances des enfants en 1993-1994, et de leur ouverture au monde extérieur grâce aux activités et sorties prises en charge par la ville de Créteil.

Elle narre l'accueil de l'orphelinat rwandais en 1995, la rénovation du centre en 1999 et les raisons qui l'amènent à devenir de 2001 à 2004 référente pour le suivi des familles.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Centre de FTDA Créteil, personnels de 1977 à 2008 : enregistrements filmés, novembre-décembre 2008. > Personnels médico-sociaux, pour la période 1979 à 2005.

Lyly Siharath, éducatrice spécialisée au centre de 1981 à 2005.

1AV 300-301 , 2008 - 2008  

Lyly Siharath raconte comment, réfugiée du sud-est asiatique (Laos), elle débarque à Paris en 1975 et est prise en charge par des amis; elle décrit son parcours de formation.

Elle raconte ensuite les conditions de son arrivée au centre en 1981 et les questionnements induits par les situations compliquées des personnes fragilisées.

Elle décrit l' ouverture en 1989-1990 du " centre d'accueil pour familles demandeurs d'asile " qui pointe l'urgence de la professionnalisation, ce fait expliquant son engagement pour devenir éducatrice spécialisée.

Elle mentionne la mise en place d'ateliers divers en 1992 et de la monétarisation en 1994.

Elle insiste sur le travail réalisé pendant les années 1990 avec la ville de Créteil et les associations, ainsi que sur la réflexion sur la rénovation du centre et la création des " référents ".

Elle explique les raisons de son départ du pôle juridique et santé du CAOMIDA.que les moyens insuffisants mis à sa disposition au CAOMIDA nouvellement créé en 1999, ne l'ont pas incitée à prolonger au delà de 2000 la mission qu'elle y avait engagée au pôle juridique et santé.

Elle raconte la poursuite de son activité au centre de Créteil jusqu'en 2005.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Centre de FTDA Créteil, personnels de 1977 à 2008 : enregistrements filmés, novembre-décembre 2008. > Personnels médico-sociaux, pour la période 1979 à 2005.

Paulette Delavoipière, infirmière chargée de l'aide aux dossiers de 1992 à 2003.

1AV 308 , 2008 - 2008  

Paulette Delavoipière retrace son parcours professionnel en tant qu'infirmière et son implication à ce titre dans diverses associations et ONG de 1978 à 1988 (missions au Burkina Fasso, Taiwan, Hong Kong, USA, Shanghai) .

Elle évoque son activité à l'Association FTDA de 1985 à 1986 et de 1991 à 1992 au centre FTDA de Puteaux.

Elle raconte son arrivée au centre en 1992 en tant que chargée de l'aide aux dossiers, concomitant à l'accueil des Rwandais pour lequel sa formation en victimologie a été la bienvenue. Elle se souvient de l'accueil des Vietnamiens en 1993.

Elle décrit le travail sur les dossiers, pratiqué dans un esprit d'ouverture et de partenariat avec associations, avocats, psychiatres, ainsi qu'avec le HCR (Haut Commissariat aux réfugiés).

Elle insiste sur l'esprit dans lequel fonctionnait le centre, caractérisé notamment par l'implication des réfugiés pour l'accueil des partenaires.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Centre de FTDA Créteil, personnels de 1977 à 2008 : enregistrements filmés, novembre-décembre 2008. > Personnels médico-sociaux, pour la période 1979 à 2005.

Lenka Middelbos, responsable adjointe chargée du Transit et du Centre d'Accueil des Demandeurs d'Asile à partir de 2000.

1AV 313-314 , 2008 - 2008  

Lenka Midelbos précise son origine tchécoslovaque et son parcours de formation.

Elle évoque son arrivée en 1977 à Paris où elle obtient le statut de réfugiée.

Elle raconte son embauche de 1978 à 1999 à l'Association FTDA et détaille les différents postes qu'elle y a occupés : secrétaire (1978), chargée de l'acheminement des réfugiés et participation à la mission de prospection (années 1980), conseillère technique pour le service de la coordination du DNA (dispositif national d'accueil) en 1991 dont elle prend la direction en 1997.

Elle donne son sentiment sur l'accueil des réfugiés du sud est asiatique dans les années 1980, sur la baisse en 5 ans (1985-1990) des demandes de statuts satisfaites (passent de 80% à 20 %), sur le projet de centre de premier accueil (1986), sur la place à part du CADA de Créteil (années 1990), et sur les conséquences de l'apparition en 1991 du statut de demandeur d'asile.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Centre de FTDA Créteil, personnels de 1977 à 2008 : enregistrements filmés, novembre-décembre 2008. > Personnels de direction, pour la période 1977 à 2008.

Bénédicte Larnaudie, bénévole puis remplacements en CDD, 1990-1993 : enregistrement filmé, 17 décembre 2008

1AV 315 , 2008 - 2008  

Bénédicte Larnaudie retrace son cursus de formation et son parcours associatif.

Elle raconte son arrivée à FTDA Créteil en 1990 et notamment son activité de bénévole pour dispenser régulièrement des cours de français.

Elle évoque son travail avec des objecteurs de conscience avec lesquels elle a monté une bibliothèque et créé un journal interne.

Elle s'exprime sur l'enthousiasme et la motivation qui l'animaient, ainsi que sur sa relation aux résidents. Elle précise ses origines vietnamiennes.

Elle décrit les conséquences de la création du CADA au centre en 1991, les débats internes consécutifs à l'instauration de la monétarisation, ainsi que l'arrivée de professionnels formés au travail social.

Elle regrette les pressions subies par les CADA et leur difficultés de positionnement.

Elle s'inquiète des conséquences induites en terme de motivation pour les équipes.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Centre de FTDA Créteil, personnels de 1977 à 2008 : enregistrements filmés, novembre-décembre 2008. > Personnels administratifs et techniques, pour la période 1987 à 2008.

Femmes d'ici et d'ailleurs, pièce de théâtre de la compagnie de théâtre Kokoya jouée au théâtre Romain Rolland à Villejuif le 24 octobre 2008 : filage de la répétition.

1AV 320 , 2008 - 2008  

Pièce réalisée à partir du témoignage librement adapté de 6 femmes issues de l'immigration, des primo-arrivantes du Portugal, Algérie, Mali, Vietnam, Roumanie depuis l'après-guerre à nos jours.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Les artistes travaillant sur l'immigration

Sylviane de Wangen, épouse du fondateur, pour la période 1971-1982.

1AV 329 , 2009 - 2009  

Sylviane de Wangen explique le contexte qui a procédé après mai 68 à la création de France Terre d'Asile.

Elle évoque l'émotion suscitée par le coup d'état au Chili de 1973, et rappelle que FTDA, petite association à l'époque, a impulsé alors une grande coordination pour la mise en place de centres provisoires d'urgence dans un objectif de décentralisation.

Elle raconte la fin de l'immigration économique en 1974 et le rôle tenu en 1975 par FTDA Créteil, en charge du 1er accueil et du transit lors de l'accueil des réfugiés du SE asiatique. Elle souligne la qualité d'ancien réfugié du responsable du transit et le partage des tâches entre les permanents (transit) et le directeur.

Elle évoque le conflit autour de la renégociation de la convention collective, l'évolution de FTDA (" L'association vit sa vie ") et l'évolution du droit d'asile (" le problème c'est qu'on est barricadés ").

Elle termine en faisant état de son engagement actuel à l'association France Palestine Solidarité (AFPS) et à la Commission nationale des recours pour les déboutés du droit d'asile dont elle explique le fonctionnement.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de France terre d'asile (CADA de Créteil) > Responsables de l'association nationale, 1971-2008

Suzanne Adjemian-Prudhomme, secrétaire de la section arménienne de l'OFPRA, en exercice de 1952 à 1987 : épreuves de tournage (2009).

1AV 334-335 , 2009 - 2009  
Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Le personnel de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) > Entretiens réalisés auprès du personnel de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) à Fontenay-sous-Bois : enregistrements filmés et sonores. > Secrétaires

Khanh Hoi Nguyen, témoignage sur son parcours de migrant : enregistrement filmé (2009).

1AV 377-380 , 2009 - 2009  

Né en 1931 à Saigon, il arrive en France en 1948 à l'âge de 17 ans. Accueilli par son oncle, interprète dans l'armée. Il assiste à des réunions politiques avec des Vietnamiens trotskistes rue Grégoire de Tours et donne des cours de soutien en mathématiques aux ONS (ouvriers non spécialisés) fréquentant le lieu. Il raconte le sort des ONS venus du Vietnam réquisitionnés par le gouvernement français pour remplacer les ouvriers partis au front. En 1949, après le baccalauréat, il s'inscrit à l'école de radio télévision ORT à Montreuil. Il suit des cours d'économie au conservatoire national des arts et métiers puis en 1952, l'école nationale d'aviation civile à Orly. Il fait toute sa carrière de 1962 à 1991 à IBM.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Parcours de migrants > Migrants d'originie vietnamienne