“ Trace ” : projet d'exposition sur les femmes immigrées.

C4/1 (2) , 2003-2008  

Histoire des mouvements de femmes de l'immigration.

Initiatives diverses : dossiers chronologiques (1970-2008), dossiers et documents par « pays », dossiers thématiques, témoignages et entretiens [4 portes-revues].

Choix de documents : I. Le temps des pionnières (1970-1981), II. L'essor des mouvements de femmes (1981-1986), III. 1986-1992, IV. La diversité des champs d'action aujourd'hui, V. 1992-2003 [5 classeurs].

Documents répertoriés, études, articles, bibliographies, répertoires adresses, tables rondes (2004), notices groupes, catalogues expo « 30 ans d'histoire des mouvements de femmes de l'immigration en France » (versions successives

[Réalisation : Nadia Chaabane, Clara Domingues et Claudie Lesselier. 1e expo à Paris en mars 2004 puis présentée dans d'autres villes jusqu'en 2008 ; exposition en ligne MUSEA en juillet 2008.]

) : revues de presse, brochures, photos, prospectus,... [dossiers, chemises cartonnées]

Enregistrements des tables rondes (4 cassettes audio, mars 2004), CD de sauvegarde des fichiers électroniques, des photos, des photos de l'expo, des diaporamas, de la présentation powerpoint : choix des photos 1971-1985 (Claudie, mai 2007), de Pierre CIOT sur la Marche de l'égalité de 1983, du CERFA (scannées), 3 pochettes photographies et négatifs des expos et des photos non utilisées dans la brochure.

Rapport : bilan synthétique 2003.

Contexte :
Activités > Démocratie et citoyenneté > Femmes

L'Eglise Saint Bernard

 

L'Eglise Saint Bernard a été édifiée au milieu du 19ème siècle lors de l'expansion industrielle et ouvrière du quartier de la Goutte d'Or. De style néogothique, elle a la forme d'une croix latine, orientée de l'est à l'ouest. Les voûtes reposent sur des croisés d'ogives. Un clocher, surmonté d'une flèche de 60 mètres de haut domine l'église.

Ce lieu est devenu au fil du temps, un lieu propice à l'expression populaire :

- Pendant la Commune (1871), Louise Michel, grande figure de cette révolution, anime dans cette église le Club de la révolution. Elle préconisa un enseignement vivant, des écoles professionnelles et des orphelinats laïques,

- Le 28 juin 1996, trois cents étrangers en situation irrégulière, en majorité maliens et sénégalais, occupent l'église pour demander leur régularisation. Le 23 Août 1996, à l'aube, suite à un arrêté d'expulsion, 1.500 CRS sont déployés pour ouvrir à coups de hache la porte de l'église et évacuent de force les 300 occupants. Ce jour est devenu une date importante dans le mouvement des sans-papiers en France, et cet événement a connu un écho international.

Animation, revues : plusieurs cartons contenant de la documentation, des revues, des fichiers de prêt de livres ou de vidéos, des factures de matériel, des documents liés au fonctionnement du service d'animation du centre (courriers, procès-verbaux de réunions de syndicats) ; archives de Radio Trait d'Union.

Sans date