Toutes les ressources Wojciechowski, Bozena 2 résultats (3ms)

Interviews de Bozena Wojciechowki, membre de la JC (Jeunesse communiste) à Ivry-sur-Seine, de Josiane Martin et de Martine Girault de l'Observatoire de l'égalité : épreuves de tournage.

2AV 1495 , 2000 - 2001  

Bozena Wojciechowki explique les missions de la Jeunesse communiste dans laquelle elle milite. Elle est entrée à la JC en faisant un voyage au Vietnam. Elle porte la question des femmes. Elle constate déjà que dans son organisation, plus on monte, moins il y a de femmes. Elle est partie à New York avec le Conseil général. Elle se pose des questions sur la nature des inégalités, biologiques ? culturelles ? Elle raconte qu'un tiers des filles de sa classe de terminale souhaitaient devenir femme au foyer. Elle pense qu'il y a eu beaucoup de progrès et qu'il faut en faire encore sur les questions d'avortement, d'égalité de salaire, de paix.

Josiane Martin parle de la création de l'observatoire de l'égalité par le Conseil général du Val-de-Marne en mars 2000, suite au rapport de la commission adhoc composée des 5 conseillères du Conseil général et un représentant de chaque groupe politique. Connaître la place des femmes, auditionner des représentants d'associations, de groupes politiques, syndicaux, prendre des initiatives. L'observatoire constate une persistance ou une aggravation des inégalités et des injustices, y compris dans l'accès au travail, des violences. L'observatoire peut devenir un lieu de connaissance, vu la difficulté d'obtenir des statistiques, même sur le département. Elle constate une féminisation dans la pauvreté, la précarité, surtout les jeunes femmes et les jeunes mères. Elle constate la difficulté à accéder aux hautes responsabilités même dans la fonction publique. Plusieurs témoignages de femmes doivent faire preuve de leur compétence à tous les moments de leur carrière. Elle donne son sentiment sur la femme aujourd'hui, l'évolution de la place de la femme dans le salariat, dans les familles, les mentalités, la vie politique.

Martine Girault parle de son travail à l'observatoire, construction originale qui n'existe nulle part ailleurs. Rassembler différents organismes (publics, privés, associatifs) pour avoir une connaissance précise des femmes dans le département. Selon elle, l'évolution est lente, les inégalités des salaire sont toujours présentes, la place des femmes dans les lieux de décision encore faible. L'observatoire est un outil, pour mieux faire connaître la situation, trouver des initiatives communes.

Contexte :
Films de l'unité audiovisuelle du Conseil général du Val-de-Marne > Interviews de femmes militant dans des associations civiques val-de-marnaises ayant participé à la marche des femmes à New York en 2000 : épreuves de tournage (2000-2001).

Les femmes dans le troisième millénaire : montage (2001).

5AV 276, 2AV 1587 , 2001 - 2001  

Des femmes de différentes associations témoignent des conditions de vie de la femme. Parmi les structures : Femmes-relais médiatrices interculturelles de Champigny, Elles aussi, Femmes solidaires, le centre d'information féminin et familiale, l'observatoire de l'égalité, le Secours populaire français, les Jeunesses communistes, Tremplin SOS femmes, A.C., l'APEIS.

Contexte :
Films de l'unité audiovisuelle du Conseil général du Val-de-Marne
Fin des résultats