Toutes les ressources Stoléru, Lionel 14 résultats (14ms)

Mouvement des résidents des foyers Sonacotra

 

La Sonacotral, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRavailleurs ALgériens, a été créée en 1956, pour répondre à deux problèmes. Le premier était celui de la construction et de la gestion de foyers pour les travailleurs migrants. Le second était celui de la résorption des bidonvilles. Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, l'organisme deviendra la Sonacotra, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRAvailleurs.

A partir de 1975, une « grève des loyers » débuta au foyer Romain-Rolland de Saint-Denis. Elle se propagera en 1976 à l'ensemble de la région parisienne puis aux autres régions françaises. Protestant contre la hausse généralisée des loyers qu'ils jugent alors indécentes en comparaison avec la qualité de vie qu'offrent ces foyers, les résidents grévistes dénoncent également l'état de délabrement précoce des structures ainsi que les méthodes de répression utilisées contre leur mouvement, comme les recours auprès des ambassades de leurs pays d'origine et les expulsions du territoire français. La lutte perdure jusqu'en 1979, date d'aboutissement des négociations entre les grévistes et la Sonacotra.

Les affiches de la collection du GISTI témoignent des différents temps forts de ce mouvement en région parisienne (appels à manifestations, photographies de cortèges manifestant) et exposent les principales revendications des grévistes. Ces documents témoignent aussi de la solidarité revendiquée entre les travailleurs immigrés et français et de la volonté d'insérer cette lutte dans le mouvement plus traditionnel de la lutte ouvrière.

D'un point de vue législatif et politique, ces revendications s'associent aux luttes contre les lois sur le séjour et l'expulsion des travailleurs immigrés. La fin des années 1970 marquent en effet une volonté des autorités françaises de ""maîtriser"" les flux migratoires dans un contexte de crise économique. Une série de lois et décrets est ainsi adoptée sur l'initiative tout d'abord de Lionel Stoléru secrétaire d'Etat au travail manuel sous les gouvernements de J. Chirac et R. Barre (1974-1978) : circulaires instaurant des aides au retour et le non-renouvellement des autorisations de travail qui signifie dans les faits une perte du droit de séjour. Puis la loi Bonnet adoptée le 10 janvier 1980 qui limite les conditions d'entrée en France et fait du séjour irrégulier un motif d'expulsion au même titre que la menace sur l'ordre public. Elle prévoit aussi la reconduite des étrangers expulsés à la frontière et leur détention dans un établissement pénitentiaire pendant un délai pouvant aller jusqu'à sept jours s'il n'est pas en mesure de quitter immédiatement le territoire.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5520_jpg_/0_0.jpg
1 média

Ni fermeture, ni expulsion, nous resterons au foyer, notre seul domicile / Comité de résidents du foyer Sonacotra de Garges-les-Gonesse ; Comité de soutien. [s.n.] (Imprimerie Edit 71).[1979 ?]

5520 , [1979 ?]  

Ni fermeture, ni expulsions, nous resterons au foyer, notre seul domicile ! Nous appelons les travailleurs français et immigrés à un soutien massif pour empêcher les expulsions dont sont victimes les résidents depuis le 1er Mai ! A bas les projets de loi racistes de Stoleru-Bonnet-Barre contre les travailleurs immigrés ! Vive le Comité de coordination ! Français-immigrés, une seule classe ouvrière, solidarité !

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5525_jpg_/0_0.jpg
1 média

Les 308 résidents du foyer Sonacotra de Grage-les-Gonesses exppulsés par les CRS / Comité de résidents du foyer Sonacotra de Garges-les-Gonesses. [juillet 1979 ?]

5525 , [juillet 1979 ?]  

Les 308 résidents du foyer Sonacotra de Garges-les-Gonesses expulsés par les CRS le 22 juin appellent ausoutien les travailleurs français et immigrés pour exiger : le départ des CRS et du gérant raciste de notre foyer, la réintégration immédiate et sans condition de tous les résidents, une négociation globale avec le comité de coordination seul représentant des résidents en grève. A bas les mesures racistes de Stoléru-Bonnet !! Venez sur place...

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4094_jpg_/0_0.jpg
1 média

Sonacotra cédera / Inconnu. Paris[s.n.], [198- ?].[198 ?]

4094 , [198 ?]  

Sonacotra cédera

Nous refusons la fermeture du foyer, notre seul domicile!

Pas de négociation foyer par foyer.

Vive le comité de coordination.

Police-gérants racistes hors du foyer.

A bas les mesures racistes de Stoléru-Bonnet.

Français-immigrés une seule classe ouvrière.

Le comité des résident du Foyer Sonacotra [...] de Garges-les-Gonesse [...]

2 jourénes portes ouvertes, les 19 et 20 mai à partir de 14h.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5529_jpg_/0_0.jpg
1 média

Rassemblement national des travailleurs français-immigrés contre les lois racistes / Comité de coordination des foyers en lutte. [1979 ?]

5529 , [1979 ?]  

Rassemblement national des travailleurs français-immigrés. Samedi 29 septembre 14h à Garges-les-Gonnesses (...) contre les lois racistes et anti-ouvrières de Barre-Bonnet-Stoléru pour l'unité de la classe ouvrière. Organisé par : Comité de coordination des foyers en lutte, nombreuses associations de travailleurs immigrés, nombreuses sections syndicales UL, UD et UP.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4944_jpg_/0_0.jpg
1 média

Ripostons avec les résidents des foyers en lutte / Comité de soutien de Montreuil. 1974

4944 , 1974  

Ripostons avec les résidents des foyers en lutte : contre les expulsions, contre les lois Barre- Bonnet- Stoleru, contre le projet de loi d'Ornano (qui s'attaque aux foyers de jeunes, de personnes âgées, de travailleurs immigrés, d'handicapés...). Réunion -débat (en présence du Comité de résidents de Montreuil et du Comité de coordination). Film : """"La Bataille de garges"""". Usine Darboy occupée. Samedi 26 avril à 15h.

Contexte :
Immigration > Rassemblements et manifestations > 1970-1979
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4944_jpg_/0_0.jpg
1 média

Ripostons avec les résidents des foyers en lutte / Comité de coordination des résidents des foyers Sonacotra (CCRFS). 26 avril 1975

4944 , 26 avril 1975  

Ripostons avec les résidents des foyers en lutte. Contre les expulsions, contre les lois Barre-Bonnet-Stoléru, contre le projet de loi d'Ornano (qui s'attaque aux foyers des jeunes, de personnes âgées, de travailleurs immigrés, d'handicapés...). Réunion-débat (en présence du Comité de résidents de Montreuil et du Comité de coordination). Film """"La Bataille de Garges"""". Usine Darboy occupée. 12 rue d'Alembert à Montreuil, samedi 26 avril à 15h.

Contexte :
Immigration > Rassemblements et manifestations > 1970-1979
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4972_jpg_/0_0.jpg
1 média

Contre les lois Bonnet, d'Ornano, Stoleru / Comité de coordination des résidents des foyers Sonacotra (CCRFS) ; Association des foyers de la région parisienne (AFRP). 28 février 1981

4972 , 28 février 1981  

Contre les lois Bonnet, d'Ornano, Stoleru, les expulsions, les quotas racistes. Non à la division, égalité des droits, droit au logement pour tous. Solidarité de classe. Tous au meeting samedi 28 février à 20h à La Mutualité, organisé par les Comités de résidents des foyers Sonacotra et AFRP Saint-Denis (en coordination). 6e année de lutte !

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Droits > 1980-1989
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5534_jpg_/0_0.jpg
1 média

A bas les mesures racistes de Stoléru. Non aux expulsions ! Non à la fermeture des foyers / 6 comités de résidents. 1978

5534 , 1978  

A bas les mesures racistes de Stoleru. Non aux expulsions ! Non à la fermeture des foyers ! [texte en arabe]. Vive le comité de coordination. A bas la répression. Tous à la manifestation samedi 23/11/78 (...) départ au foyer Sonacotra (...) Nanterre-deux-tours. A l'appel des 6 comités de résidents (Nanterre 2 tours, Nanterre-Maison, Colombes-Colbert, Colombes 4 routes, AFRP Genevilliers, AFRP Clichy). Soutenu par : LCR, UCFml...

Montreynaud, Florence (fonds d'archives)

1978-2001  

Le fonds réunit des archives associatives (Association des femmes journalistes, Elles sont pour) et iconographiques (collection de photos de l'Agence femmes informations).

Fin des résultats