Toutes les ressources Front national (France ; 1972-....) 7 résultats (7ms)

Associations d'immigrés et de solidarité.

116AS/103 , 1990-2000  

Convocations ; ordre du jour ; comptes-rendus ; correspondance ; bilan et compte ; publications. Concerne notamment les associations :

Assemblée européenne des citoyens.Citoyens de la Méditerranée.Conseil des associations d'immigrés en France (CAIF).Coordination des associations contre le FN.Délices et Cie. Gastronomie solidaire du Maghreb et des diasporas.
Contexte :
Activités. > Relations extérieures. > Relations avec la France.

Envoyé spécial

1990-2013  

Magazine hebdomadaire de reportages et d'entretiens sur des sujets d'actualité, en première partie de soirée. L'immigration y est étudiée avec des sujets comme l'élection présidentielle de 1995. A cette occasion, un village de Meurthe-et-Moselle a voté à plus de 30% en faveur du Front National alors que les immigrés y sont inexistants et que le taux de chômage est moins élevé qu'à l'échelle nationale. On trouve également un autre sujet sur le quotidien de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle où de nombreux sans-papiers et clandestins, y ont trouvé refuge. Enfin, un reportage de 2008 présente tout le processus qui amène à l'expulsion d'immigrés en situation irrégulière.

Bouillon de culture

1991-1999  

Après l'arrêt de l'émission Apostrophes en 1990, Bernard Pivot poursuivra avec Bouillon de culture, toujours sur la même chaîne, devenue France 2. Ce nouveau magazine ne se consacre plus exclusivement à la littérature mais s'intéresse à la culture en général. Il y accueille notamment le secrétaire d'Etat aux affaires sociales et à l'intégration de 1991 à 1993, Kofi Yamgnane, originaire du Togo, dans une émission diffusée dans le cadre d'une journée spéciale Afrique sur les chaînes du service public (émission du 15 juin 1991). Il reçoit également le réalisateur franco-arménien Henri Verneuil à l'occasion de la sortie en salles de Mayrig, adapté de son propre roman éponyme sur l'histoire de sa famille arménienne arrivée en France au début du XXe siècle (émission du 24 novembre 1991). Sont aussi présents dans cette même émission le producteur du film Tarak Ben Ammar, l'acteur Sami Bouajila, héros du film La thune de Philippe Galland et qui interprète un jeune beur de banlieue ainsi que l'écrivain d'origine italienne François Cavanna. En février 1997, le magazine bouleverse son programme (un sujet sur l'amour et la St-Valentin était prévu) et décide de revenir sur deux sujets qui font l'actualité culturelle : l'avenir incertain du théâtre national de Châteauvallon avec l'arrivée du Front national à la municipalité de Toulon ainsi que l'appel à la désobéissance civil lancé par des cinéastes, artistes et intellectuels pour protester contre le certificat d'hébergement prévu dans le projet de loi Debré sur l'immigration, en débat alors au Parlement. Une dernière émission en 1999 est consacrée aux migrations et au métissage. Elle réunit l'historien Serge Gruzinski, auteur de La Pensée métisse, le réalisateur Thomas Vincent qui présente son film Karnaval, l'histoire d'un jeune Maghrébin qui se retrouve dans l'atmosphère du carnaval de Dunkerque ; Sophie Ponchelet, sociologue, qui présente son essai Françaises, sur des femmes immigrées (co-écrit avec Valérie Dumeige) en compagnie d'une des femmes interrogées pour cette étude, Oumy Dia, d'origine sénégalaise ; Rachid Djaïdani, jeune écrivain avec son roman Boumkoeur, sur le quotidien des habitants d'une cité ; le sociologue et homme politique Sami Naïr, auteur de L'immigration présentée à ma fille et Amin Maalouf, présent pour Les identités meurtrières.

7 sur 7

1981-1997  

Magazine hebdomadaire d'actualités diffusé dans la case du dimanche soir, de 19h à 20h, juste avant le journal télévisé. Le thème de l'immigration y est discuté à de nombreuses reprises, notamment avec plusieurs personnalités issues du monde politique (Jean-Marie Le Pen, Michel Rocard, Simone Veil, Elizabeth Guigou, Pierre Mazeaud) ou encore de la culture (Marina Vlady).

Complément d'enquête

2002-2013  

Magazine d'information bi-mensuel puis hebdomadaire présenté par Benoit Duquesne. Il se compose de reportages et d'entretiens avec des invités en plateau ou à l'extérieur. Sur l'immigration, on trouve des sujets sur la France en crise suite au 21 avril 2002 qui a vu Jean-Marie Le Pen accéder au second tour des élections présidentielles (2002) ; sur la communauté juive en France (2004) ; sur "La France veut-elle encore des immigrés ?" (2006) avec en invités des immigrés maliens et ivoiriens, Georges Othily, président de la commission d'enquête sénatoriale sur l'immigration, Julien Dray, né en Algérie et porte-parole du Parti socialiste et Aziz Senni, chef d'entreprise, auteur de L'ascenseur social est en panne, j'ai pris l'escalier (L'Archipel). Cette émission de 2006 propose en alternance des reportages sur des Chinois qui investissent dans des commerces parisiens, sur des foyers de Maliens en banlieue parisienne, sur une famille vietnamienne qui décide de rentrer au Viêt Nam et sur la situation des chibanis (des retraités maghrébins célibataires venus en France dans les années 1960) à Marseille. Après l'élection présidentielle de 2007, on trouve des sujets sur la société française après la victoire de Nicolas Sarkozy, sur les polémiques liées à la politique de l'immigration à l'été 2010, sur la tentation de l'extrême-droite pour la présidentielle de 2012 (2011) et sur "Manuel Valls l'affranchi" (2013).

L'heure de vérité

1983-1995  

Magazine hebdomadaire d'actualités présenté par François-Henri de Virieu. Chaque semaine, il reçoit une ou deux personnalité(s) politique(s) qui est (sont) interrogée(s) par trois journalistes sur l'actualité politique. Autour de la thématique de l'immigration, on retrouve à plusieurs reprises Jean-Marie Le Pen, fondateur et président du Front national (sept fois), Charles Pasqua, ministre de l'Intérieur (six fois), Raymond Barre, économiste (trois fois). L'émission a reçu quelques personnalités étrangères ou qui ne font pas partie du personnel politique français comme le roi du Maroc Hassan II, en direct du palais royal de Rabat (1989), le chancelier allemand Helmut Kohl dans une émission délocalisée à Bonn ainsi que Sid Ahmed Ghozali, premier ministre d'Algérie (1991), Abdou Diouf, président du Sénégal et Rony Brauman, président de Médecins sans Frontières (1992), Edgar Morin, sociologue et l'abbé Pierre (1993), Henri d'Orléans, comte de Paris, prétendant au trône de France (1994).

Fin des résultats