Toutes les ressources Comité national contre la double peine (Paris, France) 2 résultats (5ms)

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5037_jpg_/0_0.jpg
1 média

Contre la double peine / Comité national contre la double peine ; Collectif des associations contre la double peine ; Comité régional Rhône/Alpes contre la double peine ; Collectif du nord contre la double peine ; Jeunes arabes de Lyon et sa banlieue (JALB). Paris, 1990 (ParisImprimerie Rotographie).1990

5037 , 1990  

Contre la double peine. """" Ceux qui commettraient la faute, par voie de délinquance de s'écarter des intérêts de notre pays, doivent subir la loi que subirait tout français dans la même situation , mais non point avec une exclusion supplémentaire"""" François Mittérand, assises nationales sur les nouvelles solidarités, Sorbonne, 9 janvier 1989. Tout résident étranger peut faire l'objet d'une expulsion à la suite d'une condamnation. M H. Ali, né le 16 novembre 1960 à Argenteuil, père d'un enfant français, 8 frères te soeurs de nationalité française, père décédé en 1985 et enterré en France, frère né en France et expulsé en 1986, mort un mois plus tard. Doit -être expulsé une fois sa peine de prison terminée. Me Z Khadidija et M Z Larbi, en France depuis 1964, 6 enfants nés en France, tous mineurs, les parents sont victimes d'un arrêté d'expulsion. B H Mohamed, 62 ans, en France depuis 1932, marié avec une française depuis 1969,père de 6 enfants français dont 2 ont effectué le service national, doit-être expulsé une fois sa peine de prison terminée. M Rivas Olegario, né le 29 août 1961 à Saint Denis, marié avec une française, 2 enfants français dont un est décédé à l'âge de trois ans, doit-être expulsé une fois sa peine de prison terminée. M H Hocine Mohamed, né le 4 novembre 1962 à Argenteuil, parents depuis 1957 en France, 8 frères et soeurs de nationalité française, président d'une association de quartier, actuellement clandestin suite à un arrêté d'expulsion. Rejoignez-nous : pour l'abrogation des articles de lois instituant la double peine, pour la protection des résidents étrangers (article 25, catégories protegées), pour l'amnistie de toutes les personnes touchées par ces lois racistes). Comité national contre la double peine et collectif des associations contre la double peine, comité régional Rhône/Alpes contre la double peine, JALB, collectif du nord contre la double peine. Prêt pour ta double peine? Air expulsion [...]

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Droits > 1990-1999
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5054_jpg_/0_0.jpg
1 média

Justice en banlieue / Mouvement de l'immigration et des banlieues (MIB) ; LAMI ; Comité national contre la double peine ; Association des jeunes de Sartrouville (AJS) ; Agora Vaulx en Velin ; CRCA les Mureaux ; Fréquence Paris plurielle ; Comité justice pour Youssef ; Espoir Nîmes ; L'écho des cités ; Rapport de force ; Reflex. Paris, 1997 (ParisImprimerie Expressions).1997

5054 , 1997  

Mouvement de l'immigration et des banlieues. Le meeting , justice en banlieue. Bavures policières, crimes impunis, chômage programmé, logements précaires, éducation au rabais, 17 octobre 1961 entrée, double peine (prison+ expulsion) cités à l'abandon, justice raciste, islam criminalisé, contrôle au faciès, drogue : victimes oubliées, délire médiatique, immigrés méprisés. Samedi 10 mai 1997 à partir de 15 heures à la bourse du travail de Saint-Denis, avec la participation de : LAMI, comité national contre la double peine, AJS de Sartrouville, Agora Vaulx-en-Velin, CRCA les Mureaux, Fréquence Paris plurielle, comité justice pour Youssef, Espoir Nîmes, L'écho des cités, rapport de force, reflex [...]

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Violences policières et répression > 1990-1999
Fin des résultats