Toutes les ressources Comité de coordination des foyers Sonacotra en lutte (CCFSL) (Paris, France) 18 résultats (12ms)

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5652_1_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Halte aux tentatives de sabotage de notre lutte / Comité de coordination des foyers Sonacotra en grève. Paris : Comité de coordination des foyers Sonacotra en grève, 17 avril 1977. La Nouvelle

FRGNQ_A_5652 , dimanche 17 avril 1977  

Foyers Sonacotra en grève

Halte aux tentatives de sabotage de notre lutte !

Le 31 mars dernier, trois centrales syndicales, la CGT, la CFDT et FO se proclamant de la façon la plus opportuniste, "seuls défenseurs des intérêts des résidents Sonacotra" engagent, en-dehors du Comité de coordination et des milliers de résidents des foyers en grève, des négociations avec la direction de la Sonacotra. [...]

Vive le comité de coordination des foyers Sonacotra en grève !

A bas les manoeuvres opportunistes !

[...]

Comité de coordination des foyers Sonacotra en grève

56, rue de la Fontaine-au-roi-Paris-11

17 AVRIL 1977

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5531_jpg_/0_0.jpg
1 média

Vive le retour de nos camarades expulsés. Le pouvoir veut frapper. Mobilisons-nous... / Comité de coordination des foyers Sonacotra en grève. Paris[1977 ?]

5531 , [1977 ?]  

Vive le retour de nos camarades expulsés. Le pouvoir veut frapper à nouveau mobilisons nous pour qu'ils restent en France. A l'appel du Comité de coordination des foyers Sonacotra en grève des loyers. Meeting samedi 2 avril (...) Mutualité.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_43_jpg_/0_0.jpg
1 média

Alerte. Répression policière. Mobilisation / Comité de coordination des foyers Sonacotra en lutte (CCFSL). avril 1979

43 , avril 1979  

Alerte. Répression policière. Mobilisation. Vendredi 16 Avril, 6h du matin, les flics ont envahi 7 foyers Sonacotra en grève. 16 résidents et délégués arrêtés et expulsés immédiatement en direction d'Alger. Nous exigeons : le retour et la libération de tous nos camarades, l'arrêt de la répression des résidents et leurs délégués, la satisfaction de nos revendications : loyer moins cher et liberté dans les foyers, égalité des droits français et immigrés. Tous à la manifestation. Samedi 24 avril à 14h à Barbès. Unité des travailleurs français et immigrés contre la repression de nos luttes. [...].

Contexte :
Rassemblements et manifestations > 1970-1979
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5528_jpg_/0_0.jpg
1 média

Halte à la répression. Tous à la manifestation samedi 18 novembre 1978à 14h de Barbès à Nation / Comité de coordination des foyers Sonacotra en grève. Paris1978

5528 , 1978  

Halte à la répression. Le comité de coordination appelle tous les travailleurs français et immigrés à riposter contre la répression policière et les mesures racistes du pouvoir. Non aux expulsions ! A bas la répression ! Français-Immigrés Solidarité ! Vive le comité de coordination ! Tous à la manifestation (...). Nos revendications : départ des gérants racistes, baisse de 100 F des loyers, changement du réglement intérieur, reconnaissance du Comité de coordination, retour de tous nos camarades expulsés (...).

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5533_jpg_/0_0.jpg
1 média

A bas les diviseurs et les provocateurs. Unis, les résidents vaincront. Sonacotra cèdera / Comité de coordination. [-Entre 1976 et 1979]

5533 , [-Entre 1976 et 1979]  

Seuls les résidents qui mènent la lutte peuvent négocier par l'intermédiaire de l'organisation qu'ils se sont donnée : le Comité de coordination. A bas les diviseurs et les provocateurs. Les directions CGT, CFDT et FO veulent négocier dans le dos des résidents des foyers Sonacotra en lutte. Unis les résidents vaincront Sonacotra cédera. (...)

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5529_jpg_/0_0.jpg
1 média

Rassemblement national des travailleurs français-immigrés contre les lois racistes / Comité de coordination des foyers en lutte. [1979 ?]

5529 , [1979 ?]  

Rassemblement national des travailleurs français-immigrés. Samedi 29 septembre 14h à Garges-les-Gonnesses (...) contre les lois racistes et anti-ouvrières de Barre-Bonnet-Stoléru pour l'unité de la classe ouvrière. Organisé par : Comité de coordination des foyers en lutte, nombreuses associations de travailleurs immigrés, nombreuses sections syndicales UL, UD et UP.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4094_jpg_/0_0.jpg
1 média

Sonacotra cédera / Inconnu. Paris[s.n.], [198- ?].[198 ?]

4094 , [198 ?]  

Sonacotra cédera

Nous refusons la fermeture du foyer, notre seul domicile!

Pas de négociation foyer par foyer.

Vive le comité de coordination.

Police-gérants racistes hors du foyer.

A bas les mesures racistes de Stoléru-Bonnet.

Français-immigrés une seule classe ouvrière.

Le comité des résident du Foyer Sonacotra [...] de Garges-les-Gonesse [...]

2 jourénes portes ouvertes, les 19 et 20 mai à partir de 14h.

Comité de coordination des foyers Sonacotra en lutte (CCFSL) (collection numérisée de périodiques)

1976-1978  

La Sonacotral, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRavailleurs ALgériens, a été créée en 1956, pour répondre à deux problèmes. Le premier était celui de la construction et de la gestion de foyers pour les travailleurs migrants. Le second était celui de la résorption des bidonvilles. Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, l'organisme deviendra la Sonacotra, SOciété NAtionale de COnstruction de logements pour les TRAvailleurs.

A partir de 1975, une « grève des loyers » débuta au foyer Romain-Rolland de Saint-Denis. Elle se propagera en 1976 à l'ensemble de la région parisienne puis aux autres régions françaises. Protestant contre la hausse généralisée des loyers qu'ils jugent alors indécentes en comparaison avec la qualité de vie qu'offrent ces foyers, les résidents grévistes dénoncent également l'état de délabrement précoce des structures ainsi que les méthodes de répression utilisées contre leur mouvement, comme les recours auprès des ambassades de leurs pays d'origine et les expulsions du territoire français.

Pour les rédacteurs du Bulletin d'information des foyers Sonacotra en lutte, l'objectif était double. D'une part, il fallait pouvoir informer les grévistes ainsi que les personnes soutenant leur action des différents évènements mis en place dans le cadre de ce conflit social. D'autre part, il fallait pouvoir faire face aux « informations mensongères et calomnieuses »[1] de la Sonacotra et de ses alliés.

Témoignage sur les conditions de vie dans les foyers de travailleurs immigrés en France, ce périodique offre un point de vue sur un conflit qui a opposé pendant cinq années les occupants et les gérants de ces structures. On note sur chaque publication, en haut à gauche, l'inscription du nombre de mois de grève écoulé. Le conflit s'est achevé en 1980. Durant les années 1990, les foyers de la Sonacotra feront l'objet d'un plan de réhabilitation et le champ de ses compétences s'élargit : il s'agit alors plus de réinsertion par le logement. En 2007, la société change de nom et devient Adoma.

[1] Bulletin d'information des foyers Sonocotra en lutte n°1, p.1, [1977], Paris.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_004/FRGNQ_V_001_004_016_001_video_/FRGNQ_V_001_004_016_001_poster.jpg
1 média

Entretien d'Abdallah Moubine

Génériques : FRGNQ_V_001_004_016, Archives nationales : 20160153/16 , vendredi 17 janvier 2014, 1954-2014  

Principaux sujets évoqués

Enfance au MarocArrivée en France en 1973Vie dans un foyer de travailleurs, participation à une grève de loyerCondition de travail des immigrés dans les usines automobilesEngagement syndical à la CGTGrèves de Chausson (1975), Citroën-Aulnay (1982), Saint-Ouen (1982),L'AMF, l'ATMF Gennevilliers, Radio GSa « non évolution » professionnelle et le procès qu'il a mené pour ses droits et l'égalité salariale (années 1990)Les licenciements des années 1980 dans l'automobile et le mythe du retour

Temps forts de l'entretien

Son arrivée en France, la situation de son père en France, son engagement syndical et à l'ATMF, Radio G, le procés qu'il a mené pour ses droits et l'égalité salariale (années 1990)

Apports ou intérêt historique de l'entretien

Conditions de travail des immigrés dans les usines automobiles, les mouvements de grèves dans le secteur de l'automobile dans les années 1970 et 1980, les radios libres, la création de l'ATMF

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_004/FRGNQ_V_001_004_022_001_video_/FRGNQ_V_001_004_022_001_poster.jpg
1 média

Entretien d'Assane Ba

Génériques : FRGNQ_V_001_004_022, Archives nationales : 20160153/22 , mercredi 26 mars 2014, 1949-2014  

Principaux sujets évoqués

La vie au Sénégal de sa famille sous la colonisation françaiseSon implication dans les contestations étudiantes à DakarSon arrivée en FranceLa découverte des foyers et des conditions de vie des travailleurs immigrésSon installation dans le foyer de la Noue à MontreuilLe comité de coordination des foyers en lutteLa lutte elle-même, les difficultés rencontrées et ses résultatsLe GISTISes missions actuelles au CCFDLa situation actuelle des foyers et l'avenir de ceux-ci, la mémoire de cette lutte

Temps forts de l'entretien

Description précise de l'organisation du Comité de coordination des foyers en lutte et des conflits internes au sein du mouvement.

Apports ou intérêt historique de l'entretien

L'organisation du comité de coordination, une description des appuis techniques de la lutte (au niveau du droit, de la comptabilité, de l'architecture...), une analyse du phénomène d'exclusion du droit commun des travailleurs immigrés vivant dans les foyers, une analyse de l'échec relatif du mouvement de lutte dans les foyers Sonacotra.

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5532_jpg_/0_0.jpg
1 média

Abrogation des mesures Stoléru ! Français-Immigrés, une seule classe ouvrière / Comité de Coordination des foyer Sonacotra. [1977 ?]

5532 , [1977 ?]  

Abrogation des mesures Stoléru ! Manifestation Samedi 19 novembre 14h Métro Barbès. A l'appel de Comité de Coordination des foyers Sonacotra, MTA, CTA Algérie, Rev. Afrique, STM, Assef, Tierras de Espana, AYdinlik, GRS, Agea, Org. Travailleur Tunisiens, UTIT, UGET, CTA Afrique, PCR(m-l), HUmanité rouge, UCF(m-l), OCT, PCI, LCR, OCT(m-l), CUFI, OCP, CPOPV. Français-immigrés, une seule classe ouvrière.