Toutes les ressources Association Génériques (Paris, France) 4 résultats (5ms)

/img/picture-video.svg
1 média

Intervention de Geneviève Dreyfus-Armand

FRGNQ_V_001_005_009 , 2017  

Geneviève Dreyfus-Armand aborde l'historique du partenariat entre la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) et l'association Génériques ayant permis la mise en place de projets de mémoire communs. Elle évoque également à quels nouveaux enjeux sont confrontés les organismes de conservation pour la sauvegarde de la mémoire de l'immigration. Le développement des technologies numériques modifie les procédés de communication et par extension le type de documents d'archives produit (courriels, sites web, blogs). Les institutions de conservation doivent s'adapter à ces évolutions et mettre en place des modalités de traitement spécifiques pour assurer la conservation de ces archives.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_005/FRGNQ_001_005_016_video_/FRGNQ_001_005_016_poster.jpg
1 média

Intervention de Gérard Moreau

FRGNQ_V_001_005_016  

Gérard Moreau revient sur la création de l'association Génériques et du Musée national de l'histoire de l'immigration. Il évoque la nécessité d'exploiter les fonds d'archives afin d'éclairer le présent par des témoignages historiques du passé en évoquant notamment l'exemple de la création contemporaine d'hébergements d'urgence pour les migrants, pouvant se lire sous le prisme des archives d'hébergements d'accueil comme les bidonvilles ou encore les cités de transit.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_005/FRGNQ_001_005_002_video_/FRGNQ_001_005_002_poster.jpg
1 média

Présentation du fonds Saïd Bouziri par Tatiana Sagatni

FRGNQ_V_001_005_002 , 2017  

Tatiana Sagatni présente les modalités de traitement, la description, le classement et la variété typologique de documents qui composent le fonds d'archives de Saïd Bouziri. Le fonds retrace le parcours d'un homme engagé dans la lutte menée depuis les années 1960 contre toutes les formes de discriminations, les inégalités et les injustices. Il témoigne ainsi de ses engagements militants multiples : premiers engagements fondateurs au sein des Comités de soutien à la révolution palestinienne, des Comités Palestine et du Mouvement des travailleurs arabes ; Militance associative, syndicale et des droits de l'Homme, action au sein d'organismes publics : Fonds d'action sociale (FAS), Conseil national pour l'intégration des populations immigrées (CNIPI), FONDA, Ligue des droits de l'Homme (LDH), Conseil national de la vie associative (CNVA), Conseil des associations immigrées en France/en Europe (CAIF/CAIE), Troisième collectif des sans-papiers ; droits de l'Homme dans son pays d'origine, la Tunisie, et dans les associations de l'immigration tunisienne ; engagements locaux dans le quartier Barbès, Goutte d'Or, Château Rouge, Clignancourt, LDH 18e, association de quartier ; droit de vote des étrangers : du Collectif pour les droits civiques (années 1980) à la Votation citoyenne (années 2000).

Le fonds est constitué majoritairement d'un ensemble de documents issus - ou produits - dans le cadre des mouvements, collectifs et divers organismes auxquels Saïd Bouziri a participé (comités, commissions, groupes de travail). Il comprend également une part non négligeable de dossiers thématiques. Enfin, si quelques documents iconographiques sont recensés, le fonds ne comprend pas de supports audiovisuels. Une part importante du fonds - environ 3500 vues - en date des années 1970 a été numérisée et est disponible dans Odysséo.

Fin des résultats