Toutes les ressources And-Jëf/Mouvement révolutionnaire pour la démocratie nouvelle (And-Jëf/MRDN) (Sénégal) 5 résultats (9ms)

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5654_jpg_/0_0.jpg
1 média

Manifestation Contre les politique racistes et anti-immigrés de l'état P.S et du P.C.F/ Collectif. s.l. : s.n., s.d.

FRGNQ_A_5654  

Contre les politiques racistes et anti-immigrés de l'état P.S et du P.C.F

Régularisation sans condition de tous les sans-papiers !

Pas une expulsion, pas un emprisonnement : protection des sans-papiers !

Contre les tensions et attentats racistes : unité et respect des communautés

Pour birser le consensus raciste et chauvin : développons l'unité français-immigrés

Manifestation Samedi 18 Décembre à 14h30 à Barbés

And-Jef / Mouvement révolutionnaire pour la démocratie nouvelle, Rupture pour le Communisme, Permanences Anti-Expulsions

avec le soutien de Drapeau Rouge, AEMF (Association des Etudiants Maliens de France), CDIOA, UC (Union des Casamançais), ASFIS (Association des Femmes Immigrées Sénégalaises)

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5661_jpg_/0_0.jpg
1 média

Avez-vous entendu parler de cette manifestation? Rassemblement / Permanences anti-expulsion Paris : Permanences anti-expulsion, 198122 rue d'Annam 75020 Paris. Imprimerie Édit 71

FRGNQ_A_5661 , 1981  

Avez vous entendu parler de cette manifestation ? La presse a bloqué l'information. Brisons de consensus raciste ! Régularisation sans condition de tous les "immigrés sans-papiers". Report de la date du 31 décembre 81. Regroupement familial sans condition. Suppression de normes administratives. Libre choix de la nationalité pour les jeunes immigrés. Abrogation de la loi de 73. Rassemblement Lundi 21 décembre 18h devant le secrétariat d'état aux immigrés 8 avenue de Ségur (Paris 7eme) - Métro : Ecole Militaire.

Samedi 28 Novembre 1981 (à l'appel des P.A.E., de And Jëf MRDN, des maoistes de l'U.C.F.M.L., de l'AESF, de l'ADESMAF, avec le soutien du groupe Jonction, de l'AGEG, de l'OCML-VP, de l'O.C.F.D-D.R...) 2000 manifestants anti-racistes français et immigrés ont manifesté dans la rue contre l'État-P.S., pour la régularisation sans condition de tous les sans-papiers. Ce fut une manifestation nouvelle et exceptionnelle. Tant par sa force interne, la décision et la détermination de ceux qui y participèrent. Tant par sa cible : première manifestation populaire contre l'État-P.S., contre sa nouvelle politique discriminatoire et raciste. Tant par sa dynamique et son rythme: des vagues successives de mots d'ordre étaient scandé comme des réponses aux interventions qui tout en marchant expliquaient le caractère raciste de la politique du P.S., interpellaient les français et les immigrés sur l'urgence de constituer en France une authentique force politique anti-raciste.

Pour contacter les permanences anti-expulsion. Tous les Mardi de 18 à 19h30. Tous les Samedi de 10h30 à 12h30. Librairie "cherche" 3 rue Marx Dormoy (Paris XVIIIème - Métro Chapelle). Imprimerie Édit 71 - 22 rue d'Annam - 75020 Paris- tél 636 89 09

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4984_jpg_/0_0.jpg
1 média

Pour arrêter la montée et la banalisation du racisme et du chauvinisme / And-Jëf MRDN ; ATT ; Comité anti-raciste ; Combat communiste ; Groupes communistes révolutionnaires ; OCML Voie prolétarienne ; Permanences anti-expulsions (PAE) ; Ruptures pour le communisme (RC) ; UTCL. 22 octobre 1977

4984 , 22 octobre 1977  

Pour arrêter la montée et la banalisation du racisme et du chauvinisme. Contre les mesures et les campagnes anti-immigrés du gouvernement PS/PC et de la droite, machines de guerre contre la classe ouvrière et le peuple opprimé. Manifestation samedi 22 octobre à 14h30 à Barbès. Non, les jeunes et les immigrés ne sont pas responsables du chômage et de l'insécurité. Unité français-immigrés contre la crise !

Contexte :
Immigration > Rassemblements et manifestations > 1970-1979
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4984_jpg_/0_0.jpg
1 média

Manifestations contre le racisme / Unité français-immigrés contre la crise ; And-Jëf/Mouvement révolutionnaire pour la démocratie nouvelle (And-Jëf/MRDN) ; ATT ; Comité antiraciste ; Combat communiste ; Groupes communistes révolutionnaires ; OCML voie prolétarienne ; Permanences anti-expulsion (PAE) ; Rupture pour le communisme (RC) ; UTCL. Paris, 1977 (ParisImprimerie Edit).1977

4984 , 1977  

Pour arrêter la montée et la banalisation du racisme et du chauvinisme. Contre les mesures et les campagnes anti-immigrés du gouvernement PS/PC et de la droite, machines de guerre contre la classe ouvrière et le peuple opprimé. Manifestations samedi 22 octobre à 14h 30 à Barbès. Non, les jeunes et les immigrés ne sont pas responsables du chômage et de l'insécurité. Unité français-immigrés contre la crise. And-Jëf /MRDN (Sénégal), ATT (Turquie), Comité anti-raciste (Nanterre), Combat communiste, Groupe communistes révolutionnaires, OCML voie prolétarienne, Permanences anti-expulsions (PAE), Ruptures pour le communisme (RC), UTCL [...].

Contexte :
Immigration > Rassemblements et manifestations > 1970-1979
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4852_R_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Lutte contre l'impérialisme au Sénégal / And-Jëf/Mouvement révolutionnaire pour la démocratie nouvelle (And-Jëf/MRDN) <lb /}.[s.n.], Sans date.Sans date

4852  

Sénégal, déclaration du comité d'initiative provisoire de And-jëf - MRDN. Nous, militants prolétaires, ouvriers paysans, intellectuels révolutionnaires, membres ou sympathisants de l'organisation And-jëf Xarebi, héritière des riches, nobles et indomptables traditions de résistance et de lutte du vaillant peuple sénégalais, prenons l'engagement d'assurer de façon ouverte la continuation de son action révolutionnaire et de lutter pour sa reconnaissance [...]. Avec Abdou Diouf au pouvoir, l'impérialisme tente une politique de manoeuvre dilatoire pour masquer la crise et imposer une solution néo-coloniale à notre peuple. Pour le comité d'initiative provisoire : Landing Savane, ingénieur statisticien, Dakar, Alioune Séné, mécanicien à la régie des chemins de fer-Guinguinéo, Mamadou Diop Decroix, informaticien, Dakar, Abdoulaye Bakhoum, transporteur routier en retraite-Ziguinchor, Tapha Kane, cheminot -Tièse, Mamadou Cissokho, paysan à Ségou Coura-Sénégal, Jo Diop, entraîneur de foot-ball de 3ème degré-Dakar, Bassirou Sarr, professeur- Kaolack, Aziz Dieng, étudiant-Paris [...].

Contexte :
Libérations politiques > Afrique > Sénégal
Fin des résultats