Toutes les ressources Act Up Paris (Paris, France) 7 résultats (3ms)

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4215_jpg_/0_0.jpg
1 média

Mobilisation contre la double peine 1998 / Comité national contre la double peine. ParisComité national contre la double peine1998

4215 , 1998  

Mobilisation contre la double peine. Prison + expulsion = double peine. Pas de justice, pas de paix.

""Ceux qui commettraient une faute, par voie de délinquance de s'écarter des intérêts de notre pays doivent subir la loi que subirait tout Français et non point avec une exclusion supplémentaire"" François Mittérand, Sorbonne, 9 janvier 1989 (assises nationales sur les Nouvelles Solidarités).

Manifestation samedi 27 juin 1998, RDV 14 heures 30 Paris - Républiques.

Cet appel se fait à l'initiative des organisations suivantes. Premiers signataires : Comité national contre la double peine, MIB, Association des jeunes de Sartrouville (AJS), CRCA les Mureaux, Espoir Nîmes, Agora Vaulx en Velin, Pas da Ran (Châlon-sur-Marne), Comité Justice pour Abdelkader (Dammarie-les Lys), Réflex, Scalp, Collectif anti-expulsions, CNT, Association justice Jawad Zaoulya (Mantes-La-Jolie) Droits devant, ANGI Aubervilliers, La maison de l'immigration (LAMI), Comité des sans-logis, AMF, ATMF, Act up, Fasti, LCR, MRAP, Chorba pour tous!, Urmed, Espace pluriel, Ras L'Front 20e, Fasti...

Contexte :
Affiches produites par l'ATMF > Activités citoyennes > Droits civiques
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4858_jpg_/0_0.jpg
1 média

Abolir la double peine / Coordination nationale de soutien à Deraridj. Paris, 1992 (ParisImprimerie-Quotidienne).1992

4858 , 1992  

Pour abolir la double peine. Abderahmane Deraridj en grève de la faim depuis le 1 septembre 1992 pour obtenir la grâe collective de toutes les victimes de la double peine et le respect des catégories d'étrangers protégées en France. Lieu de grève : Eglise Saint Merry. Coordination nationale. Le collectif de soutien : monsieur François Mitterrand le 9 janvier 1989, à la Sorbonne, tribune des assises nationales sur les nouvelles solidarités """" ceux qui commettraient la faute par voie de délinquance de s'écarter des intérêts de notre pays, doivent subir la loi que subirait tout Français dans la même situation, mais non point avec une exclusion supplémentaire"""". Paroisse Saint Merry, Comité contre la double peine, Comité contre l'expulsion des grands malades (Paris), ASTI en Luth (Gennevilliers), Comité justice prison (Gennevilliers), SAF (Paris), Comité local contre la double peine (Marseille), Solidarités algériennes, AHGE (Gennevilliers), Irène Barriant-APEL (Marseille), Cedetim, EMMAüS, CLCRM, Act up (Paris), les films Grains de sable, LCR (Paris), JALB (Lyon), Théodore Monod, Abraham Serfaty, FASTI (Paris), Moumen Diouri, Mgr Gaillot-Evêque d'Evreux, ASDHOM, Pastorale des migrants, Wahid Allouche (sociologue), Paroisse Saint Hippolyte, GISTI (Paris), GASPROM (Nantes), CAIF, MRAP (Paris), CGT (Paris), Prison-Air expulsion [...].

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Droits > 1990-1999
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4213_jpg_/0_0.jpg
1 média

40e anniversaire du 17 octobre 1961 / Collectif. ParisCollectif2001

4213 , 2001  

Rassemblement mercredi 17 octobre 2001 - 18h. A proximité du cinéma Rex. Ce rassemblement se terminera au Pont Saint-Michel. Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers de travailleurs algériens et leur famille défendaient leur droit à l'égalité, leur droit à l'indépendance et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Ce jour-là et les jours qui suivirent des centaines de manifestants furent tués par des policiers aux ordres de leurs supérieurs.

A l'occasion du quarantième anniversaire, nous appellons à une grande manifestation le 17 octobre 2001, à Paris et dans toute la France, pour commémorer ce tragique évènement.

Nous demandons :

La reconnaissance officielle de ce crime contre l'humanité.

Le libre accès aux archives pouvant aider à écrire l'histoire de cette guerre coloniale et en particulier de cette journée du 17 octobre 1961.

L'introduction et l'étude de ces évènement dans les programmes et les manuels scolaires.

La création d'un lieu du souvenir à la mémoire des victimes.

Act'up - ADIAMOS - Agence de promotion des cultures et du voyage - AIRCRIGE - Alternative libertaire - Au nom de la mémoire - Association du 17 octobre 1961 contre l'oubli - Association des cultures berbères - Association des Familles de français disparus en Argentine - Association franco-argentine de Paris - Association nationale des Algériens de France et de leurs familles - Association pour la démocratie à Nice - Association républicaine des anciens combattants et victimes de la guerre - ATMF - CEDETIM - Certcle Frantz Fanon - CFDT du Rhône (UD) - CFDT URI-PACA - CGT - CIMADE - Collectif portugais pour une pleine citoyenneté - Collectif ""ruptures"" - Comité national des chômeurs - CGT - Droit au logement - Droits devant! - Droits solidarité - L'Ecole émancipée - FASTI - FIDH - Fédération de Paris du parti socialiste - La FTCR - France libertés - Fédération syndicale étudiante - FSU - GISTI - Groupe de soutien à Léonard Pelletier - Groupe révolutionnaire socialiste (Martinique) - Institut Medhi Ben Barka mémoire vivante - JCR-RED - LCR - Lutte ouvrière - Médecins du monde - Mémoire, vérité, justice sur les assassinats politiques en France - Mouvement des jeunes communistes - Mouvement de l'immigration et des banlieues - MRAP - Observatoire des libertés publiques - Parti communiste français - Pionniers de France - Ras l'front - SGEN-CFDT - Union des étudiants communistes - Union des femmes de la Martinique - Union syndicale G10 solidaires - Les Verts - Les Alternatifs - MJS - Fédération des oeuvres laïques du 93 - Collectif permanent de solidarité avec le peuple algérien.

Contexte :
Affiches produites par l'ATMF > Activités citoyennes > Mémoire
Fin des résultats