Toutes les ressources Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne, France) 23 résultats (13ms)

45 mn sur terre, spectacle du foyer J. Cotxet de Saint-Maur-des-Fossés avec le théâtre Aleph d'Ivry-sur-Seine : épreuves de tournage (2000).

2AV 1549-1552 , 2000 - 2000  

Le théâtre d'Aleph d'Ivry organise au foyer J.Cotxet à Saint-Maur un spectacle joué par des jeunes du foyer. Ce spectacle aborde les thèmes comme le SIDA, la relation parents-enfants, le bonheur, l'immigration. Interviews des jeunes acteurs.

Contexte :
Films de l'unité audiovisuelle du Conseil général du Val-de-Marne

Activités périscolaires : soutien scolaire ; animation culturelle en langue arabe ; cours de langue ; animations éducatives péri-scolaires (AEPS).

119AS/73 , 1988-1990  
Organisation : calendrier des actions, comptes rendus de réunion, emploi du temps, candidature et fiche de poste, correspondance,Enseignants/animateurs : candidatures.Réunions.Fiches d'inscription, liste d'élèves et travaux : Courbevoie, Ivry, Malakoff, Antenne 9e, Paris 15e, Paris Dunkerque, J. Prévert.Location de salle.Cahiers de prof en français et cahiers d'élèves en arabe.Documentation administrative et juridique.
Contexte :
Activités de la FTCR. > Activités liées à l'immigration en France (militance, défense, solidarité). > Activités sociales et de loisir.

Interview de Monique Retore, membre de l'APEIS (Association pour l'emploi, l'information et la solidarité) : épreuves de tournage.

2AV 1494 , 2000 - 2001  

Monique Retore est interviewée devant un square de la cité Hoche. Elle raconte que l'APEIS a été créée à Ivry-sur-Seine pour aider les chômeurs et les précaires à obtenir leurs droits, à les informer, les accompagner aux Assedic, la CAF, elle met à disposition de journaux. C'est un lieu où on peut parler et exister. L'association les aide à exister. Beaucoup sont découragés de retrouver un emploi ou faire face aux questions de leurs enfants. Beaucoup sont des femmes, ne veulent pas quémander, aller aux restos du coeur, le sentiment de honte. La situation des femmes est plus dure car l'emploi est précaire. On lui propose tout et n'importe quoi, alors qu'on ne le ferait pas pour un homme. Beaucoup dépriment et se négligent. On ne demande pas aux femmes d'avoir un métier, des idées, de se battre et d'avoir un but dans la vie ? Beaucoup de femmes d'origine étrangère sont soumises et n'ont pas le pouvoir de décision. A l'association, viennent de plus en plus de femmes avec des qualifications, un métier que l'ANPE redirige vers des professions peu qualifiés "de proximité". Elle rêve où chacun a sa place, un travail pour exister, des loisirs, des vacances avec ses enfants. Prise de vue de la cité Hoche.

Contexte :
Films de l'unité audiovisuelle du Conseil général du Val-de-Marne > Interviews de femmes militant dans des associations civiques val-de-marnaises ayant participé à la marche des femmes à New York en 2000 : épreuves de tournage (2000-2001).

Xuan Phuong Vu thi, épouse Nguyen, témoignage sur son parcours de migrant : enregistrement filmé (2009).

1AV 387-389 , 2009 - 2009  

Née au Vietnam en 1942, elle arrive en France avec sa famille en 1953 à l'âge de onze ans. Elle créé en 2008 l'association Orange fleurs d'espoir, une association d'aide aux victimes des défoliants installée à Ivry-sur-Seine.

Contexte :
Entretiens réalisés par les Archives départementales > Parcours de migrants > Migrants d'originie vietnamienne

Vie interne et activités

ABS 13-1 , 1987-2001  

Statuts, adhésions, assemblées générales, conventions, correspondance, programmes d'activités, appels et communiqués.

Contexte :
Mouvements en lien avec le Maghreb et les Maghrébins en France > Algérie et Algériens en France > Solidarité algérienne en Europe

Interviews de Bozena Wojciechowki, membre de la JC (Jeunesse communiste) à Ivry-sur-Seine, de Josiane Martin et de Martine Girault de l'Observatoire de l'égalité : épreuves de tournage.

2AV 1495 , 2000 - 2001  

Bozena Wojciechowki explique les missions de la Jeunesse communiste dans laquelle elle milite. Elle est entrée à la JC en faisant un voyage au Vietnam. Elle porte la question des femmes. Elle constate déjà que dans son organisation, plus on monte, moins il y a de femmes. Elle est partie à New York avec le Conseil général. Elle se pose des questions sur la nature des inégalités, biologiques ? culturelles ? Elle raconte qu'un tiers des filles de sa classe de terminale souhaitaient devenir femme au foyer. Elle pense qu'il y a eu beaucoup de progrès et qu'il faut en faire encore sur les questions d'avortement, d'égalité de salaire, de paix.

Josiane Martin parle de la création de l'observatoire de l'égalité par le Conseil général du Val-de-Marne en mars 2000, suite au rapport de la commission adhoc composée des 5 conseillères du Conseil général et un représentant de chaque groupe politique. Connaître la place des femmes, auditionner des représentants d'associations, de groupes politiques, syndicaux, prendre des initiatives. L'observatoire constate une persistance ou une aggravation des inégalités et des injustices, y compris dans l'accès au travail, des violences. L'observatoire peut devenir un lieu de connaissance, vu la difficulté d'obtenir des statistiques, même sur le département. Elle constate une féminisation dans la pauvreté, la précarité, surtout les jeunes femmes et les jeunes mères. Elle constate la difficulté à accéder aux hautes responsabilités même dans la fonction publique. Plusieurs témoignages de femmes doivent faire preuve de leur compétence à tous les moments de leur carrière. Elle donne son sentiment sur la femme aujourd'hui, l'évolution de la place de la femme dans le salariat, dans les familles, les mentalités, la vie politique.

Martine Girault parle de son travail à l'observatoire, construction originale qui n'existe nulle part ailleurs. Rassembler différents organismes (publics, privés, associatifs) pour avoir une connaissance précise des femmes dans le département. Selon elle, l'évolution est lente, les inégalités des salaire sont toujours présentes, la place des femmes dans les lieux de décision encore faible. L'observatoire est un outil, pour mieux faire connaître la situation, trouver des initiatives communes.

Contexte :
Films de l'unité audiovisuelle du Conseil général du Val-de-Marne > Interviews de femmes militant dans des associations civiques val-de-marnaises ayant participé à la marche des femmes à New York en 2000 : épreuves de tournage (2000-2001).