Toutes les ressources Antony (Hauts-de-Seine, France) 4 résultats (12ms)

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4321_jpg_/0_0.jpg
1 média

Semaine culturelle de l'Algérie / Union nationale des étudiants algériens. ParisUnion nationale des étudiants algériens1971

4321 , 1971  

Union nationale des étudiants algériens, section de Paris. Journée du 19 mai, "Semaine culturelle de l'Algérie", du 17 au 22 mai 1971. Programme. Foyer Thameur 115 boulevard Saint-Michel, Paris 5e. 20h30. Lundi 17 mai : Table ronde sur la culture algerienne, avec des écrivains, poetes, peintres algériens. Mardi 18 mai : "Industrialisation et réforme agraire", table ronde avec El Zaim et des personnalités françaises. Mercredi 19 mai : Meeting international de la solidarité avec les étudiants et le peuple algérien suivi d'une soirée. R.U. Antony Ciné-Club 20h30. Jeudi 20 mai : récital poétique : "l'Algérie face à l'impérialisme". Projection du film "le Vent des autres". Samedi 22 mai : projection d'un film algérien inédit. Durant toute la semaine exposition de peintres algériens.

Rodolphe Bianco, entretien avec un Fresnois âgé de 82 ans, sur ses souvenirs d'école à Fresnes entre 1925 et 1940 : enregistrement sonore (2002).

14AV 1015 , 2002 - 2002  

Rodolphe Bianco est né en 1920 à Antony de parents italiens immigrés. Il va à l'école maternelle à l'âge de 5 ans, située face à l'aile droite de la mairie de Fresnes.

Dès l'âge de 6 ans, il est à l'école primaire de Fresnes, constituée de 2 classes, une pour les garçons et une pour les filles. Rodolphe évoque l'organisation de la classe.

Puis il décrit des photos prises dans les années 1930 et il essaie de se souvenir du nom et le caractère de ses professeurs et des ses camarades.

Rodolphe explique comment se passaient les récréations et la discipline au moment de rentrer en classe après le coup de sifflet.

Rodolphe évoque les particularités de la classe à cette époque, comme le chauffage constitué d'un poêle à charbon. Il parle aussi des objets, des meubles, les bancs d'école, les cahiers, les porte-plume, les manuels scolaires. Il évoque aussi le port de la blouse noire et des galoches. Rodolphe parle des récompenses et les prix attribués en fin d'année et distribués dans la salle des fêtes. Il se souvient de certains prix comme les beaux livres. Il donne des précisions aussi sur les horaires de la classe, les dates de congés scolaires de cette période. Il aborde le sujet des distractions pendant les récréations : les billes, le ballon. Il parle de ce que sont devenus ses camarades d'école. L'entretien se termine sur l'évocation des associations, comme l'association sportive à Fresnes à laquelle il a participé comme "amicaliste".

Contexte :
Documentaires collectés auprès de tiers > Documentaires réalisés par les villes et les associations > Fresnes et Val-de-Bièvre
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4101_jpg_/0_0.jpg
1 média

Liberté pour l'Afrique du Sud / Collectif. ParisCollectif1982

4101 , 1982  

Liberté pour l'Afrique du Sud

8 janvier 1919 - 8 janvier 1982.

L'African National Congress conduit la lutte pour la libération du peuple Sud Africain.

Saoirée de solidarité. Cité universitaire d'Antony.

Jeudi 7 janvier 1982 à 8h30. Salle Ciné-Club.

- Intervention de Néo Mnumzana, représentant de l'ANC en France.

- Participation du groupe culturel de l'Union générale des travailleurs Sénégalais en France.

Organisée par :

- l'association française d'amitié et solidarité avec les peuples d'Afrique (AFASPA)

- mouvement anti-apartheid (MAA)

- mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP)

Soutien de l'association des résidents universitaires d'Antony.

Fin des résultats