/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2275_jpg_/0_0.jpg
1 média

Manifeste contre la discrimination et les statuts spéciaux à l'hôpital / Collectif droit égalité des médecins attachés et de leurs familles (CODEMAF). décembre 2001

2275 , décembre 2001  

Manifeste contre la discrimination et les statuts spéciaux à l'hopital. L'hôpital est un lieu essentiel dans notre société, endroit sur lequel compte l'ensemble de la population pour se soigner tant l'esprit que le corps. Il a pour objectif l'accès aux soins pour tous. C'est un lieu où chaque personne malade, diminuée, dépendante, recherche un soutien, une attention de l'ensemble de la communauté hospitalière. Ce choix, assumé par la société et par les professionnels qui travaillent dans les hôpitaux, nécessite un investissement personnel et collectif qui n'a pas de coût. Nous sommes fiers des professionnels de santé qui se mobilisent en permanence dans ce sens, mettant de côté leurs soucis pour partager ceux d'autrui. La santé des patients est une priorité. La logique économique doit être subordonnée aux valeurs d'égalité, de fraternité, de justice, de dignité qui fondent notre société. Cela doit également s'appliquer dans notre société. Pour bien assurer la santé des patients et créer des conditions de vie et de travail acceptables dans les hôpitaux, il est important que ces valeurs s'y concrétisent. La discrimination en fonction de l'origine des personnes n'est pas acceptable dans notre société. Elle ne l'est pas non plus à l'hôpital. L'existence de statuts spéciaux pour les docteurs d'origine extra-européenne telle qu'elle perdure actuellement pour ceux qui sont dans le statut d'attaché associé doit être abolie. Bien qu'exerçant en tant que médecin depuis de longues années, ils n'ont pas l'autorisation d'exercice de la médecine en France et ne sont pas inscrits à l'ordre des médecins. Ceci est contraire au code de la santé (article 372). Leur statut d'attaché est précaire, leur couverture sociale dérisoire, leur revenu faible, du tiers au quart de celui des autres praticiens pour les mêmes compétences. De multiples barrières et conditions sont mises pour qu'ils ne soient pas à égalité de traitement avec leurs confrères. L'État, les politiques, le Conseil de l'ordre, l'administration doivent cesser cette politique discriminatoire, inégalitaire et abolir les statuts spéciaux indignes de la France. En tant que citoyens, nous nous engageons à y veiller. Texte proposé pour signature par les médecins attachés et membres de leus familles grévistes de la faim. Collectif droit égalité des médecins attachés et de leurs familles (CODEMAF).

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 2000-2009 > 2000-2001
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2602_jpg_/0_0.jpg
1 média

Migrants contre le sida vous invite à participer à une journée de formation / Migrants contre le sida. juin 2000

2602 , juin 2000  

Migrants contre le sida vous invite à participer à une journée de formation. Droit au logement. Les appartements de coordination thérapeutique et les autres possibilités d'hébergement quand on est séropositif, avec ou sans papiers[…]. L'atelier s'adresse aux personnes séropositives issues de l'immigration, avec ou sans papiers. Les ateliers de migrants contre le sida sont gratuits et ouverts à tous. Animé par 'équipe de migrants contre le sida [...]. Samedi 24 juin 2000, de 14h à 17h, au local de l'Association Génériques, 34, rue de Cîteaux (Paris).

Contexte :
Campagnes militantes et citoyennes > 2000-2009 > 2000-2001
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_2615_jpg_/0_0.jpg
1 média

Concert à l'espace rencontres d'Aubervilliers / Association de la nouvelle génération immigrée (ANGI). novembre 2001

2615 , novembre 2001  

L'association de la Nouvelle Génération immigrée (ANGI) présente, à l'occasion de son 20ème anniversaire : samedi 10 novembre 2001 à 20h, concert à l'espace rencontres d'Aubervilliers. Soirée présentée et animée par Nordine Kamala avec : Massa Bouchafa (musique kabyle), Scred Connexion (Rap), Salim (Raï), Conjunto Bacoso (Salsa), Salah Eddin (musique chaabi), Abada Capoeira (danse brésilienne), Hocine Ben et Youssef Boudhar (slam), Hanna'm et Amettyste (Unda voice) (rn'b). Rencontre et débat de 14h à 18h, entrée libre : jusqu'en 1981, les ressortissants étrangers n'avaient pas le droit de créer d'associations. Jusqu'au jour d'aujourd'hui, ils n'ont pas le droit de vote. Des milliers d'emplois leurs sont interdits. Venez pour en débattre. Espace rencontres d'Aubervilliers. Stands associatifs, bar et restaurants, tarif unique.

Contexte :
Arts de la scène > 2000-2009 > 2001
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_0014_005_video_/FRGNQ_V_001_001_0014_005_poster.jpg
1 média

L'explosion des années 2000 : la forte présence des footballeurs issus de la "deuxième ou troisième génération".

2007  

Stéphane Mourlane évoque les joueurs d'origine maghrébine évoluant à Marseille dans les années 2000 au titre desquels figurent : Kamel Meriem, Karim Ziani, Samir Nasri ou encore Salim Arrache, joueurs qui contribuent à un processus d'identification.

Contexte :
Interventions des historiens > Stéphane Mourlane, L'OM, un club aux couleurs de l'immigration maghrébine à Marseille ?