/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_032/FRGNQ_PH_002_032_205_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Akli Yahyaten

1960-1990  

Né le 17 février 1933 à Beni-Mendès en Kabylie, Akli Yahyaten est orphelin de père. Il quitte la campagne à douze ans pour Alger où il vit, enfant des rues, de petits boulots et de rapine. A l'âge de vingt ans, il immigre en France, à Paris. Jusqu'en 1954, il occupe divers emplois, de manœuvre à garçon de café. A ses heures perdues, il s'initie à la mandoline avec passion. Après son service militaire de 1954 à 1956 à Miliana, il devient manœuvre spécialisé à l'usine Citroën où il fréquente les milieux du FLN. Accusé d'être collecteur de fonds, il est emprisonné en 1956 pour six mois. A sa sortie, il décide de faire de la musique son métier. Il se produit d'abord dans les cafés communautaires, où il chante la nostalgie du pays. Familier des artistes maghrébins du Quartier latin, il participe aux émissions kabyles de l'ORTF et se produit sur la scène des cabarets " Le Bagdad " et " Les Nuits du Liban ". En 1959, à nouveau inquiété pour se activités, il retourne en prison. Son expérience carcérale lui inspire des chansons qui font de lui une grande vedette. Chantant en arabe et en amazigh, il fait sa carrière entre Paris et Alger avec à son palmarès de nombreux succès.

/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_010_202/FRGNQ_PH_010_218-BorderMaker_jpg_/0_0.jpg
8 médias

Friche artistique - carrefour des rues Myrha et Cavé

2013  

La démolition des immeubles vétustes laisse place à des terrains qui restent à l'état de friche pendant des périodes très longues, voir plusieurs années. Dans le cadre de la Politique de la Ville, ces espaces sont mis à la disposition d'associations d'habitants pour des occupations éphémères : jardins partagés, espaces artistiques par exemple.

Sur cette friche, à l'angle des rues Myrha et Cavé, l'artiste Philippe Peryn a organisé une installation provisoire avec trois grands tilleuls déracinés et renversés, pour des ateliers de sculpture et une vision métaphorique à ciel ouvert.

/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_014/FRGNQ_PH_002_014_096_jpg_/0_0.jpg
3 médias

Hilmi Mohamed

1960-1990  

Mohamed Hilmi, de son vrai nom Brahimi Mohamed Ameziane est né en 1931 à Azzefoun. A 17 ans, il pénètre le monde artistique en intégrant la troupe de l'Opéra d'Alger. Il officie par la suite à la radio au sein des ELAK (Emissions en langues arabe et kabyle). Acteur, il est aussi célèbre en tant que réalisateur, à son actif plus de 800 pièces radiophoniques en kabyle et en arabe dont de nombreuses adaptations de Molière, Dumas ou Shakespeare. Il écrit également quatre opérettes, trente moyens et courts métrages, une dizaine de comédies musicales. Il a aussi était l'auteur-réalisateur de six longs métrages dont le film « El ouelf saïb ». Compositeur, il se distingue notamment un style humoristique souvent présent dans son oeuvre.

Documentation.

SOL 26/3 , 1976-1980  

Dossier de presse sur les droits humains, les prisons, les tortures (1976) ;

« Le cri des hommes », Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH), n°5, 6, 7 (1979-1980).

Contexte :
Les organisations de défense des libertés publiques et des droits de l'homme > En Tunisie > Ligue tunisienne des droits de l'homme (LTDH)

Archipel, français langue étrangère, livre 2, unités 8 à 12, livre du professeur, Paris : Cours crédit/Didier, 1983.

3 , 1983  

[La BNF à Tolbiac conserve, en rez-de-jardin, un exemplaire de ce fascicule, sous la cote 8 MU-4437, ainsi que le livret de l'élève, 3 cassettes, 2 films fixes et 1 cahier d'exercices qui composent cette méthode de langue. ].

Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Brochures

SEINE-SAINT-DENIS (93) AMF, département de Seine-Saint-Denis [à Montreuil] (AMF-93) (1992-1998). AMF-section d'Aulnay-sous-Bois (1979), AMF-section de Bondy (1967, 1972), AMF-section de Saint-Denis : comptes rendus de réunion (1970-1982), comptes rendus d'activités, dossier de stage de formation des militants (1979), communiqués (1979-1991), tracts et affichettes sur les activités organisées (1978-1979), correspondance (1975-1983). Association des Marocains de la Seine-Saint-Denis pour la Citoyenneté (AMSC), Pantin, création : extrait du procès-verbal de l'AG constitutive (1998), récépissé de déclaration (1999), copie de la déclaration à la préfecture en date du 13 janvier 1999 extraite du J. O. du 6 février 1999, statuts (s. d.), cartes de vouex de bonne année ; organisation d'une soirée culturelle : demande de local, invitation, compte rendu, correspondance (1999-2000).

C14 , 1967-2000  
Contexte :
Relations avec les sections et le monde associatif > Relations avec les sections et associations membres de l'AMF > L'AMF en région parisienne

CLAP-fédération, AG des 12-13 mai 1979, 26-27 avril 1980 et 14-15 nov. 1981 : photocopie des statuts, ordre du jour, document préparatoire, rapport introductif, rapport d'activité, texte de réflexion, compte rendu des travaux (1979-1981).

115 , 1979-1981  
Contexte :
Publications Alphabétisation et promotion puis Alpha & promotion, bulletin d'information/revue bimestrielle du CLAP (1971-1995)
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_009/FRGNQ_V_001_009_006_video_/FRGNQ_V_001_009_006_poster.jpg
1 média

Présentation de la compagnie Ca e La par Graça Dos Santos

FRGNQ_V_001_009_006 , 2017  

Graça Dos Santos présente le travail effectué par la compagnie Ca e La - « ca e la », comme une idée d'aller-retour, sans avoir d'endroit où pouvoir se fixer. La compagnie, fondée dans les années 1980, a évolué progressivement vers le théâtre corporel en utilisant le mime et le masque, pour abolir les problèmes de compréhension de langues. Elle se fait connaître notamment avec des pièces comme Le cul entre deux chaises et Sud express.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_006_002_video_/FRGNQ_V_001_001_006_002_poster.jpg
1 média

L'équipe du FLN et la révélation pour le journalisme sportif.

9 novembre 2007  

C'est en découvrant l'équipe du FLN à Tunis en 1958 que Faouzi Mahjoub a la révélation de sa future carrière de journaliste sportif. Dans les extraits suivants il raconte ses débuts dans le métier. Il évoque également l'équipe du FLN.

Contexte :
Interviews de professionnels du football (footballeurs, entraîneurs, journalistes) > Interview de Faouzi Mahjoub par Naïma Yahi
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5139_jpg_/0_0.jpg
1 média

Derrière la faim d'un pauvre, il y a le luxe d'un riche / Alternative libertaire. Paris, FranceAlternative libertaire (AL) (Paris, France)[-Entre 1991 et 2001]

5139 , [-Entre 1991 et 2001]  

Derrière la faim d'un pauvre, il y a le luxe d'un riche. Calligraphie de Toulthi Al Zoudi, 1956. Alternative Libertaire. Un journal différent pour des lecteurs dissidents. Un numéro gratuit au 02/736.27.76. Abonnez vous 2 rue de l' Inquisition 1040 Bruxelles.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > 1990-1999

Festivals et catalogues

1er janvier 1985-23 août 1986  

Le dossier contient des documents concernant des festivals que Mustapha Idbihi n'a pas organisé, comme les Journées de musiques arabes ou les Francofolies. Il présente également un catalogue de l'association Information Culture et Immigration (ICEI) qui regroupe les contacts d'artistes.

Contexte :
Documentation

Coordination nationale des déboutés et comités de soutien aux déboutés, dossiers individuels.

Boîtes 216-218, 247 , 1990-1992  
boîte 216 : Déboutés du droit d'asile et rapports sur l'atteinte aux droits humains en Turquie (1990-1991). boîte 217 : Déboutés : grève de la faim des déboutés Kurdes (1990-1991). boîte 218 : Déboutés (1990-1991). boîte 247 : Déboutés : Coordination nationale des déboutés, comités de soutien aux déboutés, dossiers individuels (1990-1992).
Contexte :
a011393017001cq08df > Activités politiques > Déboutés du droit d'asile

Accueillir, écouter, accompagner, témoigner, soutenir les droits des migrants / Cimade (Paris, France) . 46 bd des Batignolles 75017 Paris [s.n.][s.n.], Sans date.Sans date

5432  

Vous voulez participer à la vie citoyenne, vous engager, vous avez du temps, un peu, beaucoup....

La CIMADE recherche des bénévoles pour soutenir les migrants et les réfugiés

Accueillir, écouter, accompagner, témoigner, soutenir les droits des migrants.

Contacts:

CIMADE Ile-de-France Champagne

46 bd des Batignolles 75017 Paris

Tél: 01.40.08.05.34 (du mardi au jeudi)

Email: poste-idf@cimade.org

Plus d'informations sur le site : www.cimade.org

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > Non datées

Cinéma « Le Louxor »

 

Situé à l'angle du boulevard de la Chapelle et du boulevard de Magenta, le cinéma «  Le Louxor  » a est édifié en 1921. Rare rescapé des cinémas d'avant-guerre, cet établissement est un remarquable exemple de l'architecture des années 1920. La façade néo-égyptienne et les toitures de ce bâtiment ont été inscrites à l'inventaire des monuments historiques le 5  octobre  1981.

Intégré à l'origine dans le réseau des cinémas Lutétia qui, pendant les années 1920, jouent un rôle de premier plan dans l'exploitation cinématographique, Le Louxor est repris en 1929 par la société Pathé qui l'adapte au cinéma sonore. Comme tant de salles de quartier, il subit les conséquences du déclin de fréquentation qui s'amorce dès la fin des années 1950, obligeant les exploitants à moderniser leurs salles  : couleur, cinémascope, qualité du son, le Louxor suit le mouvement et s'adapte. La programmation, elle aussi, doit s'adapter aux changements sociologiques et au goût du public qui le fréquente. Longtemps cinéma populaire qui passe aussi bien les succès français grand public que les films américains, le Louxor choisit de projeter à partir des années 1970 des films «  exotiques  » (indiens, égyptiens) en version originale, susceptibles d'attirer une population immigrée en nombre croissant dans le nord-est de Paris, ainsi que du porno.

Le 29 novembre 1983, c'est la dernière séance, Pathé vend le bâtiment à la société Tati qui cèdera la gérance à des projets de boîtes de nuit. En 1990, le bâtiment est laissé à l'abandon.

C'est à partir de 2001 que des associations de quartier se mobilisent pour sauver ce patrimoine de la ruine. Leur revendication est double  : que la ville de Paris rachète le Louxor et le rende à sa vocation culturelle. Après deux ans de mobilisation, la municipalité parisienne parvient à trouver un accord avec la société Tati et achète le bâtiment le 25  juillet  2003. En 2008, l'architecte Philippe Pumain est désigné pour mener une opération de réhabilitation dont les travaux commencent dans le courant 2010, pour une inauguration fixée au 17 avril 2013. Avec la restauration de sa façade, la restitution partielle de la grande salle, portant le nom de salle Youssef Chahine, et de ses décors, la création de deux nouvelles salles en sous-sol, le Louxor est rendu à sa vocation initiale de salle de cinéma.

* Colloque INJEP (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire), "Citoyenneté, identité : nouvelles figures de la citoyenneté et formes actuelles de l'engagement des jeunes", 1995. Intervention de AS : "Identités : nomination/ catégorisation". * "Tendances et courants des publications en sciences sociales sur l'immigration en France depuis 1960", in Current sociology, vol. 32 n°3, 1984, partie 2. Textes législatifs sur la nationalité, 1997.

1 , 1995-1996  
Contexte :
Cartons jaunes et oranges
/img/picture-video.svg
1 média

Intervention de Geneviève Dreyfus-Armand

FRGNQ_V_001_005_009 , 2017  

Geneviève Dreyfus-Armand aborde l'historique du partenariat entre la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) et l'association Génériques ayant permis la mise en place de projets de mémoire communs. Elle évoque également à quels nouveaux enjeux sont confrontés les organismes de conservation pour la sauvegarde de la mémoire de l'immigration. Le développement des technologies numériques modifie les procédés de communication et par extension le type de documents d'archives produit (courriels, sites web, blogs). Les institutions de conservation doivent s'adapter à ces évolutions et mettre en place des modalités de traitement spécifiques pour assurer la conservation de ces archives.

/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_048/FRGNQ_PH_002_048_229_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Warda

1960-1990  

Née en 1940 d'un père algérien et d'une mère libanaise, Warda connaît dans son enfance parisienne les milieux nationalistes et artistiques de l'immigration algérienne en France. Elle commence sa carrière dans le cabaret de son père, le Tam Tam au Quartier latin. Sa mère lui transmet le goût de la chanson moyen-orientale dont elle apprend le répertoire. Forte de deux cultures, elle chante les succès de la chanson de l'exil aussi bien que ceux de Mohamed Abdelwahab, idole du monde arabe. Repérée par Ahmed Hachelaf, elle connaît vite le succès et entre chez Pathé Marconi.

Les plus grands compositeurs du moment lui offrent des titres : Mohamed Jamoussi Bladi ya bladi (Pays, ô mon pays), José de Souza Ya Oumi (Ô maman) , son énorme tube.

A quatorze ans, en pleine guerre d'Algérie, elle chante Ya habibi ya moudjahid (Ô ami, ô combattant) avant d'être expulsée avec sa famille à Beyrouth, dans le pays de sa mère, en raison des activités militantes de son père.

Warda, qui n'a encore jamais vu l'Algérie, prend le surnom de El Djazaïria (L'Algérienne) et interprète Djamila , en l'honneur de la combattante algérienne au maquis ou Ana mil djazaïr ana arabia ( Je suis d'Algérie, je suis arabe). Elle représente également l'Algérie combattante dans les productions panarabiques de 1961.

C'est après l'indépendance qu'elle découvre l'Algérie. Elle se marie en 1963 avec Djamel Kesri qui lui demande de quitter la scène. Pour le 10° anniversaire de l'indépendance, le président Boumediène la prie de chanter ; son accord précipite son divorce.

De retour sur scène, en Egypte, elle travaille avec les plus célèbres musiciens de son temps : Sayed Mekawi ou Mohamed Abdelwahab. Elle épouse le compositeur Baligh Hamdi.

Elle tourne dans de nombreux films de genre maghrébin et moyen-oriental et joue dans des comédies musicales. Elle entre ainsi dans le panthéon de la musique arabe. A la mort de la cantatrice Oum Kalthoum, en 1976, elle est d'ailleurs considérée comme son héritière.

« Questions Femmes » Marche mondiale des femmes, suivis des travaux de la coordination française et du collectif Droit des femmes : compte rendu, dossier thématique de la coordination (2000-2002). Clara magazine (1999-2000) ATF, exposition « Traces, mémoire et histoires des mouvements de femmes de l'immigration en France 1970-2000 »: catalogues d'exposition FASTI (avec IM'média et vidéorème) « Mémoire autour des marches, mémoires des femmes, samedi 28 février 2004 : dossier de colloque (2004).

A23 , 1999-2004  
Contexte :
Activités de l'AMF > a011393020507dg7bf9

« Revue de presses » et ébauche d'articles sur les activités de la Casa.

3 , 1981-2005  

Affiches (7) annonçant les événements (2000-2007, s.d.), disponibles à Génériques et visibles sur son site.

Photographies portant sur les activités comme les sorties de l'association (notamment à Etretat), les équipes de foot, le groupe folklorique, les carnavals, concerts, expositions et fêtes (fin des années 1970 à nos jours).

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5126_jpg_/0_0.jpg
1 média

Nous vivons, nous travaillons ensemble / / Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP). Paris, FranceMouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) (Paris, France)[-Entre 1980 et 1990]

5126 , [-Entre 1980 et 1990]  

Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples. Comité local pic saint loup. Nous vivons, nous travaillons ensemble, faisons la fête ensemble le samedi 18 mai à 21h...

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Contre le racisme > 1980-1989

« Information médico-sociale en milieu migrant. Information sexuelle » in Bulletin du Comité médico-social pour la santé des migrants (dossier élaboré en collaboration avec le CLAP), n° spécial janvier 1979 (trimestriel). Accompagné des Livrets de l'animateur et du stagiaire « Information sexuelle ».

1 , 1979  
Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Bulletin du Comité médico-social pour la santé des migrants

Expulsion d'Ider ARSALA (président de l'AMF), organisation de la campagne de protestation : liste de pétitions venant d'Amiens par l'UNEM et de Nice, courrier de soutien, communiqué, tract, coupure de presse, avertissement administratif, convocation, lettre ouverte, télégramme (1970-1974). AMF, communication : communiqué, dossier de presse, presse (1990-1995) ; études sur l'immigration marocaine : mémorandum, actes de colloque (1998, s. d) ; participation à la commémoration du meurtre de Brahim BOUARRAM : coupure de presse (1995). AMF, participation au cinquième congrès de l'AMDH : copie annotée d'Attadamoun (journal édité par l'AMDH), discours (1998) ; texte sur le droit français et la nouvelle stratégie gouvernementale concernant l'immigration [après 1998-avant 2000].

A4/1 , 1970-1998  
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5132_jpg_/0_0.jpg
1 média

Attentats commis à Paris / Ministère de l'Intérieur. Ministère de l'intérieur (Paris, France), [198- ?].[198-?]

5132 , [198-?]  

Ministère de l' Intérieur. Direction centrale de la police judiciare. Appel à témoins. La police judiciaire demande votre assistance pour les besoins de l'enquête sur les attentats commis à Paris [...]. Une récompense allant jusqu'à 1.000.000 francs est proposée à toute personne qui apportera des renseignements permettant l'arrestation des auteurs des attentats.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > 1980-1989

PASSE PARTOUT, Un Os dans la bouillabaisse (textes en français facile), Paris, Hachette, 1976.

4 , 1976  

[La BNF à Tolbiac conserve, en rez-de-jardin, un exemplaire de cet ouvrage sous la cote EL 8-Y-7566 (1). ].

Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Brochures