Champigny-sur-Marne

 

Le fonds 512 W regroupe des documents relatifs au bidonville de Champigny-sur-Marne, émanant de divers services producteurs. Il comporte notamment un ensemble de courriers, pétitions et plaintes des riverains (1960-1965), de la presse et documentation (1964-1967), un dossier technique relatif à l'insalubrité (1964-1967), des comptes rendus de réunions institutionnelles (1962-1977).

/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4857_jpg_/0_0.jpg
1 média

Entre chien et loup.[s.n.], Sans date.Sans date

4857  

Entre chien et loup. Depuis les émeutes de novembre 2005, les étincelles de rage et de révolte viennennt toujours plus troubler le bon ordre de l'exploitation démocratique. A coups de barricades, d'incendies, de blocages, de guets-apens, de sabotages, de pavés, de manifestations sauvages, d'attaques collectives ou individuelles, la domestication quotidienne ne coule pas que des jours tranquilles. A Villiers-le Bel par exemple, c'est la flicaille qui se fait cette fois canarder pendant que ses comicos flambent. Ailleurs, les mutineries et évasions des centres de rétention montrent à leur tour que certains ne se résignent pas à se faire dégager en fonction des besoins du marché. L'Etat, bien sûr, présente l'addition : rafles, perquisitions massives, dans les cités ou les foyers d'immigrés, attribution à des groupes spécifiques de pratiques radicales répandues, occupation quasi-militaire des quartiers. Dans cette guerre sociale où l'antagonisme est quotidien, il est temps que chacun choississe son camp. Que crève le meilleur des mondes !

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Violences policières et répression > Non datées

Reproduction photographique de documents d'archives

 

Coupures de presse et tracts : tract en arabe, "appel grève générale à Grenoble" ; "incendie d'un foyer taudis à Grenoble" ; "article sur la discrimination et le racisme"; "nous voulons la carte de travail", "une" du journal Assifa, n°7, janvier 1973 : grève des foyers SONACOTRA, "y'en a marre on ne paye plus de loyers", mai 1972 ; après l'attentat au consulat d'Algérie de Marseille : "arrêtez le travail, exprimez votre deuil" ; "Français-immigrés solidaires" ; journal Fedaï : assassinat de Mohamed Diab au commissariat de Versailles et appel de Fatna, sa femme, 1972 ; journal Fedaï : "rafles, occupations, expulsions, racisme: assez!" et "Tous Unis" ; grève générale des travailleurs arabes à Montpellier ; Libération, 24 mai 1974 : pièce de théâtre "dites-moi mes frères"; "Montpellier : rassemblement général de sans papiers"; abrogation de la circulaire Marcellin-Fontanet : "une victoire"; "Liberté, papiers, fraternité": photo de manifestants face aux CRS ; tract en arabe: "grève de la faim de Mohamed Ali à Grenoble"; "Liberté, papiers, fraternité!"; "Grenoble : 1000 immigrés dans la rue"; "180 étrangers font la grève de la faim: 20000 Marocains réduits au servage dans le Midi" ; "Les Français savent-ils" événements d'octobre 1961 ; Minute : "Dehors les Algériens!"; "MTA : à quand un syndicat arabe " avec photo de manifestants à l'intérieur de la bourse du Travail à Paris lors d'un meeting de l'Union de la Gauche ; tract contre les marchands de sommeil ; télégramme adressé par les grévistes de la faim de Valence à Georges Pompidou, en 1973 ; " les 37 immigrés ont gagné" : fin de la grève de la faim des Pakistanais, rue Dulong à Paris ; "4000 personnes à la marche silencieuse à la mémoire des victimes du racisme". Photographies : charge de CRS contre des manifestants ; tirailleurs asiatiques; goumiers et tirailleurs pendant la guerre. Affiches : Affiche du Théâtre populaire maghrébin à Grenoble en 1974 : "Comédiens étrangers". Affiches contre le racisme.