Toutes les ressources 64 316 résultats (20ms)

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_001_video_/FRGNQ_V_001_010_001_poster.jpg
1 média

Ouverture

FRGNQ_V_001_010_001 , 2017  

Françoise Banat-Berger revient sur le partenariat effectué entre les Archives de France et l'association Génériques dont sont issus une partie des projets portés par l'association comme le guide des sources Les étrangers en France - Guide des sources d'archives publiques et privées XIXe-XXe siècles, 1999 (tomes I, II et III) et 2005 (tome IV) ainsi que la signature d'une convention-cadre accompagnant le dépôt de fonds d'archives privées relatifs à l'immigration aux Archives nationales. Françoise Banat-Berger lit un message adressé par Jacques Toubon, Défenseur des droits, absent de cette rencontre : « Génériques est pour moi depuis quinze ans, un compagnon du combat que je mène pour la reconnaissance de l'immigration dans l'histoire de la France et de la construction multiple de notre pays comme une république qui embrasse à égalité tous ses enfants quelles que soient leurs origines [...] ».

Corinne Bord souligne l'importance du partenariat entre le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) et Génériques. Elle présente les actions menées par le CGET et rappelle que la politique de la ville fête ses quarante années d'existence. Nadir Sidhoum prend ensuite la parole pour présenter le fil conducteur de la rencontre « Monde associatif et intégration sociale, quelles dynamiques entre société civile et pouvoirs publics ? ». Il cite notamment un extrait du témoignage de Saïd Bouziri, président de Génériques de 1988 à 2009 : « [...] Les archives de militants et de structures associatives de l'immigration sont des pans entiers de l'Histoire des oppositions démocratiques, qui se révèle bien souvent contrainte dans le pays d'origine. Comment faciliter l'exploitation et la diffusion, aussi bien dans les pays d'accueil que dans les pays d'origine de ces sources primordiales pour une écriture de l'Histoire ? ».

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_009/FRGNQ_V_001_009_001_video_/FRGNQ_V_001_009_001_poster.jpg
1 média

Ouverture de la journée par Driss El Yazami et Ramzi Tadros

FRGNQ_V_001_009_001 , 2017  

Frédérique Fuzibet, Ramzi Tadros et Driss El Yazami ouvrent le colloque. Frédérique Fuzibet présente le Théâtre de la Mer et leurs différents projets. Ramzi Tadros présente l'action théâtrale de la population immigrée comme une prise de parole permettant de lever le rideau sur des réalités occultées afin de faire évoluer le regard porté sur l'immigration. Driss El Yazami évoque quant à lui la nécessité de revisiter l'histoire de l'immigration par l'action culturelle afin de mieux rendre compte de sa richesse.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_009/FRGNQ_V_001_009_004_video_/FRGNQ_V_001_009_004_poster.jpg
1 média

Échanges entre Jeanne Le Gallic et les participants

FRGNQ_V_001_009_004 , 2017  

Jeanne Le Gallic pose les questions suivantes aux participants :

Peut-on considérer que le théâtre immigré est un théâtre de propagande, à comprendre au sens de « qui crée l'agitation politique » ?Comment sont effectués les choix de langue - arabe dialectal notamment ?Comment s'opèrent les choix artistiques ?