/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_005_001_video_/FRGNQ_V_001_002_005_001_poster.jpg
1 média

Introduction

2010  

Carrie Tarr présente sa problématique et dresse la liste exhaustive des réalisatrices d'origine maghrébine ayant tourné des moyen ou long métrages pour le cinéma ou la télévision des années 1990 à nos jours. Au final ce nombre se révèle peu élevé moins d'une dizaine au titre des quelles figurent Rachida Krim, Yamina Benguigui, Zakia Tahiri.

Contexte :
Interventions des historiens > 2ème session Parcours singuliers et genre > Carrie Tarr, « Le rôle des femmes dans le cinéma des réalisatrices d'origine maghrébine en France 1980-2010 ».

Images et représentations du Maghrébin dans le cinéma en France (colloque) (collection audiovisuelle)

2010  

Dans le cadre du 3e festival du Maghreb des Films, des journées d'étude internationales étaient organisées par Génériques et l'association le Maghreb des films. Elles se sont tenues à la Mairie du 2e arrondissement de Paris les 15 et 16 novembre 2010 et étaient consacrées à l'image du Maghrébin dans les fictions projetées en France sur grand écran et à la télévision des années 1930 à nos jours.

Ce colloque était coordonné par Naïma Yahi, docteur en histoire et chargée de recherche à Génériques, entourée du comité scientifique suivant : Driss El Yazami, délégué général de Génériques, Yvan Gastaut, maître de conférences à Nice Sophia Antipolis, Bernard Gentil, chargé de programmation du Maghreb des films, Julien Gaertner, post doctorant à l'Université de Montréal, Mouloud Mimoun, journaliste et réalisateur, président du Maghreb des films, Gérard Vaugeois, producteur et exploitant du cinéma Les trois Luxembourg. Il s'organisait autour de trois sessions ayant chacune une thématique spécifique et s'achevait sur une table ronde en présence d'acteurs et de réalisateurs pionniers du cinéma maghrébin portant sur leur expérience et leur filmographie. Dans le cadre de ce colloque, ont également été réalisés des entretiens individuels d'historiens ou d'acteurs maghrébins du cinéma menés par Naïma Yahi. Sont ici mises en ligne les vidéos des interventions du colloque, des tables rondes et des entretiens.

Pour résumer les intentions de ce colloque, il est possible de citer la profession de foi rédigée par Naïma Yahi : Génériques et le Maghreb des films consacrent un temps d'analyse et de réflexion à cette question en mettant en présence pour la première fois des chercheurs, mais aussi des professionnels du cinéma.

Plusieurs études d'envergure ont voulu mesurer l'impact de l'image des minorités au cinéma, miroir moderne de nos représentations. En la matière, les travaux d'Alec G. Hargreaves, de Carrie Tarr, de Julien Gaertner ou d'Yvan Gastaut ont posé les bases d'une analyse en profondeur de la place réservée à la figure du Maghrébin dans le cinéma français. Tantôt délinquant, tantôt héros des cités, et, plus proche de nous, représentant des forces de l'ordre, le personnage du Maghrébin est encore l'enjeu aujourd'hui de nombreuses interprétations.

Si la recherche a mis en exergue l'apparition du personnage maghrébin dans la fiction au XXe siècle, elle doit aussi mesurer l'influence des réalisateurs et des professionnels du cinéma d'origine maghrébine dans le cinéma militant et la création cinématographique française d'aujourd'hui. De nouveaux axes d'analyses ouvrent un champ des possibles pour appréhender la force des représentations véhiculées à la fois « sur » et « par » les Maghrébins, à l'heure où leur présence à l'écran se normalise pour laisser place à la question du message des fictions.

Lors de ces deux journées d'études, nous pourrons appréhender la genèse de l'apparition de la figure du Maghrébin sur le grand écran dans un contexte colonial (années 30), puis de sédentarisation de l'immigration maghrébine en France jusqu'aux années 70. Les intervenants reviendront sur les circonstances qui président à l'arrivée d'une génération de réalisateurs et d'acteurs d'origine maghrébine au tournant des années 1980 communément dénommé cinéma Beur pour laisser place dès les années 1990 à une territorialisation du genre à travers ce qu'on nomme le cinéma des banlieues.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_007_001_video_/FRGNQ_V_001_002_007_001_poster.jpg
1 média

Introduction : les 3 âges cinématographiques

2010  

Alec Hargreaves introduit les 3 âges cinématographiques en prenant ses distances avec l'analyse d'Abdelmalek Sayad. Il s'agit en fait de trois regards qui montrent comment la population maghrébine et sa présence en France évoluent depuis les années 1970. Le premier regard est situé à l'extérieur (années 1970), le second est un regard de transition qui se rapproche de la société d'accueil (années 1980), le troisième regard est inclusif et banalisant (actuel). Les trois regards coexistent aujourd'hui et permettent de dégager des tendances à long terme.

Contexte :
Interventions des historiens > 3ème session Enjeux et perspectives > Alec Hargreaves, « Les trois âges cinématographiques des Maghrébins en France ».
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5593_jpg_/0_0.jpg
1 média

L'apport de l'immigration dans les luttes sociales et anti-racistes en Ile de France / Association des Marocains de France (AMF). 2010

5593 , 2010  

La caravane de la mémoire de l'AMF 1960-2010. Dans le cadre de la semaine anti-raciste et solidaire du 13 au 28 Mars à Saint-Denis, l'association des Marocains de France en partenariat avec l'association EVTC organisent une soirée débat sur le thème ""L'apport de l'immigration dans les luttes sociales et anti-racistes en Ile de France"" [...].

Logos : Ville de Saint-Denis, Conseil régional d'Ile de France, Association des Marocains de France (AMF)

Contexte :
Conférences, salons et prix > 2010-
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_022_001_video_/FRGNQ_V_001_002_022_001_poster.jpg
1 média

L'évolution du cinéma traitant de la Guerre d'Algérie : les premiers temps

2010  

Naïma Yahi interroge Sally Shafto sur l'évolution du cinéma traitant de la Guerre d'Algérie. Sally Shafto explique que le cinéma d'auteur s'est rapidement emparé du sujet de la Guerre d'Algérie, mais que ce sujet ne touche pas le grand public.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_009_002_video_/FRGNQ_V_001_002_009_002_poster.jpg
1 média

Deux films anti-racistes qui cadrent une période charnière

2010  

Yvan Gastaut s'attache dans cette présentation à la tranche chronologique 1975-1985 balisée par les films Dupont Lajoie de Yves Boisset et Train d'Enfer de Roger Hanin. Deux films anti-racistes qui cadrent une période charnière où se pose la question de la présence des maghrébins dans la société française, avec en toile de fonds plusieurs faits-divers.

Contexte :
Interventions des historiens > 3ème session Enjeux et perspectives > Yvan Gastaut, « Flic ou voyou : la figure du Maghrébin et le fait-divers dans le cinéma Français ».
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_024_001_video_/FRGNQ_V_001_002_024_001_poster.jpg
1 média

Introduction : chronologie de la production cinématographique en Algérie de 1905 à 1925

2010  

En introduction, Ouahmi Ould-Braham dresse une chronologie du cinéma en Algérie de 1905 à 1925 en mentionnant les premiers réalisateurs "natifs" Félix Mesguich et Samama Chikly. Puis il introduit son sujet en présentant Tahar Benelhannache (ou Tahar Hanache pour le cinéma), un homme qui a traversé des décennies de cinéma de 1925 à 1963 en y exerçant de multiples métiers.

Contexte :
Interventions des historiens > 2ème session Parcours singuliers et genre > Ouahmi Ould-Braham, « Un itinéraire singulier d'un cinéaste algérien en France à l'époque coloniale ».
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5601_jpg_/0_0.jpg
1 média

Chanson Kabyle en France et mémoire de l'immigration / Génériques ; Maison des sciences de l'Homme (MSH) Paris Nord ; Université Paris 8 ; École des hautes études en sciences sociales (EHESS) ; Centre National Pédagogique et Linguistique pour l'Enseignement de Tamazight (Alger) (CNPLET). 2010

5601 , 2010  

Chanson Kabyle en France et mémoire de l'immigration. [...] Cité nationale de l'immigration [...].

Logos : Génériques, Cité nationale de l'immigration (CNHI), Maison des sciences de l'Homme (MSH) Paris Nord, Université Paris 8, Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), Conseil général de la Seine-Saint-Denis, Aigle d'azur.

Contexte :
Conférences, salons et prix > 2010-
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5437_jpg_/0_0.jpg
1 média

6 heures pour les droits de l'enfant et des familles sans papiers. / Education sans frontière (ESF). 22 novembre 2009]

5437 , 22 novembre 2009]  

6 heures pour les droits de l'enfant et des familles sans papiers

20 ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant

Dimanche 22 novembre de 13h à 19h

au 104 rue d'Aubervilliers Paris 19ème

Parce que la loi doit changer, aucun enfant en rétention, pas de démembrement des familles, régularisation des jeunes scolarisés.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Droits > 2000-2010
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5667_jpg_/0_0.jpg
1 média

La fête des foyers de Montreuil / Collectif pour l'avenir des foyers (Copaf) Montreuil : Collectif pour l'avenir des foyers (Copaf), 2009

FRGNQ_A_5667 , novembre 2009  

La fête des foyers de Montreuil

samedi 7 novembre 2009

Entrée gratuite

14h : rencontres-films artisanat africain

17h débat "le foyer solidaire"

19h repas

21h spectacle

Le foyer solidaire à la parole errante-maison de l'arbre, 9, rue françois Debergue- Croix de Chavaux

La coordination des foyers de Montreuil

Copaf Collectif pour l'avenir des foyers www.copaf.ouvaton.org

Montreuil www.montreuil.fr

Le choix de Myriam

samedi 09 mai 2009  

Téléfilm du réalisateur de Hexagone (1993). L'histoire commence dans les années 1960. Kader et Myriam, un couple d'Algériens, décident de s'installer en France. Ils y ont leur premier enfant, Yasmina et ils obtiennent un HLM. Leur situation se dégrade par la suite. Kader se retrouve en prison, laissant Myriam, analphabète, complètement démunie.

Contexte :
Télévision > a011428670378JUlSZY